Sacrificium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sacrificium
Description de cette image, également commentée ci-après
Sacrificium au festival Elements of Rock à Uster, en Suisse, 2007.
Informations générales
Autre nom Corpus Christi (1993)
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Death metal[1], metal chrétien[1]
Instruments Guitare, guitare basse, batterie
Années actives Depuis 1993
Labels Whirlwind Records, Black Lotus Records
Composition du groupe
Membres Claudio Enzler
Wolfgang Nillies
Thorsten Brandt
Mario Henning
Daniel Maucher
Anciens membres Sebastian Wagner
Roman Wagner
Markus Hauth
Manuel Iwansky
Manuel Kerkow
Samuel Herbich
Ulrike Uhlmann
Oliver Tesch
Matthias Brandt

Sacrificium est un groupe de death metal chrétien allemand, originaire de Waiblingen, Baden-Württemberg[1]. Formé en 1993, le groupe fait son entrée sur la scène metal avec son premier album, Cold Black Piece of Flesh, publié en 2002. Son deuxième album, Escaping the Stupor, est publié en 2005 au label Black Lotus Records. Le style musical du groupe mêle passages mélodiques et death metal old school, et les textes traitent d'expériences personnelles et de foi en Dieu. Claudio Enzler, le chanteur actuel, fait également partie des groupes Thy Bleeding Skies et Rift.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sacrificium prend ses racines sous la forme d'un groupe nommé Hardway, formé par Sebastian Wagner et Oliver Tesch. Musicalement orienté pop rock, le petit groupe évolue en 1991 au contact du batteur Markus Hauth, qui lui donne une teinte plus hard rock. En 1992, Hardway joue au réputé Steiger 14 Club d'Amsterdam. En 1993, le groupe devient Corpus Christi, et le style tourne en thrash metal. Le groupe évolue encore, et finit par jouer du death metal. En 1994, après avoir enregistré une démo, le nom change encore et devient Sacrificium. Après un changement de formation en 1996, Sacrificium enregistre une seconde démo, et une troisième intitulée Mortal Fear en 1998. La critique les reçoit bien.

En 2000, le chanteur Roman Wagner quitte le groupe. Ensuite de cela, le groupe commence à faire des concerts avec tes groupes comme Extol, Mortification ou My Darkest Hate[2]. À cette période, le deuxième guitariste Claudio Enzler prend le relais au chant, et la guitare revient à Ulrike Uhlmann. En 2002, le groupe signe chez Whirlwind Records et sort son premier album complet, Cold Black Piece of Flesh[3],[4]. L'album reçoit des retours positifs. La sortie de l'album est suivie par une tournée.

En novembre 2005, Sacrificium enregistre son deuxième album Escaping the Stupor, qui paraît sous le label grec Black Lotus Records[5]. L'album comporte des collaborations avec des artistes tels que Karl Walfridsson du groupe de death metal suédois Pantokrator, ou Simon « Pilgrim » Rosén du groupe de unblack Crimson Moonlight[6],[7].

Depuis la sortie de son second album, le groupe partage son temps entre les concerts et festivals, comme les Elements of Rock en Suisse (2010)[8] ou le Blast of Eternity en Allemagne (2012), et l'écriture de nouveau matériel. Oliver Tesch est le dernier membre fondateur encore actif[1],[2]. À la fin de 2013, le groupe publie son nouvel album, Prey for Your Gods, qui est bien accueilli par la presse spécialisée[9],[10]. Le guitariste Matthias Brandt quitte le groupe le , et est remplacé par Daniel Maucher.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Mario Henning - batterie, guitare acoustique
  • Claudio A. Enzler - chant
  • Thorsten Brandt - basse (depuis 2008)
  • Wolfgang Nillies - guitare (depuis 2012)
  • Daniel Maucher - guitare (depuis 2015)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Manuel Iwansky - basse (1993-1997)
  • Markus Hauth - batterie (1993-?)
  • Ulrike Uhlmann - guitare (1993-2010)
  • Oliver Tesch - guitare (1993-2012)
  • Roman Wagner - chant (1993-?)
  • Samuel Herbrich - basse (1997-2008)
  • Matthias Brandt - guitare (2010-2015)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Démos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (en) « Sacrificium », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 30 septembre 2016).
  2. a et b (en) « Sacrificium Interview », sur Leviatan Magazine (consulté le 30 septembre 2016).
  3. « Cold Black Piece of Flesh », sur spirit-of-metal.com (consulté le 30 septembre 2016).
  4. (en) « Sacrificium - Cold Black Piece of Flesh », sur metalforjesus.org (consulté le 30 septembre 2016).
  5. (de) « Sacrificium - Escaping The Stupor review », sur voicesfromthedarkside.de (consulté le 30 septembre 2016).
  6. (en) « Sacrificium - Escaping The Stupor Review », sur themetalforge.com (consulté le 30 septembre 2016).
  7. (de) « Sacrificium - Escaping The Stupor Review », sur metal.de (consulté le 30 septembre 2016).
  8. « Festival Elements Of Rock 2010 », sur beehave.fr, (consulté le 30 septembre 2016).
  9. (en) « Sacrificium - Prey For Your Gods Review », sur metal-temple.com (consulté le 30 septembre 2016).
  10. (de) « Cd-reviews: Sacrificium - Prey For Your Gods », sur metalnews.de (consulté le 30 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]