Sabarthès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sabarthès
Image illustrative de l’article Sabarthès
le barrage d'Izourt représente la richesse hydroélectrique du Sabarthès

Subdivision administrative Occitanie
Subdivision administrative Ariège
Villes principales Tarascon-sur-Ariège, Ax-les-Thermes
Coordonnées 42° 50′ 51″ nord, 1° 36′ 22″ est
Relief Montagne
Régions naturelles
voisines
Couserans
Pays de Foix
Massif du Plantaurel
Pays d'Olmes
Donezan
Cerdagne
Régions et espaces connexes Vicdessos

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Sabarthès

Géolocalisation sur la carte : Occitanie (région culturelle)

(Voir situation sur carte : Occitanie (région culturelle))
Sabarthès

Géolocalisation sur la carte : Ariège

(Voir situation sur carte : Ariège)
Sabarthès

Le Sabarthès est un terroir pyrénéen structuré par la haute vallée de l'Ariège en amont du pays de Foix avec Tarascon-sur-Ariège comme ville principale. Ce fut aussi une seigneurie du haut Moyen Âge, puis une viguerie. Ce nom utilisé depuis des siècles a été donné en 2014 à un nouveau canton.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Sabarthès actuel comprend le canton de Sabarthès, qui inclut la vallée de Vicdessos, ainsi que le canton de Haute-Ariège duquel seront retirées les communes constituant le Donezan, partie prenante de la haute vallée de l'Aude et bien peu accessible depuis la haute-Ariège.

Communes[modifier | modifier le code]

Liste des communes
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
km2
Population
(dernière pop. légale)
Densité
hab./km2
Albiès 09004 CC de la Haute Ariège 7,69 125 (2016) 16
Alliat 09006 CC du Pays de Tarascon 3,46 53 (2016) 15
Appy 09012 CC de la Haute Ariège 6,1 24 (2016) 3,9
Arignac 09015 CC du Pays de Tarascon 8,84 710 (2016) 80
Arnave 09016 CC du Pays de Tarascon 8,38 202 (2016) 24
Ascou 09023 CC de la Haute Ariège 35,59 133 (2016) 3,7
Aston 09024 CC de la Haute Ariège 153,8 225 (2016) 1,5
Aulos 09028 CC de la Haute Ariège 1,04 54 (2016) 52
Auzat 09030 CC de la Haute Ariège 162,74 498 (2016) 3,1
Axiat 09031 CC de la Haute Ariège 9,54 42 (2016) 4,4
Ax-les-Thermes 09032 CC de la Haute Ariège 30,26 1 223 (2016) 40
Bédeilhac-et-Aynat 09045 CC du Pays de Tarascon 6,38 188 (2016) 29
Bestiac 09053 CC de la Haute Ariège 6,57 19 (2016) 2,9
Bompas 09058 CC du Pays de Tarascon 2,75 198 (2016) 72
Bouan 09064 CC de la Haute Ariège 3,44 38 (2016) 11
Les Cabannes 09070 CC de la Haute Ariège 0,87 331 (2016) 380
Capoulet-et-Junac 09077 CC du Pays de Tarascon 2,78 169 (2016) 61
Caussou 09087 CC de la Haute Ariège 15,83 59 (2016) 3,7
Caychax 09088 CC de la Haute Ariège 5,66 14 (2016) 2,5
Cazenave-Serres-et-Allens 09092 CC du Pays de Tarascon 16,15 47 (2016) 2,9
Celles 09093 CA Pays Foix-Varilhes 10,27 143 (2016) 14
Château-Verdun 09096 CC de la Haute Ariège 0,79 41 (2016) 52
Garanou 09131 CC de la Haute Ariège 3,01 166 (2016) 55
Génat 09133 CC du Pays de Tarascon 8,21 21 (2016) 2,6
Gestiès 09134 CC de la Haute Ariège 27,46 26 (2016) 0,95
Goulier 09135 CC de la Haute Ariège 10,22 45 (2016) 4,4
Gourbit 09136 CC du Pays de Tarascon 17,95 82 (2016) 4,6
L'Hospitalet-près-l'Andorre 09139 CC de la Haute Ariège 26,12 91 (2016) 3,5
Ignaux 09140 CC de la Haute Ariège 5,49 110 (2016) 20
Illier-et-Laramade 09143 CC de la Haute Ariège 5,02 25 (2016) 5
Larcat 09155 CC de la Haute Ariège 9,31 45 (2016) 4,8
Lapège 09152 CC du Pays de Tarascon 8,29 29 (2016) 3,5
Larnat 09156 CC de la Haute Ariège 5,6 21 (2016) 3,8
Lassur 09159 CC de la Haute Ariège 11,99 82 (2016) 6,8
Lercoul 09162 CC de la Haute Ariège 19,01 25 (2016) 1,3
Lordat 09171 CC de la Haute Ariège 7,37 63 (2016) 8,5
Luzenac 09176 CC de la Haute Ariège 26,43 508 (2016) 19
Mercus-Garrabet 09188 CC du Pays de Tarascon 14,79 1 181 (2016) 80
Mérens-les-Vals 09189 CC de la Haute Ariège 80,12 167 (2016) 2,1
Miglos 09192 CC du Pays de Tarascon 18,76 118 (2016) 6,3
Montaillou 09197 CC de la Haute Ariège 8,61 17 (2016) 2
Montoulieu 09210 CA Pays Foix-Varilhes 14,12 409 (2016) 29
Niaux 09217 CC du Pays de Tarascon 3,99 174 (2016) 44
Orgeix 09218 CC de la Haute Ariège 18,39 87 (2016) 4,7
Orlu 09220 CC de la Haute Ariège 70,79 171 (2016) 2,4
Ornolac-Ussat-les-Bains 09221 CC du Pays de Tarascon 11,99 236 (2016) 20
Orus 09222 CC de la Haute Ariège 9,12 24 (2016) 2,6
Pech 09226 CC de la Haute Ariège 4,81 39 (2016) 8,1
Perles-et-Castelet 09228 CC de la Haute Ariège 17,77 223 (2016) 13
Prades 09232 CC de la Haute Ariège 28,97 35 (2016) 1,2
Prayols 09236 CA Pays Foix-Varilhes 7,76 377 (2016) 49
Quié 09240 CC du Pays de Tarascon 2,51 302 (2016) 120
Rabat-les-Trois-Seigneurs 09241 CC du Pays de Tarascon 26,96 351 (2016) 13
Saint-Paul-de-Jarrat 09272 CA Pays Foix-Varilhes 22,51 1 306 (2016) 58
Saurat 09280 CC du Pays de Tarascon 44,29 635 (2016) 14
Savignac-les-Ormeaux 09283 CC de la Haute Ariège 28,31 376 (2016) 13
Sem 09286 CC de la Haute Ariège 5,22 23 (2016) 4,4
Senconac 09287 CC de la Haute Ariège 4,67 12 (2016) 2,6
Siguer 09295 CC de la Haute Ariège 38,73 99 (2016) 2,6
Sinsat 09296 CC de la Haute Ariège 4,01 119 (2016) 30
Sorgeat 09298 CC de la Haute Ariège 18,92 83 (2016) 4,4
Suc-et-Sentenac 09302 CC de la Haute Ariège 31,69 53 (2016) 1,7
Surba 09303 CC du Pays de Tarascon 2,22 334 (2016) 150
Tarascon-sur-Ariège 09306 CC du Pays de Tarascon 8,65 3 138 (2016) 363
Tignac 09311 CC de la Haute Ariège 3,53 24 (2016) 6,8
Unac 09318 CC de la Haute Ariège 2,65 119 (2016) 45
Urs 09320 CC de la Haute Ariège 0,91 34 (2016) 37
Ussat 09321 CC du Pays de Tarascon 4,4 330 (2016) 75
Vaychis 09325 CC de la Haute Ariège 4,49 23 (2016) 5,1
Vèbre 09326 CC de la Haute Ariège 5,19 126 (2016) 24
Verdun 09328 CC de la Haute Ariège 11,71 224 (2016) 19
Vernaux 09330 CC de la Haute Ariège 6,06 29 (2016) 4,8
Vicdessos 09334 CC de la Haute Ariège 6,01 535 (2016) 89

