Sénateurs d'Ottawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sénateurs d'Ottawa (homonymie).

Sénateurs d'Ottawa

Description de l'image  Ottawa Senators.svg.
Fondé en 1992
Siège Flag of Ottawa, Ontario.svg Kanata,
Flag of Ontario.svg Ontario,
Drapeau du Canada Canada
Patinoire (aréna) Centre Canadian Tire
(19 455 places)
Couleurs Rouge, noir, blanc, or
                       
Ligue Ligue nationale de hockey
Association Association de l'Est
Division Division Atlantique
Capitaine Jason Spezza
Capitaines adjoints Chris Phillips
Chris Neil
Entraîneur-chef Paul MacLean
Entraîneur(s) associé(s) Dave Cameron
Mark Reeds
Luke Richardson
Rick Wamsley
Directeur général Bryan Murray
Propriétaire Eugene Melnyk
Équipe(s) affiliée(s) Sénateurs de Binghamton (LAH)
Jackals d'Elmira (ECHL)
Site web http://senators.nhl.com/

Les Sénateurs d'Ottawa sont une franchise de hockey sur glace professionnel de la Ligue nationale de hockey évoluant dans le secteur Kanata de la ville d'Ottawa dans la province de l'Ontario.

Historique de la franchise[modifier | modifier le code]

Faits principaux[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La première franchise[modifier | modifier le code]

Les Silver Seven en 1905 avec la Coupe Stanley.

Bien avant la venue des Sénateurs dans la LNH en 1992, la ville d'Ottawa avait déjà adopté le hockey professionnel : les Silver Seven (surnom de l'équipe) a évolué au début des années 1900 dans le paysage du hockey d'Amérique du Nord. Les Sénateurs sont à la base de la création de la LNH en 1917 et y ont œuvré pendant plus de quinze ans avant d'être démantelés à la fin de la saison 1933-1934.

L'équipe a gagné à 11 reprises la Coupe Stanley : certaines fois cela fut suite à des défis (1903, 1904, 1905, 1906, 1909, 1910 et 1911) et d'autres fois au terme de saisons de la LNH (1920, 1921, 1923 et 1927).

La franchise actuelle[modifier | modifier le code]

Le renouveau de la franchise[modifier | modifier le code]

Bruce Firestone est à l'origine du retour de la LNH à Ottawa et ce dès 1986. Quelque temps plus tard, il est rejoint par Rod Bryden qui s'occupe alors de trouver des investisseurs.

Lors de l'expansion de 1992 de la Ligue, les villes d'Ottawa et de Tampa (en Floride) se voient accorder une nouvelle franchise.

Mel Bridgman est nommé directeur général et Rick Bowness entraîneur. Au cours du repêchage d'expansion, Ken Hammond, Brad Shaw et Laurie Boschman font partie des sélectionnés et quelques jours plus tard, les Sénateurs font d'Alekseï Iachine[Note 1] leur premier choix au repêchage d'entrée dans la Ligue.

Les premières saisons décevantes[modifier | modifier le code]

Devant 10 500 partisans au Civic Centre d'Ottawa, les Sens surprennent le Canadien de Montréal lors de leur match inaugural. La première de seulement dix victoires cette saison-là et à la conclusion de la saison, Randy Sexton succède à Bridgeman en tant que directeur général. Sexton repêche Alexandre Daigle au premier rang du repêchage de 1993 et Firestone décide alors de vendre ses parts à Bryden. Lors de cette deuxième saison, Iachine rejoint l'Amérique du Nord et Daigle connaît de bons débuts comme recrue cependant, les Sénateurs ne remportent que 14 matchs. Iachine se heurte avec la direction des Sénateurs, après une autre saison où ils n'arrivent pas à se qualifier pour les séries éliminatoires en 1994-1995.

