Séquencement de gain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’automatique
Cet article est une ébauche concernant l’automatique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2012).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

En Théorie du contrôle, le séquencement de gain est une technique de commande des systèmes non linéaires qui, grâce à la détermination d'une famille de systèmes linéaires, approchent de façon satisfaisante le système non linéaire en un nombre de points de fonctionnement donnés, propose des lois de commandes dans chacune des régions de l'espace d'état associées, pour réaliser finalement une loi de commande globale.

Description[modifier | modifier le code]

Une ou plusieurs variables observables, appelées variables de séquencement, servent à déterminer la région de l'espace d'état dans laquelle se trouve le système pour faire basculer la commande sur la bonne.

Le séquencement de gain constitue l'une des synthèses de loi de commande les plus intuitives.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Briat, Corentin, Linear Parameter-Varying and Time-Delay Systems - Analysis, Observation, Filtering & Control, Springer Verlag Heidelberg, (ISBN 978-3-662-44049-0)