Sacha Vierny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vierny.
Sacha Vierny
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Sacha Vierny, né le à Bois-le-Roi et mort à Paris le , est un directeur de la photographie français d'origine russe. Il repose à Belle-Île-en-Mer, au cimetière de Bangor, à côté de Pierre Jamet.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a collaboré avec Alain Resnais entre 1955 et 1984, de Nuit et brouillard à L'amour à mort.

Il a été l'un des directeurs de la photographie favoris de Peter Greenaway à partir de 1985 - pour A Zed & Two Noughts - et a fait partie ensuite pratiquement de toutes les productions du cinéaste anglais, y compris pour la télévision. Greenaway a dit de Sacha Vierny qu'il avait été son « collaborateur le plus important »[1].

Il a travaillé également avec Luis Buñuel, Raoul Ruiz, Pierre Kast, Chris Marker et Paul Paviot.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michael Brooke, sur www.screenonline.org.uk
  2. La Saison cinématographique, vol. 30, UFOLEIS, , publication réalisée sous la direction de François Chevassu et Jacques Zimmer, en collaboration avec la Ligue de l'enseignement, la Ligue française de l'enseignement et de l'éducation permanente, l'Union française des œuvres laïques d'éducation par l'image et le son, recherche iconographique effectuée par Marianne Duvannès (OCLC 15118592, notice BnF no FRBNF39772173, lire en ligne), p. 164
    « ... Le Point du jour. France. 1949. 1h41. Noir et blanc. Réal. : Louis Daquin. Ast. réal. : Stellio Lorenzi et Sacha Vierny. ... Int. ; Loleh Bellon (Marie), Marie-Hélène Dasté (Mme Bréhard), Catherine Monot (Louise), Yvette Étiévant, Hélène Gerber (Emma Maries), Suzanne Demars (la mère Gohelle), Lise Graf (la mère Maries), Jean Desailly (Larzac), René Lefèvre (Dubard), Michel Piccoli (Georges Gohelle). Gaston Modot (Tiberghien), Paul Frankeur (Bac), Jean-Pierre Grenier (Marles), Serge Grave (Corentin), Guy Sargis (Roger), Julien Lacroix, Pierre Latour (Noël), Pierre Français (Brezza), Léon Larive (Vetusto), Guy Favières (un vieux mineur), ... »

Liens externes[modifier | modifier le code]