Saša Stanišić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stanišić.
image illustrant un écrivain image illustrant une personnalité image illustrant bosnien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain et une personnalité bosnienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Saša Stanišić
Description de l'image Saša Stanišić - Preis der Leipziger Buchmesse 2014.jpg.
Naissance (39 ans)
Višegrad
Activité principale
écrivain
Distinctions
Prix Alfred Döblin, Prix Adalbert-von-Chamisso, Förderpreis zum Literaturpreis der Stadt Bremen, Leipzig Book Fair Prize
Auteur
Langue d’écriture allemand
Genres
roman, prose

Œuvres principales

Q27606786, Q27606828

Saša Stanišić, né le 7 mars 1978 à Višegrad (Bosnie-Herzégovine), est un écrivain yougoslave écrivant en allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

De mère bosniaque et de père serbe, Saša et sa famille fuient la Yougoslavie lorsque la guerre y éclate en 1992. À 17 ans, lorsque ses parents décident d'émigrer vers les États-Unis, il choisit de rester en Allemagne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Soldat et le Gramophone [« Wie der Soldat das Grammofon repariert »], 2006, trad. de Françoise Toraille, Paris, Éditions Stock, coll. « La Cosmopolite », 2008, 375 p. (ISBN 978-2-234-06020-3)[1]
  • Avant la fête [« Vor dem Fest »], trad. de Françoise Toraille, Paris, Éditions Stock, coll. « La Cosmopolite », 2015, 378 p. (ISBN 978-2-234-07817-8)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marine Landrot, « L'écrivain Sasa Stanisic, enfant du pays perdu », sur Télérama,‎ (consulté le 16 juillet 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]