Sœurs de Saint Félix de Cantalice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sœurs de Saint Félix de Cantalice
Ordre de droit pontifical
Approbation pontificale 1er juin 1874
par Pie IX
Institut congrégation religieuse
Type apostolique
Spiritualité franciscaine
Règle règle de saint François
But enseignement, soins des malades
Structure et histoire
Fondation 21 novembre 1855
Varsovie
Fondateur Marie-Angèle Truszkowska & Honorat de Biala
Abréviation C.S.S.F
Autres noms féliciennes
Patron Félix de Cantalice
Site web (en) (pl) (pt) site officiel
Liste des ordres religieux

Les sœurs de Saint Félix de Cantalice (Congregatio Sororum Sancti Felicis de Cantalice Tertii Ordinis Regularis Sancti Francisci Seraphici) forment une congrégation religieuse féminine enseignante et hospitalière de droit pontifical.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1854, Marie-Angèle Truszkowska (1825-1899) ouvre un foyer d'accueil pour femmes âgées et enfants abandonnés à Varsovie. Elle est aidée dans son action par Clotilde Ciechanowska et deux pères capucins, Honorat de Biala (1829-1916) et Benjamin Szymanski, supérieur provincial de l'ordre. Les deux femmes prononcent leurs vœux religieux le 21 novembre 1855 et dédient la congrégation à saint Félix de Cantalice car les fondatrices priaient devant son autel de l'église des capucins de Varsovie pour demander son intercession. Les premières sœurs commencent la vie commune le 13 avril 1856 et prennent l'habit religieux le 10 avril 1857. Supprimée par le gouvernement russe après les troubles de 1861 ; les sœurs se replient à Cracovie, alors sous administration autrichienne le 14 octobre 1865. L'institut obtient le décret de louange le 1er juin 1874, il est définitivement approuvé par le Saint-Siège le 19 juillet 1889 ; ses constitutions religieuses sont reconnus le 23 mars 1907 et la congrégation est agrégée aux frères mineurs capucins le 9 avril 1906. Les sœurs suivent le mouvement de migration des Polonais aux États-Unis et multiplie les fondations, surtout au nord et dans le Midwest. L'institut est aujourd'hui présent en majorité dans ce pays.

Activité et diffusion[modifier | modifier le code]

Les sœurs se vouent à l'enseignement, aux soins des malades, et au service des pauvres.

Elles sont présentes en :

La maison généralice est à Rome.

Au 31 décembre 2005, la congrégation comptait 1936 religieuses réparties dans 244 maisons.

Provinces[modifier | modifier le code]

La congrégation est aujourd'hui organisée en quatorze provinces dont trois en Pologne regroupant vingt-cinq maisons.

Chapelle de la maison des Sœurs à Livonia (Michigan)
  • Province du Cœur Immaculé de Marie (Cracovie), fondée en 1861
  • Province de la Présentation de la Bienheureuse Vierge Marie (Livonia, dans le Michigan), fondée en 1874
  • Province du Cœur Immaculé (Buffalo, dans l'État de New York), fondée en 1900
  • Province de Notre-Dame du Bon-Conseil (Chicago, dans l'Illinois), fondée en 1910
  • Province de Notre-Dame de Częstochowa (Przemysl, alors en Galicie autrichienne), fondée en 1910
  • Province de l'Immaculée Conception (Lodi, dans le New Jersey), fondée en 1913
  • Province de Notre-Dame du Sacré-Cœur (Coraopolis, en Pennsylvanie), fondée en 1920
  • Province de Notre-Dame Reine de Pologne (Varsovie, en Pologne), fondée en 1922
  • Province de Notre-Dame des Anges (Enfield, dans le Connecticut), fondée en 1932
  • Province de Notre-Dame de l'Aparecida (Curitiba, au Brésil), fondée en 1950
  • Province de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie (Rio Rancho, au Mexique), fondée en 1953
  • Province du Saint Nom de Marie (Mississauga, dans l'Ontario au Canada), fondée en 1964
  • Province de Notre-Dame Médiatrice de Toutes Grâces (Rome, en Italie), fondée en 1953, maison généralice
  • Province de Notre-Dame d'Espérance (englobe l'Amérique du Nord), fondée en 2009

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]