S7 Airlines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir S7.
S7 Airlines
Logo de cette compagnie
AITA OACI Indicatif d'appel
S7 SBI Siberian Airlines
Repères historiques
Date de création 1992
Généralités
Basée à Aéroport de Novossibirsk Tolmachevo
Aéroport international Domodedovo
Aéroport de Irkoutsk
Aéroport de Tcheliabinsk
Aéroport de Volgograd
Alliance Oneworld
Taille de la flotte 72
Nombre de destinations 87
Siège social Ob, Drapeau de la Russie Russie
Société sœur S7 Company Group
Filiales Globus Airlines
Dirigeants Vladimir Obyedkov
Site web www.s7.ru

S7 Airlines (nom officiel « Compagnie aérienne Sibir », en russe : ПАО «Авиакомпания „Сибирь“») (code AITA : S7 • code OACI : SBI) est la troisième compagnie aérienne de Russie (derrière Aeroflot et Rossiya). Elle a été fondée en mai 1992 à Ob, une ville située à proximité de Novossibirsk. Elle est la descendante de Tolmachevo United Avia Squadron (Толмачевский объединенный авиаотряд). Membre de l'alliance Oneworld depuis 2010, elle dessert plus de 80 destinations dans 20 pays[1].

Historique[modifier | modifier le code]

La Sibir a été créée sur les fondements de Tolmachevo United Avia Squadron, société fondée le quand elle accomplit le premier vol reliant Moscou à Novossibirsk. Son premier vol international a lieu en 1991 à destination de Harbin en Chine. En 1994, la compagnie rejoint l’IATA et ouvre sa première ligne internationale de Novossibirsk à Francfort. Durant la première moitié des années 1990, Siberia Airlines est une compagnie régionale de taille moyenne. Elle se concentre sur les vols intérieurs depuis Novossibirsk. À la fin des années 1990, elle mène une politique d’expansion dans le marché russe. Elle s’accroît par une série de fusions avec des compagnies aériennes plus petites qu’elle. En 1999, elle ouvre une succursale à l’aéroport international de Vnoukovo, à Moscou. Des vols atterrissent à l’aéroport international Cheremetievo depuis 2000. La société crée également une plate-forme de correspondance à Irkoutsk. Au début des années 2000, elle s’empare de Vnoukovo Airlines (en), l’un des principaux acteurs du marché moscovite. Ainsi, en 2001, Sibir devient le second plus grand transporteur de Russie. À partir de 2002, les vols décollent de l’aéroport international de Domodedovo. Un partenariat est également lancé avec Armavia. En 2005, la société est renommée S7, puis S7 Airlines le 5 mai 2006. Le , elle annonce qu'elle rejoindra l'alliance Oneworld en 2010[2] et la rejoint le [3]. Le 29 mars 2013, le gouvernement russe annonce qu'il vendra les 25,5 % du capital de la compagnie qu'il détient[4].

Infos[modifier | modifier le code]

  • À l'été 2004 durant le show aérien de Farnborough la compagnie signe un mémorandum d'intention d'achat de 50 Sukhoi mais renonce à la suite du changement des spécifications du type d'appareil commandé.

Flotte[modifier | modifier le code]

Airbus A320 de S7 Airlines

En octobre 2017, les appareils suivants sont en service au sein de la flotte de S7 Airlines[5] :

Flotte de S7 Airlines
Avion Total Commandes Passagers Notes
C Y Total
Airbus A319-100 19 8 120 128
Airbus A320-200 18 8 150 158
Airbus A320neo 3 15 8 156 164 Premier appareil livré le 21 juillet 2017
Airbus A321-200 7 8 189 197
Airbus A321neo 3 tba tba tba Livraison dès 2017
Boeing 737–800 19 8 168 176
Embraer 170 6 11 78 78
Total 72 29

Accidents aériens[modifier | modifier le code]

  • Le au matin, un Airbus A310 de cette compagnie assurant une liaison Moscou-Irkoutsk a pris feu à l'atterrissage. L'appareil transportait 200 personnes environ dont huit membres d'équipage (42 auraient survécu). Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de cet accident dans lequel l'appareil aurait heurté un mur en béton et pris feu.
  •  : Un Tupolev Tu-204 transportant 145 passagers glisse sur une piste enneigée de l’aéroport d'Omsk après que les moteurs furent tombés en panne au cours de l’approche finale. Aucun blessé.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « S7 Airlines », sur fr.oneworld.com (consulté le 1er décembre 2015)
  2. oneworld.com 26 mai 2009
  3. oneworld.com 15 novembre 2010
  4. François Duclos, « Russie : S7 Airlines privatisée », sur air-journal.fr, (consulté le 4 novembre 2017)
  5. (en) « S7 - Siberia Airlines Fleet Details and History », sur www.planespotters.net (consulté le 16 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :