Saab 9-3 Cabriolet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saab 9-3 cabriolet I
Saab 9-3 Cabriolet

Marque Drapeau : Suède Saab
Années de production 1998 - 2002
Production 149 145 exemplaires
Usine(s) d’assemblage Magna Steyr, Drapeau de l'Autriche Autriche
Moteur et transmission
Moteur(s) 2.0i, 2.0t, 2.3t
Cylindrée 1 985 à 2 290 cm3
Puissance maximale 130 à 230 ch (96 à 169 kW)
Couple maximal 177 à 357 Nm
Transmission Traction
Poids et performances
Poids à vide 1 310-1 475 kg
Vitesse maximale 185 à 250 (bridée) km/h
Émission de CO2 195 à 232[1] g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Cabriolet
Dimensions
Longueur 4 630 mm
Largeur 1 710 mm
Hauteur 1 430 mm
Empattement 2 610 mm
Volume du coffre 380 dm3
(décap.) 295 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Saab 900 cabriolet Saab 9-3 cabriolet II Suivant


La Saab 9-3 Cabriolet est une automobile à carrosserie de type cabriolet conçue par le constructeur Saab, commercialisée en France depuis 1998. La seconde génération apparaît en 2003.

Elle succède à la Saab 900 Cabriolet, dont la production s'est arrêtée en 1994. La 9-3 cabriolet est considérée par certains comme le modèle actuel le plus emblématique de la marque suédoise Saab. La nouvelle version voit le jour en 2003, toujours assemblée par l'Autrichien Magna Steyr, avec un restylage dès 2007. La Saab 9-3 Cabriolet II obtient cinq étoiles aux tests EuroNCAP en 2004.

Première génération[modifier | modifier le code]

Motorisations[modifier | modifier le code]

Le véhicule aura reçu sept motorisations quatre cylindres au cours de sa carrière, couplées soit à une boîte manuelle à 5 rapports, soit pour les 2.0t de 150 et 205 ch uniquement à une boîte automatique à 4 rapports. Le moteur à injection est géré par un boîtier Bosch Motronic, tandis que les versions turbo reçoivent une gestion Saab Trionic.

  • 2.0i - 130 ch (96 kW) à 6 000 tr.min-1 - 177 Nm - B204
  • 2.0t - 154 ch (113 kW) à 5 500 tr.min-1 - 219 Nm - B204
  • 2.0t - 185 ch (136 kW) à 5 500 tr.min-1 - 263 Nm - B204
  • 2.0t - 200 ch (147 kW) à 5 500 tr.min-1 - 283 Nm - B204
  • 2.0t - 150 ch (110 kW) à 5 500 tr.min-1 - 240 Nm - B205 (dès 2001)
  • 2.0t - 205 ch (151 kW) à 5 500 tr.min-1 - 280 Nm - B205 (dès 2001 - Aero)
  • 2.3t - 230 ch (169 kW) à 5 500 tr.min-1 - 357 Nm - B235R avec Mitsubishi à 1,4 bar (dès 1999 - Viggen)


Finitions[modifier | modifier le code]

Le modèle était disponible en finition S, SE, Aero et Viggen.

Seconde génération[modifier | modifier le code]

Saab 9-3 cabriolet II
Saab 9-3 Cabriolet

Marque Drapeau : Suède Saab
Années de production 2003 - 2011
Usine(s) d’assemblage Magna Steyr, Drapeau de l'Autriche Autriche
Trollhättan, Drapeau de la Suède Suède (2010)
Moteur et transmission
Moteur(s) BioPower 1.8t, 2.0t
Essence 1.8t, 2.0t, 2.8T
Diesel 1.9 TiD, 1.9 TTiD
Puissance maximale 120 à 250 ch (88 à 180 kW)
Transmission Traction
Poids et performances
Poids à vide 1 650-1 750 kg
(max) 2 080 kg
Vitesse maximale 195 à 225 km/h
Émission de CO2 119 à 300 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Cabriolet
Dimensions
Longueur 4 647 mm
Largeur 1 780 mm
(rétro.) 2 038 mm
Hauteur 1 437 mm
Empattement 2 675 mm
Volume du coffre 352 dm3
(décap.) 235 dm3
Chronologie des modèles
Précédent Saab 9-3 cabriolet I

Le seconde génération voit le jour en 2003 avec le renouvellement de la gamme 9-3 à partir du châssis GM Epsilon. Elle sera assemblée en Autriche dans l'usine de Magna Steyr près de Graz, jusqu'en 2009 où les outils de production sont rapatriés à l'usine de Trollhättan en Suède. La première 9-3 cabriolet produite à l'usine suédoise sort en janvier 2010, dans un climat incertain qui verra finalement le sauvetage de la marque par le Néerlandais Spyker Cars.

La capote se déploie en 20 secondes, le coffre est muni d'une modulation automatique du volume en fonction de la position de la capote. Noté cinq étoiles aux crash-tests de l'EuroNCAP, le véhicule dispose du dispositif de sécurité DynaCage, proposant entre autres un arceau de sécurité automatique en cas de retournement[2].

Motorisations[modifier | modifier le code]

  • À partir de 2003 :
    • 1.8t - 1 998 cm3 - 150 ch (110 kW) - Ecotec à 0,5 bar (jusqu'en 2007)
    • 1.9 TiD - 1 910 cm3 - 120 ch (88 kW) - Fiat
    • 1.9 TiD - 1 910 cm3 - 150 ch (110 kW) - Fiat
    • 2.0t - 1 998 cm3 - 175 ch (129 kW) - Ecotec avec Garrett GT20 à 0,7 bar (2003-2007)
    • 2.0t - 1 998 cm3 - 210 ch (154 kW) - Ecotec avec Mitsubishi à 0,85 bar (2003-2005, Aero)
    • 2.8T V6 - 2 792 cm3 - 250 ch (180 kW) - GM HFV6 (2005-2007, Aero)


  • À partir de 2007[3] :
    • 1.8t Biopower - 1 998 cm3 - 150/175 ch (110/129 kW) - 240/265 Nm
    • 2.0t Biopower - 1 998 cm3 - 175/200 ch (129/147 kW) - 265/300 Nm
    • 1.9 TiD - 1 910 cm3 - 150 ch (110 kW) - 320 Nm - Fiat
    • 1.9 TTiD - 1 910 cm3 - 180 ch (132 kW) - 400 Nm - Fiat (dès 2007)


  • À partir de 2010 le diesel d'entrée passe à 160 ch[4] :
    • 1.8t Biopower - 1 998 cm3 - 150/175 ch (110/129 kW) - 240/265 Nm
    • 2.0t Biopower - 1 998 cm3 - 175/200 ch (129/147 kW) - 265/300 Nm
    • 2.0t Essence - 1 998 cm3 - 220 ch (162 kW) - 350 Nm (2011 Independence Edition)
    • 2.0t Biopower 163 et 220 ch (120 et 162 kW) - 320 et 350 Nm - (2011 gamme Griffin)
    • 1.9 TTiD4 - 1 910 cm3 - 160 ch (118 kW) - 360 Nm - Fiat
    • 1.9 TTiD4 - 1 910 cm3 - 180 ch (132 kW) - 400 Nm - Fiat

La direction assistée est hydraulique sur les moteurs BioPower, et électro-hydraulique sur les TiD. La transmission est effectuée au train avant par une boîte mécanique à 6 rapports, ou par une boîte automatique SaabSentronic à 5 rapports sur les BioPower, et 6 rapports sur les Diesel et V6.

Finitions[modifier | modifier le code]

La Saab 9-3 cabriolet II se décline en quatre finitions, toutes équipées du système ReAxs (roues arrières directionnelles), dont une édition spéciale. À partir de 2010 la finition se réduit à l'Édition spéciale et à l'Aero, avec une série limitée Independence Edition.

  • Linear

Version de base disponible avec un 1.8t ou un 1.9 TiD 150 ch.

  • Édition spéciale

Se distingue de la Linear par le système de navigation à écran tactile couvrant l'Europe avec système audio de 150 W au lieu de 70 W, des jantes 17 pouces et le répartiteur électronique de freinage EBD.

  • Vector TX

Par rapport à l'Édition Spéciale, cette version s'équipe d'une liaison Bluetooth, et dispose des quatre motorisations.

  • Aero TX

Munie d'un châssis sport, des phares bi-Xénons autoadaptatifs directionnels et d'un siège conducteur à mémoire.

Independence Edition[modifier | modifier le code]

À l'occasion de la célébration du premier anniversaire d'indépendance vis-à-vis de GM, le 23 février 2011, Saab délivre une série limitée à 366 exemplaires, basée sur l'Aero. Couleur ambre métallisé, sellerie cuir beige spécifique, habillage cuir pour le tableau de bord, jantes 18 pouces, jauge turbo spécifique et message de bienvenue, autant de caractères qui différencient le cabriolet des autres. Trois choix de motorisation sont proposés, le turbo diesel 1.9 de 180 ch, le Biopower 2.0 de 200 ch ou le nouveau turbo essence de 220 ch, à injection directe avec soupapes à synchronisation variable[5]. La carrosserie bénéficie en outre d'une dernière retouche pour le bouclier, la calandre et les phares, basée sur la finition Griffin des derniers modèles avant renouvellement. Le numéro de série limitée est gravé sur la vite arrière.

Griffin[modifier | modifier le code]

La gamme Griffin, qui apparaît en 2011, remplace les modèles précédents et marque la fin de l'ère 9-3 seconde génération, avant son renouvellement. Elle se décline en finition standard ou Aero, et propose un nouveau moteur essence à distribution variable, de 163 ou 220 ch. Les véhicules se distinguent par un nouveau bouclier avant, des feux bloc-de-glace, la griffe Griffin sur les ailes et un intérieur légèrement redessiné.

La Saab 9-3 se décline aussi en versions :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histomobile.com - [1]
  2. Media GM - Saab Automobiles AB Communications, Trollhättan, 2008
  3. Sources Saab France - voir site officiel
  4. Sources Saab France 2011 - voir site officiel
  5. (en) Red J., Press Release: Saab Independence Edition, in Saabsunited.com, 23 février 2011 - Article.