Sœur Angèle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rizzardo.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (septembre 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

image illustrant le Québec
Cet article est une ébauche concernant le Québec.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sœur Angèle
Soeur Angèle dans le Monte Carlo Charlemagne.jpg

Sœur Angèle chez le Monte Carlo à Charlemagne, Québec.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (78 ans)

Sœur Angèle née Ginetta Rizzardo à Cavaso del Tomba en Italie, le , est une religieuse québécoise connue pour son enseignement de la cuisine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Angela Rizzardo est née près de Trévise en Vénétie, en Italie, en 1938. C'est à douze ans qu'elle apprend à cuisiner. Tous les jours, en rentrant de l'école, elle fait son apprentissage au café Bramezza, pas très loin de chez elle.

Elle est arrivée au Québec en 1955. Elle entre dans la communauté religieuse de Notre-Dame-du-Bon-Conseil, à Montréal, deux ans plus tard, sous le nom de Sœur Angèle. Elle apprend le français à l'hôpital Hôtel-Dieu et va travailler à l'ambassade italienne pour accueillir les délégués officiels d'une foule de pays.

Après avoir travaillé durant seize ans comme professeur à l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec, elle s'oriente vers la recherche technologique et passe rapidement en communication.

Entre autres expériences professionnelles, elle a publié plusieurs livres, participé comme animatrice ou comme chroniqueuse à de nombreuses émissions de télévision, de radio ainsi qu'à des publications.

En juin 2007, le Pape Benoit XVI lui accorde une audience à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa vie religieuse[1].


En juin 2008, un fromage fin est créé en son honneur et porte son nom «Le Sœur Angèle». Une partie des profits de la vente est versée à une œuvre caritative[2]. En 2013, l'éditeur Marcel Broquet publie le livre Sœur Angèle, une biographie traduite de l'italien et écrite par l'auteure Concetta Voltolina. Un livre qui se lit comme un véritable roman. La version originale a gagné le prix Il Globo Tricolore en Italie.

Formation[modifier | modifier le code]

  • Brevet d'enseignement en alimentation et en art culinaire, Ministère de l'Éducation du Québec, 1971.
  • Cours de cuisine professionnelle, de boulangerie et de pâtisserie, Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec, 1975 - 1980.
  • Participation à Les Marmitons[3] de Montréal.

Séries radiophoniques[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Le petit monde de Laura Cadieux saison 2 épisode 4

Bibliographie[modifier | modifier le code]

http://www.marcelbroquet.com/boutique/recits-et-biographies/soeur-angele-biographie-concetta-voltolina-concetta/

Le bonheur d'être soi... selon Sœur Angèle (Rosette Pipar) - Marcel Broquet-La nouvelle édition

Bonheur d’être soi…selon Sœur Angèle (Le) | Bienvenue chez Marcel Broquet, La Nouvelle Édition – Boutique en ligne de livres numériques et livres papier

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. [2]
  3. Les Marmitons
  4. «Sœur Angèle au premier Festival international du Boire et du Manger de Québec», Échos-Vedettes, 19 au 25 avril 1986, p. 20.