Sökkvabekkr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sága servant à Odin une boisson dans une coupe d'or dans une illustration de 1893 par Jenny Nyström.

Dans la mythologie nordique, Sökkvabekkr ou Sœkkvabekk (vaisseau qui sombre[1], ou encore banc du destructeur [2]) est la vaste résidence de Sága[3], la déesse des contes et légendes. Son nom peut aussi désigner poétiquement la lune, par référence à l'enlèvement de Bil et Hjúki[1]. Elle se dresse parmi le flot des vagues froides, Odin et Sága s'y rendant chaque jour pour y boire joyeusement dans des coupes d'or[4].

Dans les textes[modifier | modifier le code]

Dans le poème de l'Edda Poétique Grímnismál, Sökkvabekkr est le quatrième palais à être présenté dans une série de strophes décrivant les résidences de divers dieux. Dans ce poème, Odin (déguisé en Grímnir) dit au jeune Agnar qu'Odin et Sága y boivent joyeusement dans des tasses d'or alors que les vagues résonnent.

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Viktor Rydberg, William P. Reaves, Our Fathers' Godsaga: Retold for the Young, iUniverse, 2003, (ISBN 0-595-29978-4), p. 194
  2. Snorri Sturluson, François-Xavier Dillmann, L'Edda : récits de mythologie nordique, Paris, Gallimard, 1991, p. 172
  3. Gylfaginning 35
  4. Grimnismal 7

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]