SMS Fürst Bismarck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fürst Bismarck.
SMS Fürst Bismarck
Image illustrative de l'article SMS Fürst Bismarck
Le SMS Fürst Bismarck (vers 1900-1909).
Type croiseur cuirassé
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1903-1918).svg Kaiserliche Marine
Chantier naval Kaiserliche Werft, Kiel
Quille posée
Lancement
Armé
Statut démolition en 1920
Équipage
Équipage 590 (officiers, officiers mariniers, quartiers maîtres et matelots)
Caractéristiques techniques
Longueur 127 mètres
Maître-bau 20,42 mètres
Tirant d'eau 7,8 mètres
Déplacement 10 690 tonnes (11 461 pleine charge)
Propulsion 2 machines à vapeur à triple expansion (12 chaudières)
Puissance 13 800 cv
Vitesse 18,7 nœuds
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture = 100 à 200 mm
pont= 30 à 50 mm
tourelle = 200 mm
casemate = 100 mm
barbette = 100 mm
kiosque = 200 mm
Armement (2×2) × 240 mm
12 × 150 mm
10 × 88 mm
10 × 37 mm (Hotchkiss)
6 tubes lance-torpilles (450 mm)
Rayon d'action 4 560 milles à 10 nœuds (900 à 1 400 tonnes de charbon)
Carrière
Port d'attache Kiel

Le SMS Fürst Bismarck était un croiseur cuirassé unique de la Marine impériale allemande. Celui-ci fut construit sur le chantier naval impérial de Kiel (Allemagne) dans les années 1890.
Il porte le nom de Otto von Bismarck, premier chancelier de l'Empire allemand.

Conception[modifier | modifier le code]

Le SMS Fürst Bismarck a été commandé avant la course aux armements navals entre l'Allemagne et le Royaume-Uni. Compte tenu de la prédominance de la Royal Navy britannique et l'impossibilité de rivaliser avec elle, l'amiral Hollmann, secrétaire d'État à la Marine a envisagé de construire une petite flotte composée de torpilleurs et les navires de défense côtière pour les eaux allemandes. Ce dispositif serait complété par un petit nombre de croiseurs pour des missions à l'étranger, y compris la protection du commerce.

Il a été le premier navire de guerre de ce type, classé en croiseur de 1re classe. Le précédent croiseur protégé SMS Kaiserin Augusta et les 5 unités de la classe Victoria Louise ont été classés en croiseur de 2e classe.
Il était plus grand et mieux armé que ces prédécesseurs et destiné à la protection des colonies allemandes en Asie et dans le Pacifique, il rejoint la Escadre d'Extrême-Orient.

Le navire avait une infrastructure en cadre d'acier, mais sa coque était encore en bois recouvert d'un blindage ne descendant pas plus d'un mètre en dessous la ligne de flottaison. Il possédait 13 compartiments étanches et un double fond. Le blindage était en acier Krupp de 5 cm à 20 cm d'épaisseur selon les éléments de protection.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Fürst Bismarck a été le navire amiral à partir de 17 août 1900 de l'amiral Curt von Prittwitz und Gaffon, de l'Escadre d'Extrême-Orient basée à Tsingtao en Chine. Il a participé à la répression de la Révolte des Boxers. Il est resté en stationnement dans cette région jusqu'en 1909, après avoir été relevé par le Scharnhorst.

De retour à Kiel, le Fürst Bismarck a subi une refonte entre 1910 et 1914. Il a servi, au début de la Première Guerre mondiale comme navire de défense côtière. Retiré du service actif il a servi de navire-école pour les ingénieurs jusqu'à la fin de la guerre.
Déclassé le 17 juin 1919, il a été vendu pour démolition en 1920.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]