SPDX

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

SPDX (Software Package Data Exchange) est un format de fichier utilisé pour documenter des informations sur les licences de logiciels. C'est aussi le nom du groupe de travail qui le rédige, composé de plus de vingt organisations différentes, sous les auspices de la Fondation Linux.

SPDX tente de standardiser la façon dont les entreprises publient leurs métadonnées sur les licences des logiciels et de leurs composants. Elle a pour but de faciliter la mise en conformité des organisations vis-à-vis de leurs obligations concernant les logiciels qu'ils utilisent, modifient et diffusent.

SPDX décrit les conditions exactes dans lesquelles un logiciel ou une partie d'un logiciel peuvent être utilisés et diffusés.

La version actuelle du standard est la 2.1, ratifiée en novembre 2016[1].

Syntaxe des licences[modifier | modifier le code]

Chaque licence est identifiée par un nom complet, par exemple « Mozilla Public License 2.0 » et un identifiant court, ici « MPL-2.0 ». Les licences peuvent être combinées entre elles par les opérateurs AND (et) et OR (ou).

Par exemple, (LGPL-2.1 OR MIT) signifie que l'on a le choix entre la licence LGPL-2.1 (GNU Lesser General Public License v2.1 only) ou la licence MIT (MIT License).

Au contraire, (LGPL-2.1 AND MIT) signifie que les deux licences s'appliquent.

Il existe également un opérateur « + » qui, appliqué à une licence, signifie que les versions ultérieures de la licence s'appliquent. Par exemple, GPL-2.0+ signifie que GPL-2.0 et GPL-3.0 peuvent s'appliquer (ainsi que de futures versions le cas échéant).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) General Meeting/Minutes/2016-11-03 sur wiki.spdx.org

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]