Séverin d'Agaune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Séverin d'Agaune (Saint Séverin, Saint Servin, Saint Sevrin, Sanctus Severinus), né vers 430 et mort vers 507 ([1]) à Château-Landon en France, est un abbé d’Agaune à Saint-Maurice en Valais (Suisse).

Il avait guéri Clovis de la fièvre, et à sa prière un grand nombre de prisonniers de Paris obtinrent leur liberté[1]. Clovis, au moment de sa mort, ordonna à son fils Childebert de bâtir une belle église à Château-Landon où saint Séverin avait trépassé[1]. Ce fut le début du monastère saint-Séverin de Château-Landon, qui acquit grande renommée.

Acta Sanctorum, février, II

On le fête le 11 février[2].

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Latin, Severinus, Severus = grave, sérieux, austère, et suffixe diminutif inus. Servin s’explique par métathèse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c C. de Langalerie, Excursion dans l'arrondissement de Montargis. Mémoire. Bulletin trimestriel de la Société archéologique de l'Orléanais, Vol. 3, n° 32, Séance du 14 janvier 1859, p. 36.
  2. « Saint Séverin », sur nominis.cef.fr (consulté le 11 février 2021)

Sur les autres projets Wikimedia :