Sabellida

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le sous-ordre des Sabellida regroupe des vers annélides polychètes de l'ordre des Canalipalpata.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Anatomie d'un ver Sabellide.

Ce sont des animaux filtreurs qui captent le plancton et les matières en suspension dans l'eau, sans véritable organe buccal, au moyen de plumeaux (panaches de filaments organisés en une à plusieurs couronnes ou spiralés, selon l'espèce ou l'âge de l'individu) qui piègent les animalcules et les particules apportés par le courant et les mouvements de l'eau. Ces espèces vivent dans des tubes minéralisés qu'ils fabriquent eux-mêmes, soit soudés à un substrat soit foré dans celui-ci (notamment du corail).

Certaines de ces espèces, recherchées comme appât vivant pour la pêche sont localement menacées[1].

Parmi les espèces de ce sous-ordre figurent notamment :

  • le ver « arbre de noël » Spirobranchus giganteus, très courant dans les récifs de corail et célèbre pour ses belles couleurs[2]. ;
  • le ver à plumeau géant Eudistylia polymorpha ;
  • le ver paon (Sabella pavonina), dont le corps très allongé peut comprendre de 100 à 600 segments dits métamères ;
  • le Sabella spallanzanii, également dit « Ver d’anémone », « ver à panache de roch » et souvent improprement qualifiée de spirographe (à tort car son ou ses panaches ne sont pas spiralés mais superposés) qui est le plus grand des spirographes connu sur les côtes européennes (son tube souple de mucus et vase durcis peut atteindre 60 cm, abritant le corps du vers qui peut être constitué de 200 métamères)[1].

Liste des familles[modifier | modifier le code]

Selon World Register of Marine Species (2 septembre 2014)[3] :

Selon ITIS (4 avr. 2011)[4] :



Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]