Saúl Ñíguez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Saúl
Image illustrative de l’article Saúl Ñíguez
Saúl Ñíguez en 2019.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Espagne Atlético de Madrid
Numéro 8
Biographie
Nom Saúl Ñíguez Esclapez
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Naissance (26 ans)
Lieu Elche (Espagne)
Taille 1,84 m (6 0)
Période pro. Depuis 2012
Poste Milieu polyvalent
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
2006-2008Drapeau : Espagne Real Madrid
2008-2010Drapeau : Espagne Atlético de Madrid
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2010-2013Drapeau : Espagne Atlético de Madrid B070 00(8)
2012-Drapeau : Espagne Atlético de Madrid337 0(43)
2013-2014 Drapeau : Espagne Rayo Vallecano037 00(2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2010-2011Drapeau : Espagne Espagne -17 ans011 00(1)
2012-2013Drapeau : Espagne Espagne -19 ans011 00(0)
2013-2014Drapeau : Espagne Espagne -20 ans009 00(0)
2013-2016Drapeau : Espagne Espagne espoirs025 00(9)
2016-Drapeau : Espagne Espagne019 00(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 22 mai 2021

Saúl Ñíguez Esclapez, plus communément appelé Saúl, né le à Elche, est un footballeur international espagnol qui évolue au poste de milieu centre à l'Atlético de Madrid.

Il remporte le Championnat d'Europe de football des moins de 19 ans en 2012 avec l'Espagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et vie familiale[modifier | modifier le code]

Le père de Saúl Ñíguez, José Antonio Ñíguez (dit Boria), ainsi que ses frères Aarón Ñíguez et Jonathan Ñíguez ont fait ou font une carrière professionnelle[1]. À l'âge de 11 ans, il entre au centre de formation du Real Madrid avant de partir, deux ans plus tard, à l'Atlético de Madrid[2].

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts avec l'Atlético de Madrid (2010-2013)[modifier | modifier le code]

Saúl Ñíguez fait ses débuts senior avec l'équipe réserve lors de la saison 2010-2011. Il joue 22 matchs en troisième division espagnole. Il marque son premier but le contre l'Extremadura UD[3].

Il rejoint l'équipe première durant l'été 2011 pour les entraînements de pré-saison. Le , il marque à deux reprises lors du match amical remporté 19 à 1 contre le CD Arcángel[4].

Il joue son premier match avec l'équipe première des Colchoneros le , à l'âge de 17 ans et 108 jours, en entrant en jeu lors des 16es de finale de Ligue Europa contre le Beşiktaş (victoire 3-1 de l'Atlético). Il devient le plus jeune joueur du club à disputer une rencontre de coupe d'Europe[1]. Remplaçant, il joue son second match le , en Ligue Europa face à l'Hapoël Tel-Aviv FC[5]. Deux jours plus tard, il marque deux fois avec l'équipe B, lors du derby face au Real Madrid C.

Il fait ses débuts en Liga le , en remplaçant Koke lors d'une victoire 1-0 contre Séville. Egalement remplaçant, il joue un deuxième match avec l'équipe première en Liga, le , contre le Deportivo La Corogne.

Prêt au Rayo Vallecano (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Le , Saúl est prêté, après une grande partie des entraînements de pré-saison à Madrid, au Rayo Vallecano pour la saison 2013-2014[6].

Il fait ses débuts avec son nouveau club le dès la 1re journée de championnat, lors d'un match remporté par le Rayo 3 à 0 face à Elche. Le , il marque son premier but en Liga lors d'une défaite 4 à 1 face à l'Espanyol de Barcelone.

Saúl est une pièce maîtresse du jeu du Vallecano, capable de jouer en défense comme au milieu de terrain. Il permet ainsi au club de réaliser son objectif, se maintenir en Liga, à trois journées de la fin. Il joue un total de 37 matchs et marque deux buts[7].

Après ses bonnes performances au Rayo, l'Atlético décide, le , de prolonger Saúl jusqu'en 2019[8].

