Saïd Hamimi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saïd Hamimi
image illustrative de l’article Saïd Hamimi
Biographie
Nom Mohand Said Hamimi
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance
Lieu Akbou
Décès (à 48 ans)
Lieu Paris
Taille 1,68 m
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
 ????-1978 Drapeau : Algérie ORB Akbou
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1978-1980 Drapeau : France AS Creil
1980-1982 Drapeau : France Stade brestois
1982-1984 Drapeau : France AS Angoulême 61 (10)
1984-1986 Drapeau : France CS Louhans-Cuiseaux
1986-1987 Drapeau : France Nîmes Olympique 15 (3)
1987-1990 Drapeau : France Clermont FC
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1985 Drapeau : Algérie Algérie 02 0(0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Saïd Hamimi est un footballeur international algérien, né le 7 mai 1960 à Akbou (Algérie), et mort le 14 juin 2008 à Paris, terrassé par une crise cardiaque[1].

Il compte 2 sélections en équipe nationale en 1985.

Biographie[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Il commence sa carrière dans l'Oise à l'AS Creil en 3e division.

En 1980 il rallie une équipe professionnelle, le Stade brestois qui évolue en D2. Il termine champion cette saison-là, ce qui lui ouvre les portes de l'élite pour la saison 1981-1982.

Non conservé, il signe à l'AS Angoulême et fait son retour sur les terrains de D2 en 1982, mais le club est relégué à l'issue de la saison 1983-1984.

Il rebondit au CS Louhans-Cuiseaux, qui est aussi relégué, cette fois-ci il accompagne la descente du club et jouera en 3e division. En Bresse, il laisse un très bon souvenir, notamment lors du match de ses adieux en mai 1986. Avant le match, il avait déjà signé au Nîmes Olympique lui assurant une place dans un club de D2 pour la saison suivante. Mais cette rencontre sur la pelouse du Clermont FC est une finale opposant deux clubs encore en lice pour la promotion en 2e division. Un nul suffisait à Louhans-Cuiseaux tandis que Clermont devait gagner. Dans une ambiance rare à ce niveau, plus de 10 000 spectateurs soit un record de division 3 à l'époque, il réalise la match parfait et permet à ses coéquipiers d'arracher le nul[2].

À la suite de ces bonnes performances, il atterrit donc au Nîmes Olympique qui lui redonne sa chance en D2 pour 1986-1987. Mais peu aligné, il quitte le club en fin de saison.

Il termine sa carrière au Clermont FC en 3e division, de 1987 jusqu'en 1990 date à laquelle le club dépose le bilan.

Il totalise également 17 sélections avec l'Algérie, il participe notamment a la campagne de qualification au mondial 1982.

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Par la suite, il entraînera diverses équipes comme celle de Romainville.

En 2000, il est adjoint de Nacer Sandjak, sélectionneur de l'Algérie pour la Coupe d'Afrique des nations de football.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Décès de Saïd Hamimi sur dzfoot.com
  2. Clermont-Louhans 1986 sur clermontfc.tripod.com

Liens externes[modifier | modifier le code]