Séverine Auffret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Séverine Auffret
Description de l'image Defaut.svg.
Auteur
Langue d’écriture français
Genres
Philosophie

Séverine Auffret est un écrivain français et professeur agrégée de philosophie.

Intervenante à l'Université populaire de Caen depuis sa fondation par Michel Onfray en 2002[1]. Elle a animé le séminaire « Idées féministes » pendant 5 ans, puis propose depuis cette date des rencontres avec des personnalités du monde artistique, littéraire. Elle est proche de Nancy Huston et d'Annie Leclerc[2].

Séverine Auffret a procuré des éditions modernes, avec introduction et notes, de la féministe du XVIIe siècle Gabrielle Suchon. Elle s'intéresse aussi à la civilisation arabe et a publié Le Philosophe autodidacte de Ibn Tufayl, dit Abubacer, philosophe et médecin andalou du XIIe siècle[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'Université populaire de Caen.
  2. Séverine Auffret, philosophe et essayiste. Une femme de ressources.
  3. Adaptation de la traduction de l’arabe par Léon Gauthier, en collaboration avec Ghassan Ferzli, Mille et une nuits, 1999.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Sapphô et compagnie. Pour une histoire des idées féministes, Labor, 2006. (ISBN 9782804023775)
  • Des blessures et des jeux, Actes Sud, 2003.
  • Aspects du paradis, Arléa, 2001.
  • Mélanippe la philosophe, Des Femmes, 1988.
  • Nous, Clytemnestre. Du tragique et des masques, Des Femmes, 1984 (prix Marcelle Blum de l'Académie des sciences morales et politiques).
  • Des couteaux contre des femmes. De l'excision, Des Femmes, 1983.

Liens externes[modifier | modifier le code]