Histoire[modifier | modifier le code]

L'origine du nom Sabarthès ou Sabartès est discutée. Un vicus ou vicaria de Sabartensis est mentionnée au IXe siècle avec comme centre l'église Notre-Dame de Sabart bâtie à la confluence de l'Ariège et du Vicdessos, près de Tarascon-sur-Ariège. À la fin du Haut Moyen Âge, le Sabarthès est une marche du pagus et de l'évêché toulousain. Il fait alors partie du comté de Toulouse au Xe siècle. La gestion de la haute vallée de l'Ariège va être prise par la famille des comtes de Carcassonne. Au XIe siècle, Roger le Vieux est seigneur de Foix. À sa mort, ses possessions sont partagées et son fils cadet, Bernard Roger, reçoit le Sabartès et la terre de Foix, ainsi que le comté de Couserans et son évêché, la moitié du Volvestre, le Daumazan, le Podaguès (entre Arize et Latou), l'Aganaguès (Pamiers, Saverdun, Hers). Il devient le premier comte de Foix. Les églises et abbayes appartenant à la famille de Carcassonne et se trouvant sur ces territoires sont données à son frère, Pierre, évêque de Gérone. Dans leur tentative d'affermir leurs droits sur le comté de Foix, les comtes vont se trouver opposés aux familles nobles locales et au désir des comtes limitrophes d'augmenter leurs possessions dans les années 1050-1120. Dans le Sabarthès, le comte de Foix va être confronté au comte de Cerdagne. Il va s'appuyer sur les castra de Lordat et d'Ax pour contrôler la région de Haute Ariège[1].

Économie[modifier | modifier le code]

Hydroélectricité[modifier | modifier le code]

Le Sabarthès compte une production hydroélectrique conséquente, due principalement aux barrages de Laparan (vallée d'Aston) de Gnioure, d'Izourt, de Soulcem et à la centrale de Bassiès (vallée de Vicdessos), Très utile dans l'absolu, l'hydroélectricité fut rendue nécessaire par les alumineries Pechiney d'Auzat et de Sabart.

La production du Sabarthès est intégrée dans l'activité d’Électricité de France Hydraulique Aude-Ariège qui, en 2015[2], a généré avec 14 barrages et 17 centrales hydroélectriques une production de 1 480 GWh (soit l'équivalent de la consommation résidentielle de l'Ariège et de l'Aude) avec 137 salariés et 17 millions d'euros d'investissements. Les barrages contribuent au soutien de l'étiage de la Garonne pour 12,4 millions de m3 d'eau restitués.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Florence Guillot, Les fortifications des comtes de Foix au Moyen Âge (lire en ligne)
  2. « EDF Hydraulique dans les vallées de l'Ariège », sur EDF hydraulique Aude-Ariège, bilan 2015 - perspectives 2016

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Adolphe Garrigou, Sabar. Histoire de l'église de Sabar dans le canton de Tarascon-sur-Ariège ; Documents inédits et des plus intéressants relatifs à cette église et à tout le haut pays de Foix anciennement connu sous le nom de Sabartès, imprimerie d'Auguste de Labouisse-Rochefort, Toulouse, 1849 (lire en ligne)
  • Florence Guillot, Monographies villageoises en Sabarthès, 508 pages, 1999, éditions Lacour, (ISBN 9782844066909)
  • Florence Guillot, La mise en place des habitats agglomérés en Sabartès (haute Ariège) au Moyen Âge central (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]