SAR 21

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SAR 21
Image illustrative de l'article SAR 21
Fusil d'assaut SAR-21.
Présentation
Pays Drapeau de Singapour Singapour
Munitions 5,56 × 45 mm OTAN
Fabricant Singapore Technologies Kinetics division
Période d'utilisation 1999
Poids et dimensions
Masse (non chargé) 3,82 kg
Longueur(s) 80,5 cm
Longueur du canon 50,8 cm
Caractéristiques techniques
Architecture bullpup
Mode d'action Emprunt de gaz
Culasse rotative
Cadence de tir De 450 à 650 coups/min
Capacité 30 cartouches
Viseur Zoom de 1.5x

Le SAR-21 est le fusil d'assaut de l'armée de Singapour, où il remplace progressivement les M16, les SAR 80 et les SR 88. Il utilise la munition standard 5,56 mm OTAN.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le SAR-21 a été présenté pour la première fois en 1999. Il sera d'abord adopté par l'Armée nationale de Singapour, avant d'être proposé à l'exportation (Bangladesh). Actuellement, il est utilisé par les unités SWAT des polices d'État de l'Alabama et du Kentucky, aux États-Unis, et par la garde royale du Maroc.

Description[modifier | modifier le code]

Comme nombre de fusils d'assaut contemporains, le SAR-21 est d'architecture bullpup. Il en existe deux versions :

  • La version standard dispose d'une lunette de série intégrée au guidon qui offre un zoom de 1.5x, ce qui permet un tir plus précis et l'augmentation de l'allonge du fusil, mais qui conserve toutefois un viseur de secours conventionnel. Un système de visée laser est incorporé dans le garde-main, livré avec toutes les armes, et peut le cas échéant opérer dans le spectre infrarouge. Le point d'impact apparaissant dans la lunette de visée reste ainsi invisible pour la cible. Ce module peut toutefois laisser place à divers équipements, du lance grenade de 40 mm à la lampe tactique ou à la poignée frontale ;
  • Le SAR-21 RIS est doté de quatre rails Picatinny, permettant de monter n'importe quel type d'équipement sur l'arme. L'un est situé en lieu et place du guidon, tandis-que les trois autres, installés à la place de la garde, permettent de monter des équipements en dessous et sur les côtés du fusil.

Le SAR-21 dispose de deux modes de tir : semi-automatique et automatique. Ses cartouches sont contenues dans des chargeurs en polymère de 30 coups. Ce fusil est polyvalent et semble fiable, mais son sélecteur de tir est très mal placé et il n'est pas ambidextre, car l'éjection des étuis, à droite au niveau de la joue du tireur, interdit aux gauchers de l'utiliser.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de Singapour Singapour : Fusil standard des forces armées régulières et des forces spéciales ;
  • Drapeau du Bangladesh Bangladesh : Unités de forces spéciales ;
  • Drapeau du Brunei Brunei : Armée nationale du Brunei ;
  • Drapeau des États-Unis États-Unis: Unités SWAT de la police en Alabama et au Kentucky.
  • Drapeau de l'Indonésie Indonésie : Unités parachutistes ;
  • Drapeau du Maroc Maroc : Armée royale marocaine ;
  • Drapeau du Pérou Pérou : Certaines unités d'infanterie et les forces spéciales utilisent le SAR-21.

Articles connexes[modifier | modifier le code]