Sabah Fakhri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fakhri.
Sabah Fakhri
Sabah fakhri2.jpg

Sabah Fakhri

Fonction
Membre du Conseil du peuple
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (84 ans)
AlepVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Sabah Fakhri (en arabe: صباح فخري), de son vrai nom Sabah Eddine Abou Kaws, né le 2 mai 1933 à Alep, est un chanteur ténor de nationalité syrienne. C'est l’un des derniers maîtres du répertoire de chansons traditionnelles alépines (koudoud al-halabiyya).

Sabah Fakhri étudia au Conservatoire d'Alep puis à celui de Damas. Il fut le disciple de grandes figures de la musique arabe telles que Ali Darwich, Omar Batch et Mohammad Rajab. Il sortit de l'ombre grâce au « Prince du violon » Sami Chawa. En effet, celui-ci le présenta à Fakhri Bik Baroudi qui lui apporta des performances vocales et une grande maîtrise dans ses interprétations. Finalement, il l'intégra dans son conservatoire musical puis le présenta à la Radio Télévision Syrienne. En reconnaissance de cela, Sabah choisit d'ajouter « Fakhri » à son nom artistique.

Pour accompagner le mouachah, Fakhri innova en utilisant, au lieu du takht classique (petite formation traditionnelle de chambre), un grand orchestre constitué en grande partie d'instruments à cordes.

En 1978, il reçut la Médaille d’or de la Musique arabe de Damas. Il est aujourd'hui considéré comme étant le chanteur ayant la voix la plus puissante dans la musique arabe du XXe siècle. Lors d’un de ses concerts à Caracas, il chanta dix heures d’affilée, ce qui lui valut de figurer dans le livre Guinness des records.

Liens externes[modifier | modifier le code]