Sérotonine (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sérotonine
Auteur Michel Houellebecq
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur Flammarion
Lieu de parution Paris
Date de parution
Nombre de pages 352
ISBN 978-2081471757
Chronologie

Sérotonine est le septième roman écrit par Michel Houellebecq, paru le aux éditions Flammarion.

Histoire[modifier | modifier le code]

Résumé[modifier | modifier le code]

Florent-Claude Labrouste, 46 ans, ingénieur agronome dépressif, dont les parents se sont suicidés, décide de quitter son travail au ministère de l’agriculture, son appartement dans la tour Totem et sa vie de couple avec sa compagne japonaise pour disparaître et tenter de retrouver son passé.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Florent-Claude : un quadragénaire dépressif
  • Camille : ancienne compagne de Florent-Claude
  • Aymeric : ami agriculteur de Florent-Claude
  • Kate : ancienne compagne de Florent-Claude
  • Claire : ancienne compagne de Florent-Claude
  • Yuzu : compagne japonaise de Florent-Claude qu'il décide de quitter
  • Dr Azote : médecin qui prescrit son anti-dépresseur à Florent-Claude

Captorix[modifier | modifier le code]

« C'est un petit comprimé blanc, ovale, sécable. »

Sur ces mots s'ouvre et se ferme le roman pour décrire un antidépresseur fictif de nouvelle génération utilisé par le héros Florent-Claude.

Éditions[modifier | modifier le code]

En français[modifier | modifier le code]

Le livre est paru aux éditions Flammarion le [1]. Fin , le roman atteint les 350 000 exemplaires vendus[2] et fin juillet il totalise 470 000 exemplaires écoulés[3]. Une édition originale de 200 exemplaires de l'ouvrage a été imprimée sur vélin Rivoli des papeteries Arjowiggins.

Autres[modifier | modifier le code]

Les éditions allemande, italienne et espagnole sont publiées la semaine suivante[4].

La traduction anglaise par le nord-irlandais Shaun Whiteside est publiée 8 mois plus tard au Royaume-Uni chez Heinemann, le [5],[6]. La traduction de Whiteside est ensuite publiée aux États-Unis chez Farrar, Straus and Giroux le [7].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

L'accueil de la presse est globalement plutôt positif[réf. nécessaire].

  • Dans le journal La Croix, Sabine Aurdrerie se demande « s’il s’avance en voyeur cynique ou en moraliste, en opportuniste ou en contempteur[8]. »
  • Dans Télérama, Nathalie Crom trouve que « des héros désabusés qui hantent ses romans, Florent-Claude Labrouste est le plus poignant[9]. »
  • Pour Le Parisien et Pierre Vavasseur, « avion renifleur et visionnaire de son époque, Michel Houellebecq publie, avec Sérotonine, son meilleur livre[10]. ».
  • D'après le journal Le Point, c'est un roman « éminemment romantique » dont on « sort [ ... ] bouleversé », ainsi qu'un « livre sombre et poignant »[1].
  • Pour Le Journal de Québec, il s'agit d'un "polar relativement bien mené qui se lit sans le moindre effort"[réf. souhaitée].

Toutefois d'autres critiques furent plus réservés. On peut lire notamment :

  • Sur La république des livres Pierre Assouline "C’est écrit sans génie et sans lourdeur, malgré des procédés à l’effet calculé mais dont la répétition est lassante"
  • Sur onlalu on peut lire "Comme il s’agit de Houellebecq il faut, paraît-il, chercher du génie. J’ai cherché, mais je n’ai pas trouvé."


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Rentrée littéraire : le raz-de-marée Michel Houellebecq » Le Point. « Sérotonine, un ouvrage sombre et poignant [ ... ] Malgré les scènes pornographiques (l'éloge de la fellation voisine avec la description d'un « gang bang » canin !), le roman de Michel Houellebecq est éminemment romantique. On sort de sa lecture bouleversé. »
  2. Marianne Payot, « Édition : semaine de croisière pour les méga-sellers », L'Express, 26 février 2019.
  3. Palmarès des livres : Houellebecq, une polémique et ça repart !, L'Express, 30 juillet 2019.
  4. "« Sérotonine » : à peine sorti, le nouveau roman de Houellebecq s'arrache - Le Point" Il sortira en allemand le 7 janvier, en espagnol le 9, en italien le 10 et en anglais en septembre.
  5. David Sexton, « Book of the week: Sérotonine by Michel Houellebecq », sur Evening Standard, ESI Media, (consulté le 19 janvier 2019)
  6. « Serotonin », sur Penguin Books UK (consulté le 18 novembre 2019)
  7. « Serotonin », sur Macmillan Publishers (consulté le 18 novembre 2019)
  8. « Michel Houellebecq, assiette froide », La Croix.
  9. « Sérotonine, Michel Houellebecq », Télérama,‎ (lire en ligne, consulté le 26 janvier 2019)
  10. « Sérotonine de Houellebecq sort aujourd’hui : attention chef-d’œuvre », sur leparisien.fr

Articles connexes[modifier | modifier le code]