Séverine Hubard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Séverine Hubard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web

Séverine Hubard, née en 1977 à Lille, est une artiste plasticienne française. Elle construit des édifices instables qui s'inscrivent dans l'espace public urbain. Elle vit et travaille à Lille et Buenos Aires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Séverine Hubard édifie des structures faites de matériaux récupérés dans la ville. Ces installations pérennes présentent un équilibre instable interrogeant le spectateur. S'agit-il de construction ou de déconstruction[1] ? Son travail s'inscrit dans la continuité des artistes allemands Manfred Pernice et Richard Artschwager[1].

En 2003, elle récupère et utilise 90 fenêtres cassées pour son Paysage défenestré à Dunkerque. En 2008, elle se sert de portes d'immeuble voués à la destruction[2].

En 2004, elle réalise une maquette de 200m² avec les personnes qui habitent le quartier pour proposer un habitat utopique[1].

En 2016, elle réalise une installation en forme de cône tronqué qui fait penser à un amphithéâtre classique. Pour ce faire, elle récupère 15 000 cajettes au marché central de Buenos Aires[3].

Exposition/Installations[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Ever Living Ornement, Vélizy-Villacoublay, Centre d'art de l'Onde,
  • Dehors Outdoor, Pau, Communauté d'agglomération de Pau Pyrénées,
  • Passe partout, le Granit,
  • Vue du ciel, le Granit,
  • Séverine Hubard, Dijon, FRAC Bourgogne,
  • (en) Transcending the perception, AIR,
  • Séverine Hubard, Strasbourg, La Chaufferie,

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Julien Bécourt, « Séverine Hubard », Art press, vol. 449,‎
  2. « Séverine Hubard, art contemporain, artiste, exposition, biographie », sur www.lesartistescontemporains.com (consulté le 20 janvier 2018)
  3. (es) « Monumentales de Séverine Hubard », sur http://conti.derhuman.jus.gov.ar,
  4. « Œuvre - Musées de Strasbourg - Village », sur www.musees.strasbourg.eu, (consulté le 20 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]