Par la suite, le nouveau premier choix des Sens du repêchage de 1995, Bryan Berard tout comme Iachine n'arrive pas à s'entendre avec la direction et il est échangé en tant que prospect aux Islanders de New York. Alekseï Iachine décide alors de faire ses bagages et retourne jouer en Russie pour le Dynamo Moscou, ce qui ne laisse rien de présager de bon pour la saison 1995-1996.

Le Centre Canadian Tire, antre des Sénateurs.

Le 15 janvier, les Sens changent de patinoire et vont alors évoluer dans la Centre Canadian Tire, initialement appelée Le Palladium. Le premier match dans l'édifice est joué devant une foule à guichets fermés contre les Canadiens de Montréal. Bryden invite le fondateur des Sénateurs, Firestone, à participer à la cérémonie de mise au jeu. Le commissaire de la Ligue Gary Bettman est présent et la galerie de presse est consacrée au regretté commentateur sportif d'Ottawa Brian Smith. Le Canadien bat les Sénateurs 3 buts à 0. Un mois plus tard la corporation Corel, une compagnie de logiciel d'Ottawa, signe un contrat de 20 ans pour les droits d'appellation de l'édifice.

Bowness est alors remplacé par Dave Allison, et peu de temps après, Sexton est également remplacé par Pierre Gauthier qui parvient à faire revenir Iachine et remplace ensuite Allison par Jacques Martin. Peu de temps après, il conclut un échange à trois équipes permettant de faire venir Wade Redden et Damian Rhodes. À la conclusion de la saison, les Sens démontrent quelques signes encourageants sous la gouverne de Jacques Martin et Daniel Alfredsson remporte le trophée Calder de la meilleure recrue, malgré la dernière place des Sénateurs au classement général.

Les Sénateurs repêchent alors Chris Phillips en première ronde du repêchage de 1996 et faisaient signer Ron Tugnutt en tant qu'agent libre.

Les premières participations aux séries[modifier | modifier le code]

C'est finalement en 1996-1997 que les Sénateurs accèdent aux séries pour la première fois, suite à une saison de 77 points. Malheureusement pour eux, ils s'inclinent en sept matchs face aux Sabres de Buffalo en première ronde. La saison suivante, le décevant Alexandre Daigle est échangé aux Flyers de Philadelphie en retour de Pat Falloon et de Václav Prospal. Les Sens récoltent alors 83 points et parviennent à passer le premier tour des séries de leur histoire en battant les Devils du New Jersey.

En 1998-1999, Marián Hossa fait ses débuts avec l'équipe alors que Pierre Gauthier abandonne son poste de directeur général. Il est remplacé par Rick Dudley. Malgré une superbe saison de 103 points, Ottawa est éliminé une nouvelle fois par les Sabres en première ronde et en quatre matchs.

La saison suivante, Iachine mécontent du niveau de l'équipe décide de repartir pour la saison en Russie. Radek Bonk, Hossa et Alfredsson mènent alors l'équipe vers une autre excellente saison, mais les Maple Leafs de Toronto écrasent les espoirs des Sens en première ronde. Les Maple Leafs deviennent la bête noire des Sens en les éliminant au cours des quatre saisons qui suivent.

Iachine revient dans l'équipe en 2000-2001 mais son aura a diminué et il n'est plus écouté comme avant. Finalement après une saison de 109 points et une élimination en première ronde, il prend la direction des Islanders de New York en retour de leur premier choix lors du futur repêchage de 2001 et du défenseur Zdeno Chára. Les Sénateurs choisissent Jason Spezza et il est associé à Martin Havlát.

Les années passent et se ressemblent pour les Sénateurs avec des brillantes saisons régulières mais des séries éliminatoires très courtes.

La seule exception est la saison 2002-2003 où Ottawa passe à un cheveu d'accéder à la finale de la Coupe Stanley en se rendant au 7e match de la finale de conférence de l'est sous une défaite 3-2 contre les Devils du New Jersey.

