Saccharina japonica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saccharina japonica
Description de cette image, également commentée ci-après
Dessin de Saccharina japonica
Classification selon AlgaeBase
Domaine Eukaryota
Règne Chromista
Embranchement Ochrophyta
Classe Phaeophyceae
Sous-classe Fucophycidae
Ordre Laminariales
Famille Laminariaceae
Genre Saccharina

Nom binominal

Synonymes

  • Laminaria fragilis Miyabe, 1902[2]
  • Laminaria japonica f. typica Okamura, 1896[2]
  • Laminaria japonica var. ochotensis (Miyabe) Okamura, 1936[2]
  • Laminaria japonica Areschoug, 1851[2] [3]
  • Laminaria ochotensis Miyabe, 1902[2]

Saccharina japonica (Dasima 다시마 en coréen et kombu en japonais) est une espèce d’algues brunes marines de la famille des Laminariaceae.

C’est une algue qui est majoritairement cultivée en Chine, au Japon, et en Corée du Sud[4],[5]. C’est une des espèces qui sont commercialisées sous le nom de konbu.

L'espèce fut rangée sous le genre Saccharina en 2006 : elle était rangée sous le genre Laminaria auparavant[6].

Liste des formes et variétés[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (16 août 2017)[7] :

  • variété Saccharina japonica var. diabolica (Miyabe) N.Yotsukura, S.Kawashima, T.Kawai, T.Abe & L.D.Druehl, 2008
  • variété Saccharina japonica var. ochotensis (Miyabe) N.Yotsukura, S.Kawashima, T.Kawai, T.Abe & L.D.Druehl, 2008
  • variété Saccharina japonica var. religiosa (Miyabe) N.Yotsukura, S.Kawashima, T.Kawai, T.Abe & L.D.Druehl, 2008
  • forme Saccharina japonica f. diabolica (Miyabe) Selivanova, Zhigadlova & G.I.Hansen, 2007
  • forme Saccharina japonica f. longipes (Miyabe) Selivanova, Zhigadlova & G.I.Hansen, 2007

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. AlgaeBase, consulté le 16 août 2017
  2. a, b, c, d et e World Register of Marine Species, consulté le 16 août 2017
  3. SeaLifeBase, consulté le 16 août 2017
  4. M. D. Guiry, « Kelps: Laminaria and Saccharina », www.seaweed.ie
  5. Laminaria seafarming in China FAO[1]
  6. Lane, C.E., Mayes, C., Druehl, L.D. & Saunders, G.W. (2006). A multi-gene molecular investigation of the kelp (Laminariales, Phaeophyceae) supports substantial taxonomic re-organization. Journal of Phycology 42: 493-512.
  7. World Register of Marine Species, consulté le 16 août 2017

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :