SUD Emploi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le syndicalisme
Cet article est une ébauche concernant le syndicalisme.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

SUD Emploi
Logo de l’association
Cadre
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation décembre 1996
Identité
Siège 38 rue des Frères Flavien 75020 PARIS
Site web www.sudemploi.org


Solidaires SUD Emploi est une organisation syndicale française des personnels du Pôle emploi mais aussi des établissements, associations, entreprises publiques et privées entrant dans le champ professionnel de l’Emploi et de l'Insertion, quels que soient leur emploi ou leur statut. Organisé en fédération, ce syndicat créé en décembre 1996 est membre depuis le 4 septembre 1998 de l'Union syndicale Solidaires. SUD est un acronyme qui signifie solidaire, unitaire et démocratique.

Historique[modifier | modifier le code]

Logo de l'ancienne fédération SUD ANPE.

En 1995, les prises de position de la CFDT entrainent le départ d'un grand nombre d'équipes syndicales CFDT a quitter cette organisation. Au sein de l'ANPE, des équipes CFDT ANPE quittent cette organisation et créent les premiers syndicats SUD ANPE, les rejoignent des militants issus de la CGT et nombre de personnes sans engagement syndical ultérieur.

En décembre 1996, 4 syndicats régionaux existent :



En février 1997, la Fédération candidate pour devenir membre du Groupe des 10 qui deviendra plus tard l’Union Syndicale Solidaires. L'union accepte la fédération le 4 septembre 1998.

En octobre 2000, une équipe de la CFDT des ASSEDIC de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur qui est restée sur une ligne revendicative ayant existé par le passé au sein de la CFDT quitte son organisation et crée le premier syndicat SUD au sein des ASSEDIC, le syndicat SUD RAC (Régime Assurance Chômage), sa représentativité sera contestée par la direction ce qui empeche la désignation de délégués syndicaux. Le tribunal d’instance reconnaitra SUD RAC représentatif et apte à se présenter aux élections professionnelles. À l'issue de ces premières élections SUD RAC devient la première organisation syndicale de la région.

En janvier 2005, elle a mené des actions avec la CGT contre le renforcement du contrôle des chômeurs mis en place par le gouvernement Dominique de Villepin qui selon eux remet en cause leur mission de conseil. Ces actions ont dans le même temps été menées au sein de l'Unédic. Le syndicat a appelé ses adhérents a ne pas appliquer les sanctions automatiques qu'instaure le nouveau dispositif (ce qui pourrait exposer les agents à des sanctions), selon le syndicat, il n'est pas juste de sanctionner encore plus des personnes déjà fort pénalisées par leur privation d'emploi.

En avril 2006, le syndicat a demandé la démission de Christian Charpy, directeur général de l'ANPE[1].

En avril 2008, les syndicats SUD ANPE, SUD RAC et SUD FPA en prévision de la Fusion ANPE/ASSEDIC créent l’Union Syndicale Solidaires SPE -Service Public de l’Emploi.

En novembre 2008, la fédération SUD ANPE et le syndicat SUD RAC (en Paca) décident en congrès extraordinaire de fusionner et de se nommer Solidaires SUD Emploi, organisation pleinement membre de l'Union syndicale Solidaires qui couvre l'ensemble des personnels du Pôle emploi et des structures d'insertion publiques ou privées[2].

Cette nouvelles organisation est contestée par les dirigeants du Pôle emploi.

En 2012, SUD Emploi est présent dans 16 régions :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charpy, un an, ça suffit
  2. historique de la fédération sur le site officiel

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]