SNCASE SE.212 Durandal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SE.212 Durandal
Durandal 002 au Salon du Bourget de 1957.
Durandal 002 au Salon du Bourget de 1957.

Constructeur Drapeau : France Société nationale des constructions aéronautiques du sud-est
Rôle Avion de chasse
Statut Prototype
Premier vol
Nombre construits 2
Équipage
1
Motorisation
Moteur Snecma Atar G-3 + SEPR 75
Nombre 1 + 1
Type turboréacteur + moteur-fusée
Poussée unitaire 44,1 kN + 7,36 kN
Dimensions
Envergure 7,44 m
Longueur 12,07 m
Surface alaire 29,60 m2
Masses
À vide 4 575 kg
Maximale 6 700 kg
Performances
Vitesse maximale 1 667 km/h (Mach 1,57)
Plafond 11 800 m

Le SNCASE SE.212 Durandal était un prototype d'avion de chasse français, conçu par l'ingénieur Pierre Satre, construit à seulement deux exemplaires.

Historique[modifier | modifier le code]

Le Durandal 001 en 1956.

Le premier appareil (le 001, immatriculé 'C') fit son premier vol le 20 avril 1956[1]. Le second exemplaire (le 002, immatriculé 'D') effectua son premier vol le 30 mars 1957. Cet appareil atteint la vitesse de Mach 1,57 et l'altitude de 11 800 m, avec un moteur-fusée d'appoint.

Le programme d'essai se termina en 1958, lorsque l'armée de l'Air porta son choix de chasseur sur le GAMD Mirage III. Les prototypes SE 212 servirent de banc d'essais aux réacteurs de la Snecma avant ferraillage.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Lacroze, Durandal, Le Trait d'Union, , 64 p.