Après une autre élimination contre les Maple Leafs en 2003-2004, Jacques Martin est remercié, Radek Bonk expédié à Los Angeles contre un troisième choix au repêchage et le gardien numéro un, Patrick Lalime, atterrit aux Blues de Saint-Louis en retour d'un quatrième choix de ronde. À l'aube de la saison 2004-2005, Bryan Murray est nommé entraîneur et le gardien Dominik Hašek signe en tant qu'agent libre.

Les séries éliminatoires de 2007 ont commencé par une élimination en cinq parties des Penguins de Pittsburgh pour ensuite battre les Devils du New Jersey sur le même nombre de matchs. Ils ont éliminé les Sabres de Buffalo en finale de conférence par la marque de 4-1 et accèderont pour la première fois dans l'histoire de la franchise à la finale de la Coupe Stanley contre les Ducks d'Anaheim. Ils perdent cependant la série 4-1 et Daniel Alfredsson voit son rêve de devenir le premier capitaine européen à soulever la fameuse coupe, s'effondrer.

L'affaire Emery : une après finale difficile[modifier | modifier le code]

Ray Emery, gardien de but ayant joué pour les Sénateurs de 2002 à 2008 a, durant la campagne 2007-2008, été impliqué dans une saga qui lui a valu la porte de sortie d'Ottawa et même de la LNH. En effet, le gardien a été impliqué dans un accident d'auto avant un match éliminatoire contre les Devils du New Jersey au printemps 2007. Il a de plus raté l'avion à deux reprises et est arrivé deux fois en retard à l'entraînement de l'équipe. Il est mis à l'amende par les Sénateurs le 29 janvier 2008 pour être arrivé en retard à l'entraînement. L'équipe doit se battre à la fin de la saison 2007-2008 pour participer aux séries de fin de saison après pourtant un bon début de saison. Les performances d'Emery étant jugé peu satisfaisantes, Ottawa le soumet au ballotage le 19 juin 2008 Ray après avoir acheté le reste de son contrat de trois ans. Aucune équipe ne le réclame et il devient agent libre. Il décide alors de continuer sa carrière en Europe avec l'Atlant Mytichtchi.

Identité de l'équipe[modifier | modifier le code]

Logos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Patinoire[modifier | modifier le code]

Spartacat le lion des Sénateurs.

Les Sénateurs évoluent dans la Centre Canadian Tire depuis 1996. ils peuvent accueillir 19 455 spectateurs lors de leurs matchs. Auparavant, ils évoluaient dans l'Ottawa Civic Centre.

Mascotte[modifier | modifier le code]

La mascotte des Sénateurs est un lion qui prénommé Spartacat.

Les joueurs et entraîneurs[modifier | modifier le code]

Alignement actuel[modifier | modifier le code]

Effectif[2]
No Nom Nat. Position Arrivée Salaire
40 Lehner, RobinRobin Lehner Drapeau : Suède G 2009 - Repêchage 870 000 $
41 Anderson, CraigCraig Anderson Drapeau : États-Unis G 2011 - Avalanche du Colorado 3 187 500 $
2 Cowen, JaredJared Cowen Drapeau : Canada D 2009 - Repêchage 3 100 000 $
3 Methot, MarcMarc Methot Drapeau : Canada D 2012 - Blue Jackets de Columbus 3 000 000 $
4 Phillips, ChrisChris PhillipsA Drapeau : Canada D 1996 - Repêchage 3 083 333 $
5 Ceci, CodyCody Ceci Drapeau : Canada D 2012 - Repêchage 1 369 167 $
46 Wiercioch, PatrickPatrick Wiercioch Drapeau : Canada D 2008 - Repêchage 2 000 000 $
62 Gryba, EricEric Gryba Drapeau : Canada D 2006 - Repêchage 562 500 $
65 Karlsson, ErikErik Karlsson Drapeau : Suède D 2008 - Repêchage 6 500 000 $
6 Ryan, BobbyBobby Ryan Drapeau : États-Unis AD 2013 - Ducks d'Anaheim 5 100 000 $
7 Turris, KyleKyle Turris Drapeau : Canada C 2011 - Coyotes de Phoenix 3 500 000 $
9 Michálek, MilanMilan Michálek Drapeau : République tchèque AG 2009 - Sharks de San José 4 333 333 $
14 Greening, ColinColin Greening Drapeau : Canada C 2005 - Repêchage 816 667 $
15 Smith, ZackZack Smith Drapeau : Canada C 2008 - Repêchage 1 887 500 $
16 MacArthur, ClarkeClarke MacArthur Drapeau : Canada AG 2013 - Agent libre 3 250 000 $
19 Spezza, JasonJason SpezzaC Drapeau : Canada C 2001 - Repêchage 7 000 000 $
22 Condra, ErikErik Condra Drapeau : États-Unis AD 2006 - Repêchage 1 250 000 $
25 Neil, ChrisChris NeilA Drapeau : Canada AD 1998 - Repêchage 1 900 000 $
28 Kassian, MattMatt Kassian Drapeau : Canada AG 2013 - Wild du Minnesota 575 000 $
68 Hoffman, MikeMike Hoffman Drapeau : Canada C 2009 - Repêchage 660 000 $
83 Hemský, AlešAleš Hemský Drapeau : République tchèque AD 2014 - Oilers d'Edmonton 2 500 000 $
93 Zibanejad, MikaMika Zibanejad Drapeau : Suède C 2011 - Repêchage 1 744 167 $

Anciens personnalités de la franchise[modifier | modifier le code]

Au Temple de la renommée[modifier | modifier le code]

Aucun joueur ou personnalité des Sénateurs n'est membre du Temple de la renommée.

Numéros retirés[modifier | modifier le code]

Capitaines de l'histoire des Sénateurs[modifier | modifier le code]

Choix du premier tour[modifier | modifier le code]

Chaque année et depuis 1963, les joueurs des ligues juniors ont la possibilité de signer des contrats avec les franchises de la LNH. Cette section présente les joueurs qui ont eu la chance d'être choisis par les Sénateurs lors du premier tour. Ces choix peuvent être échangé et ainsi, une année les Sénateurs peuvent très bien ne pas avoir eu de choix du premier tour ou à l'inverse, en avoir plusieurs[3].

Année Nat. Joueur Choix Équipe junior
1992 Drapeau de la Russie Alekseï Iachine 2e au total HC Dynamo Moscou (Superliga)
1993 Drapeau du Canada Alexandre Daigle 1er au total Tigres de Victoriaville (LHJMQ)
1994 Drapeau de la République tchèque Radek Bonk 3e au total Thunder de Las Vegas (LIH)
1995 Drapeau des États-Unis Bryan Berard 1er au total Red Wings Junior de Détroit (LHO)
1996 Drapeau du Canada Chris Phillips 1er au total Raiders de Prince Albert (LHOu)
1997 Drapeau de la Slovaquie Marián Hossa 12e au total HC Dukla Trencin (Extraliga Slov.)
1998 Drapeau du Canada Mathieu Chouinard 15e au total Cataractes de Shawinigan (LHJMQ)
1999 Drapeau de la République tchèque Martin Havlát 26e au total HC Ocelari Trinec (Extraliga)
2000 Drapeau de la Russie Anton Voltchenkov 21e au total HK CSKA Moscou (Vyschaïa Liga)
2001 Drapeau du Canada Jason Spezza 2e au total Spitfires de Windsor (LHO)
Drapeau des États-Unis Tim Gleason 23e au total Spitfires de Windsor (LHO)
2002 Drapeau de la République tchèque Jakub Klepiš 16e au total Winterhawks de Portland (LHOu)
2003 Drapeau du Canada Patrick Eaves 29e au total Boston College (H-East)
2004 Drapeau de la Slovaquie Andrej Meszároš 23e au total HC Dukla Trencin (Extraliga Slov.)
2005 Drapeau des États-Unis Brian Lee 9e au total Stars de Lincoln (USHL)
2006 Drapeau des États-Unis Nick Foligno 28e au total Wolves de Sudbury (LHO)
2007 Drapeau des États-Unis Jim O'Brien 29e au total Golden Gophers du Minnesota (NCAA)
2008 Drapeau de la Suède Erik Karlsson 15e au total Frolunda HC (Elitserien)
2009 Drapeau du Canada Jared Cowen 9e au total Chiefs de Spokane (LHOu)
2010 Aucun choix
2011 Drapeau de la Suède Mika Zibanejad 6e au total Djurgardens IF (Elitserien)
Drapeau des États-Unis Stefan Noesen 21e au total Whalers de Plymouth (LHO)
Drapeau du Canada Matt Puempel 24e au total Petes de Peterborough (LHO)
2012 Drapeau du Canada Cody Ceci 15e au total 67's d'Ottawa (LHO)
2013 Drapeau du Canada Curtis Lazar 17e au total Oil Kings d'Edmonton (LHOu)

