Sacerdos et Pontifex

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sacerdos et Pontifex (« Prêtre et Pontife ») est une antienne chrétienne ayant inspiré des œuvres musicales.

Le texte[modifier | modifier le code]

Sacerdos et Pontifex
et virtutum opifex
pastor bone in populo
sic placuisti Domino.

« Ô pasteur et évêque,
Qui accomplit toutes vertus,
Bon berger de ton peuple,
Prie le Seigneur pour nous. »

On y ajoute un Alléluia pendant le temps pascal.

Orthodoxie et Catholicisme[modifier | modifier le code]

Dans la liturgie orthodoxe et la liturgie catholique, cette antienne est chantée lors d'une visite épiscopale dans une paroisse. Au début de l'office, le prélat est accueilli par une procession ; on lui présente une croix sur laquelle il dépose un baiser, puis on chante l'antienne[1].

En principe, en tant qu'antienne, elle introduit un psaume, qui peut-être le psaume 22 Dominus regit me, ou bien un cantique, notamment le Cantique de Zacharie[2], ou Benedictus. On peut éventuellement aussi enchaîner avec le graduel Ecce sacerdos magnus (Voici le grand prêtre...).

Œuvres musicales[modifier | modifier le code]

L'antienne Sacerdos et Pontifex a été mise en musique par d'assez nombreux compositeurs, parmi lesquels (liste non exhaustive) :

Motets[modifier | modifier le code]

  • Antienne grégorienne : Sacerdos et Pontifex.
  • Cristóbal de Morales (ca1500-1553), Sacerdos et Pontifex pour quatre voix mixtes a cappella, en Ut majeur.
  • Andrea Gabrieli (1533-585), Sacerdos et Pontifex 1576.
  • August Wiltberger (1850-1928), "Sacerdos et Pontifex" für 4-stimmigen gemichten Chor (quatre voix mixtes).
  • Marie-Joseph Erb (1858-1944) : : Sacerdos et Pontifex à 4 voix mixtes, 1925, éd Union Sainte Cécile, 1947 ;
  • Marie-Joseph Erb (1858-1944) : Sacerdos et Pontifex à 4 voix d'hommes et orgue, ou harmonium, dédié à Joseph Kuntz, éd. 1925, F. X. Le Roux (Strasbourg).
  • Federico Caudana (1878-1963), Sacerdos et Pontifex pour 3 voix, (alto, ténors, basses) et orgue ou harmonium, en ré majeur.
  • Joseph Schneider[3] (1892-1959) : Tu es petrus, Sacerdos et Pontifex 1950 [4], à quatre voix d'hommes (Caecilia. Strasbourg. Supplément musical ; n° 69, mars/avril 1950)
  • Jean Langlais (1907-1991): Tu es petrus, Sacerdos et Pontifex, 1959 [5], pour 1 voix, orgue, 2 trompettes ad lib. (Pro Organo)
  • James Thomas : Sacerdos et Pontifex, for chorus and organ : This Holy Temple. St. Edmundsbury Cathedral Choir, 2009.
  • Krzysztof Duda, Sacerdos et Pontifex, 2017.

Messes[modifier | modifier le code]

  • Léon Thomas : Missa Sacerdos et Pontifex, à trois voix d'hommes avec accompagnement d'orgue (1935) "[6].

Discographie et enregistrements[modifier | modifier le code]

(Liste non exhaustive)

  • Antienne grégorienne : Francesco Foggia (1604-1688), "Psalmodia vespertina",chœur Capella Antiqua, label DivoxAntiqua, 2003.
  • James Thomas : Sacerdos et Pontifex, for chorus and organ : This Holy Temple. St. Edmundsbury Cathedral Choir, 2009 ; REGCD295.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marc Honegger, Dictionnaire de la musique, Paris, Bordas, 1970-1993.
  • Marc Honegger, Paul Prévost, Dictionnaire des œuvres de l'art vocal, Paris, Bordas, 1991, tome III, p. 2010.
  • Edmond Lemaître, La musique sacrée et chorale profane, Paris, Fayard, tome I, p. 565 ; tome II.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paroissien romain [...] contenant la Messe et l'Office des Dimanches et des Fêtes pour toute l'année, Malines, H. Dessain, , 1616+486*+30 p., p.364 de l'addenda*
  2. Evangile selon saint Luc, chapitre 1.
  3. « Joseph Schneider compositeur », sur musicanet.org (consulté le 21 novembre 2020)
  4. « BNF catalogue général », sur bnf.fr, (consulté le 22 novembre 2020)
  5. « Jean Langlais », sur dta.bnf.fr, (consulté le 21 novembre 2020)
  6. « Léon Thomas », sur data.bnf.fr, (consulté le 21 novembre 2020)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]