S. Yizhar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
S. Yizhar
S Yizhar.jpg
Fonctions
Membre de la Knesset
-
Membre de la Knesset
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
SdérotVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Lieux de travail
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Distinctions
Œuvres réputées
The Discovery of Eliyahu (d), Khirbet Khizeh, Days of Ziklag (d), Malkomyah yefehfiyah (d), Q6551666Voir et modifier les données sur Wikidata

Yizhar Smilansky (en hébreu : יזהר סמילנסקי) est un écrivain et homme politique israélien né le 27 septembre 1916 à Rehovot, et mort le 21 août 2006. Il est mieux connu sous son nom de plume S. Yizhar (en hébreu : ס יזהר), et est un grand innovateur de la littérature hébraïque moderne.

Son nom de plume lui a été donné par le poète et éditeur Yitzhak Lamdan, quand en 1938 il publie la première histoire de Yizhar, Ephraim Hozer La-Aspeset (Ephraïm retourne à la luzerne), dans la revue littéraire de celui-ci. Depuis lors, toutes ses œuvres sont signées de ce nom.

Smilansky est élu à la première Knesset en 1949 sur la liste du Mapai. Il est réélu à la deuxième Knesset. Il n'est pas réélu en 1955 mais suite à la démission d'Aharon Becker en 1956, il revient à Knesset. Smilansky est réélu aux quatrième et cinquième Knesset. En 1965, Smilansky rejoint le Rafi, un nouveau parti fondé par David Ben Gourion. Il est élu à la sixième Knesset sur la liste du Rafi mais démissionne de son mandat le 20 février 1967 et est remplacé par Aryeh Bahir.

Bibliographie en français[modifier | modifier le code]

  • Prémices, [« Mikdamot »], trad. de Emmanuel Moses, Arles, France, Actes Sud / Solin, 1997, 320 p. (ISBN 978-2-7427-1368-4)
  • Convoi de minuit, [« Shayarah Shel Hatzot »], trad. de Laurent Schuman, Arles, France, Actes Sud, coll. « Lettres hébraïques », 2000, 238 p. (ISBN 978-2-7427-2538-0)
  • Hirbat-Hiza, trad. de Laurent Schuman, Paris, Éditions Galaade, coll. « Auteur de vue », 2010, 128 p. (ISBN 978-2-35176-090-1)

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1959, Prix Israël pour la littérature.
  • 1959, Prix Brenner pour la littérature.
  • 1960, Prix Lamdan pour la littérature enfantine.
  • 1991, Prix Bialik pour la littérature.
  • 2002, Prix EMET.

Il est également récipiendaire du Prix Ben-Gourion.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]