SUD Chimie pharma

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
SUD Chimie pharma
Logo de l’association
Cadre
Zone d’influence Drapeau de la France France
Fondation
Fondation 1996
Identité
Employés 0
Site web [1]


SUD Chimie est un regroupement de syndicats œuvrant dans le domaine de la chimie et de la pharmacie, du pétrole, du caoutchouc, du verre

SUD est un acronyme qui signifie « solidaire, unitaire et démocratique ».

Historique[modifier | modifier le code]

1996

Création de sud chimie 29, premier syndicat solidaires dans la chimie. Sud Chimie 29 est représentatif dans l'usine SNPE de Pont de Buis.

1997

Décembre :

Création de sud Rhône Poulenc Biochimie à Elbeuf 76. Le syndicat fort d'un taux de syndicalisation de 10 % ne sera pas contesté. Aux élections professionnelles d'Avril 1998, il recueille 36 % des voix.

1999

Constitution de l'union des syndicats Sud Chimie Pharma

2000

Constitution de plusieurs syndicats adhérents de Sud Chimie Pharma : Sud Verre (Saint Gobain et Baccarat), Sud Kodak, Sud Plastic Omnium.

2001

Sud Rhône Poulenc biochimie devient sud chimie haute Normandie, puis sud chimie dont le champ de syndicalisation est national. Ce changement statutaire permet d'accueillir rapidement de nouvelles sections syndicales, dont les premières sont Total Raffinerie de Normandie et Aventis, centre de production de Neuville (69)

2003

Décembre: la direction de Saint Gobain perd en Cassation contre Sud Verre

2005

juillet 2005

La direction de TOTAL refuse la représentativité de la section SUD Chimie Raffinerie de Flandres. Malgré un taux significatif d'adhérents (plus de 10 % des effectifs), une activité soutenue (des dizaines de tracts et de courriers), une ancienneté d'un an et demi, le Tribunal d'Instance de Dunkerque nous dénie la représentativité. Pour la première fois dans notre histoire, nous formons un pourvoi en cassation contre ce jugement subjectif.

Sud chimie pharma obtient un poste de représentant au Comité de Groupe sanofi-aventis. Sud Chimie Pharma est représentatif dans 3 des 5 UES du Groupe : Chimie, Recherche, Opérations Commerciales

 Décembre 2005

Constitution d'une section syndicale dans l'entreprise Chimex (Pyrénées Atlantique).

À la suite d'une réorganisation interne à Solidaires, la section Ondulys (papier carton) adhère à Sud Chimie

Des salariés du Laboratoires Besins se mettent en grève contre un plan social qui n'a d'autre objectif que d'augmenter les profits permettant au principal actionnaire de mener grande vie auprès de la famille princière de Monaco. La désignation du Délégué Sud est ratifiée par l'Assemblée Générale des grévistes. La grève dure plus de 3 semaines et permet d'obtenir une augmentation substantielle des indemnités de licenciement. Plusieurs salariés poursuivent la grève durant 3 mois.

2006

septembre 2006

Sud obtient la représentativité dans l'entreprise CHIMEX par décision du Tribunal d'Orthez.

La désignation de délégués syndicaux Sud dans l'entreprise METZELLER n'a pas été contestée par la Direction

TOTAL a été condamné pour discrimination syndicale à l'égard SUD sur la raffinerie de Haute Normandie. Total prétendait priver SUD de certains droits liés à l'utilisation de l'informatique au prétexte que Sud n'était pas représentatif au plan national

 octobre 2006 : mise en place du secrétariat de sud chimie pharma

2007

juin 2007 : constitution d'une section BASF Coatings (Oise)

2009

2009 : l'application de la nouvelle loi sur la représentativité syndicale permet de créer des sections syndicales dans plusieurs entreprises : Laboratoire IPL (Bordeaux), Méda, CEVA, Dior, ...

2010

Création d’une section sur le site AstraZaneca de Dunkerque (industrie pharmaceutique)

Renforcement de Sud chimie dans le secteur du caoutchouc sur le site Bridgestone de Béthune (désaccord interne au sein du syndicat CGT, la représentativité est acquise aux élections qui suivent)

Mise en place du Comité de Groupe BASF France. Sud y est représenté par 4 élus sur les 22 qui composent le Comité

Constitution d'une section syndicale Chanel (industrie du parfum)

À la suite de problèmes de fonctionnement au sein de la fédération chimie, la grande majorité des militants CGT de la société Saipol décident de constituer des sections syndicales sud chimie dans les usines de Dieppe, Grand-Couronne, Sète et Bassens

Constitution d'une section syndicale à l'usine Cooper de Bolbec (76). Aux élections, Sud obtient la majorité absolue des suffrages et obtient même la représentativité dans l'UES

2011

Implantation de Sud Chimie sur le site Altuglas (groupe Arkema) de Saint - Avold

Création d’une section sur le site du groupe Givaudan d’Argenteuil (industrie du parfum), représentativité acquise avec des élus dans les collèges ouvriers, techniciens et cadres.

Renforcement du syndicat dans les activités raffinage/pétrochimie, création d’une section sur le site industriel du groupe Lyondell Basel de Berre (bassin marseillais) 

2012

Création d’une section syndicale dans le groupe Autoneum (équipementier automobile) dans l’Oise, représentativité acquise aux élections et prise de responsabilités dans les instances centrales.

Implantation de Sud Chimie dans le groupe Solvay (Chimie minérale primaire) sur le site de Dombasle (Lorraine) à la suite d'un désaccord interne au sein du syndicat CGT.

Développement dans la branche caoutchouc, création d’une section sur le site Hutchinson de Persan (pneumatiques et caoutchouc industriel, Hutchison est une filiale du groupe Total). Le syndicat acquiert la représentativité et assure le secrétariat du CE.

2013

À la suite d'un désaccord avec le syndicat CFDT du groupe Total, création d’une section sur le site CCP composites (production de résines synthétiques) de Drocourt (région Nord). Le syndicat obtient la majorité absolue en sièges aux élections après création.

Création d’une section sur le site Sanofi Pasteur de Mary l’Etoile (Recherche/développement et production de vaccins). L’équipe est constituée d’anciens adhérents et militants de la CFDT

Création d’une section dans le groupe Grünenthal (recherche et production de médicaments contre la douleur), site de Nanterre.

Création d’une section sur le site industriel « Arques International » (industrie du verre, Pas de Calais)

Implantation de Sud Chimie dans le groupe Mérial (filiale de Sanofi, recherche et production de vaccins pour animaux) ; l’équipe militante est essentiellement issue de la CFDT.

2014

Implantation de sud chimie dans le groupe BMS UPSA (médicaments contre la douleur) sur le site d’Agen.

Lors de son congrès national, les adhérents décident de ne garder que la dénomination SUD CHIMIE

2015

Implantation de Sud Chimie sur le site de l’entreprise APPE de Dunkerque (emballage plastique) à la suite d'un désaccord avec le syndicat CGT de l’entreprise.

Nouveau développement du syndicat dans les activités raffinage pétrochimie sur le site Petroineos de Lavera (bassin marseillais) à la suite d'une dissidence interne au syndicat CGT

2017

Constitution d'une section Sud Chimie sur le site d'Hutchinson à Chalette sur Loing (site historique du groupe).

Actions et prises de positions[modifier | modifier le code]

L'organisation L'organisation sud chimie porte les positions de l'ensemble des adhérents. Elle organise le travail et les revendications remontant de l'ensemble de ses sections[réf. souhaitée]t.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]