Atlético de Madrid (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Première saison complète en équipe première (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Pour son retour à l'Atlético, il participe aux deux matchs de Supercoupe d'Espagne de football 2014 contre le Real Madrid. Le club remporte la compétition après un match nul 1-1 (où Saúl débute) et une victoire 1-0 à Vicente-Calderón[9],[10].

Lors du derby de Madrid, le , Saúl remplace Koke, blessé et marque le deuxième but de son équipe, d'une bicyclette, peu après son entrée. L'Atlético remporte le match 4 buts à 0[11].

Révélation en 2015-2016[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2015-2016, avec le départ de Mario Suárez et la blessure de Tiago, Saúl devient une pièce maîtresse dans le milieu de terrain utilisé par Diego Simeone[12],[13].

Ses prestations en Ligue des champions pendant la saison 2015-2016 lui offrent une notoriété grandissante en Europe[2]. Ainsi, en quart de finale, contre le FC Barcelone, lors du match retour, il délivre une passe décisive à son coéquipier Antoine Griezmann. En demi-finale, contre le Bayern Munich, lors du match aller, il marque le but de la victoire sur un exploit individuel, après avoir dribblé quatre joueurs adverses[14],[2]. Il dispute ensuite la finale que son club perd aux tirs au but contre le Real Madrid. Saúl Ñíguez réussit durant ce match son tir au but. En fin de saison, son contrat est prolongé jusqu'en 2021. Il est assorti d'une clause libératoire de 80 millions d'euros[15].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Membre d'une liste provisoire de 25 joueurs espagnols sélectionnés pour disputer l'Euro 2016[16], Saúl Ñíguez ainsi qu'Isco ne font pas partie de la liste définitive de 23 joueurs annoncée le [17].

Il fait ses débuts en équipe nationale le lors d'un match amical face à la Belgique[18].

Saúl participera par la suite aux Championnats d'Europe espoirs en 2017. L'équipe d'Espagne espoirs atteint la finale, notamment grâce à un triplé de Saúl face à l'Italie en demi-finale. L'Espagne s'incline finalement en finale face à l'Allemagne sur le score de un à zéro. Saúl finit tout de même meilleur buteur de la compétition avec cinq buts[19].

Saúl Ñíguez est sélectionné par Julen Lopetegui pour participer à la Coupe du monde 2018[20]. Néanmoins, Ñíguez ne profite pas du changement d'entraineur survenu peu avant le tournoi, puisque le nouveau sélectionneur Fernando Hierro ne lui donnera pas de temps de jeu lors de la Coupe du monde.

Il est ensuite sélectionné par le nouvel entraineur Luis Enrique pour la Ligue des nations. Titulaire, Saúl y marque son premier but en équipe nationale le face à l'Angleterre (victoire 2-1)[21]. Il récidive le match suivant en inscrivant un but lors de l'imposante victoire espagnole face à la Croatie (score: 6-0) dans sa ville natale d'Elche[22].

Controverse[modifier | modifier le code]

La situation contractuelle de Saúl Ñíguez est sujette à controverse. En effet, son contrat a été publié par le site Football Leaks : il apparaît que le joueur fait l'objet d'une forme de tierce propriété, pratique pourtant interdite[23].

Profil de joueur[modifier | modifier le code]

Joueur gaucher, Saúl Ñíguez est décrit comme un joueur capable d'évoluer à toutes les positions de milieu de terrain, sans point fort ni point faible[1]. Joueur plutôt à l’aise techniquement, il possède de nombreux qualités techniques en matière de dribbles.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques détailléees[modifier | modifier le code]

Statistiques de Saúl Ñíguez au 22 mai 2021[7]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe de l'UEFA Drapeau : Espagne Espagne Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2011-2012 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga - - - - - - - - - C3 1 0 0 - - - - - - 1 0 0
2012-2013 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga 2 0 0 2 0 0 - - - C3 7 0 0 0 0 0 - - - 11 0 0
2014-2015 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga 24 4 2 4 0 0 2 0 0 C1 5 0 0 - - - - - - 35 4 2
2015-2016 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga 31 4 2 4 2 0 - - - C1 13 3 2 - - - - - - 48 9 4
2016-2017 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga 33 4 3 8 1 1 - - - C1 12 4 0 - - - 3 0 1 56 9 5
2017-2018 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga 36 2 4 5 0 0 - - - C1+C3 6+9 1+3 0 - - - 7 0 0 63 6 4
2018-2019 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga 33 4 1 3 0 2 - - - C1 8 1 0 1 1 0 6 2 1 51 8 4
2019-2020 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga 35 6 0 1 0 0 2 0 0 C1 9 1 0 - - - 3 1 0 50 8 0
2020-2021 Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid Liga 31 2 0 2 0 0 - - - C1 6 0 0 - - - - - - 39 2 0
Sous-total 226 26 13 29 3 3 4 0 0 - 77 13 2 1 1 0 19 3 2 356 46 20
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Rayo Vallecano (prêt) Liga 34 2 1 3 0 0 - - - - - - - - - - - - - 37 2 1
Sous-total 34 2 1 3 0 0 - - - - - - - - - - - - - 37 2 1
Total sur la carrière 260 28 14 32 3 3 4 0 0 - 77 13 2 1 1 0 19 3 2 393 48 21

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Espagne Atlético de Madrid[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Dan Perez, « Atlético : Saul, le fils de Simeone », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  2. a b et c « Ligue des Champions : Saul Niguez, l’enfant roi de l’Atlético - beIN SPORTS », sur Beinsports-FR
  3. (en-US) « Atlético B win in Extremadura - AtleticoFans », sur AtleticoFans,
  4. (en-US) « Twenty goal spectacle in first friendly - AtleticoFans », sur AtleticoFans,
  5. « Hapoel Tel Aviv 0 - 3 Atlético de Madrid Match report - 20/09/2012 UEFA Europa League - Goal.com », sur www.goal.com
  6. (es) MARCA.com, « Saúl se marcha cedido al Rayo », sur MARCA
  7. a et b « Fiche de Saúl Ñíguez », sur footballdatabase.eu
  8. « Club Atlético de Madrid - Saúl renueva por el Atlético hasta 2019 », sur Club Atlético de Madrid
  9. « R. Madrid - Atlético, Supercopa de España en Marca.com », sur www.marca.com
  10. « Atlético - R. Madrid, Supercopa de España en Marca.com », sur www.marca.com
  11. « Atlético de Madrid 4-0 Real Madrid », sur BBC Sport
  12. (es) Edu Pidal, « Simeone: "No necesito que Saúl se parezca a Tiago" », sur Cadena SER,
  13. Laura Hijón, « Saúl Ñíguez, el 'delantero revelación', afinado para el PSV », sur VAVEL
  14. « Le but digne d'un chef d'œuvre de l'Atlético face au Bayern Munich », sur lefigaro.fr (consulté le 27 avril 2016)
  15. (es) Patricia Cazón, « El Atlético blinda a Saúl: su cláusula ya son 80 millones », sur futbol.as.com, As,
  16. « Diego Costa absent de la pré-liste provisoire de l'Espagne », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  17. « Espagne: Isco et Saul Niguez écartés pour l'Euro », sur lequipe.fr, L'Équipe,
  18. Rédaction, « Espagne : Julen Lopetegui appelle Marco Asensio mais pas Iker Casillas », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  19. Rédaction, « Saul Niguez termine meilleur buteur du Championnat d'Europe des moins de 21 ans », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  20. Clément Martel, « Tout savoir sur l’Espagne à la Coupe du monde 2018 de football », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 14 août 2018)
  21. UEFA.com, « UEFA Nations League - Angleterre-Espagne », sur UEFA.com (consulté le 12 septembre 2018)
  22. UEFA.com, « UEFA Nations League - Espagne-Croatie », sur UEFA.com (consulté le 12 septembre 2018)
  23. « Le site Football Leaks a publié sur son site le contrat du joueur de l'Atlético de Madrid, Saúl Ñíguez », sur goal.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :