SMS Bismarck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour cuirassé de la Seconde Guerre mondiale, voir Bismarck (cuirassé).
SMS Bismarck
Image illustrative de l'article SMS Bismarck
2 des navires de la classe Bismarck

Type croiseur frégate
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1903-1918).svg Kaiserliche Marine
Chantier naval Arsenal Germania Kiel
Quille posée
Lancement
Armé
Statut rayé en 1891
démoli en 1920
Équipage
Équipage 452 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 82,50 mètres
Maître-bau 13,70 m
Tirant d'eau 6,20 m
Déplacement 2 856 tjb
Propulsion voile (trois-mâts)
moteur (4 chaudières)
Puissance 2 530 cv
Vitesse 12,5 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 16 canons de 150 mm
2 tubes lance-torpilles (350 mm)
Rayon d'action 1 940 milles à 10 nœuds
(270-380 tonnes de charbon)

Le SMS Bismarck est une frégate à trois-mâts ou croiseur-frégate (en allemand Kreuzefregatte) qui a servi dans la marine impériale allemande de 1878 à 1891.

Il porte le nom de Bismarck (1815-1898), ministre-président de Prusse de 1862 à 1890.

C'est le leader-ship de la classe Bismarck, classe de croiseurs frégates comportant six unités, dont les SMS Gneisenau et SMS Moltke, SMS Blücher, SMS Stein et SMS Stosch.

Conception[modifier | modifier le code]

C'est un trois-mâts carré avec une coque en fer, mais sans blindage particulier, utilisant aussi une propulsion à vapeur sur une seule hélice.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il servit dix ans dans la flotte coloniale et représenta la marine allemande à l'Exposition internationale en Australie en 1880.

Aptrès douze ans de navigation, il est mis hors service à son retour au port de Wilhelmshaven en devenant un ponton de la base navale. Il est démoli en 1920.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]