Séroprévalence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La séroprévalence ou séroépidémiologie évalue le nombre de personnes, dans une population donnée, ayant été exposées à un microorganisme, ou à une vaccination, et qui développent des anticorps spécifiques à des taux significatifs (pour le diagnostic – personnes séro-positives –, ou pour la prévention – personnes protégées ou immunisées –-).

Les techniques de détection d'anticorps sont les tests sérologiques, pratiqués alors sur l'ensemble d'une population ou sur un échantillon représentatif de celle-ci[1]. La séroprévalence est souvent présentée sous forme de pourcentage ou encore de cas ramenés à une population de 100 000 individus.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vitorio Delage, « Dictionnaire médical de l'Académie de Médecine », sur dictionnaire.academie-medecine.fr (consulté le 11 juillet 2017)