Les entraîneurs-chefs de l'histoire des Sénateurs[modifier | modifier le code]

Les Sénateurs ont eu, depuis leur première saison, neuf entraîneurs différents. Le tableau ci-dessous liste ces entraîneurs.

 No  Nom Dates PJ   V     D   DP   N   %V
1 Rick Bowness 1992-1995 225 39 178 18 21,3 %
2 Dave Allison 1995 - 1996 25 2 22 1 10 %
3 Jacques Martin 1996 - 2004 654 331 211 92 20 59,2 %
4 Roger Neilson[4] 2001 2 1 1 0 0 50 %
5 Bryan Murray De 2005 à 2007
et Depuis 2008
164 100 46 ... 18 ...
6 John Paddock 2007-08 ... ... ... ... ... ...
7 Craig Hartsburg 2008-09 ... ... ... ... ... ...
8 Cory Clouston 2008-2011 34 19 11 4 ... ...
9 Paul MacLean Depuis 2011 ... ... ... ... ... ...

Records de l'équipe[modifier | modifier le code]

Sur une saison[modifier | modifier le code]

  • Points : 113 en 2002-2003 (82 matchs dans la saison)
  • Victoires : 52 en 2002-2003
  • Matchs nuls : 15 en 1996-1997, 1997-1998 et 1998-99 (saisons avec 82 matchs)
  • Défaites : 70 en 1992-1993 (84 matchs dans la saison)
  • Buts : 314 en 2005-2006 (en 82 matchs)
  • Buts contre : 397 en 1993-1994 (en 84 matchs)
  • Le moins de points : 24 en 1992-1993
  • Le moins de victoires : 10 en 1992-1993
  • Moins de victoire à l'extérieur : 1 en 1992-1993
  • Le moins de matchs nuls : 4 en 1992-1993
  • Le moins de défaites : 21 en 2000-01 et 2002-2003
  • Le moins de buts pour : 191 en 1995-1996
  • Le moins de buts contre : 179 en 1998-1999

Séquences[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

  • à domicile et à l'extérieur : 11 matchs au cours de la saison 2009-2010, du 14 janvier au 4 février
  • à domicile : 12 en 2008-2009, mois de mars au 9 avril
  • à l'extérieur : 6 en 2002-2003, du 18 mars au 5 avril

Sans défaites[modifier | modifier le code]

  • à domicile et à l'extérieur : 11 matchs
    • en 1998-1999 entre le 28 décembre et le 16 janvier (8 victoires et trois nuls)
    • en 2001-2002 entre le 25 octobre et le 22 novembre (9 victoires et deux nuls)
  • à domicile : 8 matchs (performance réalisée à quatre reprises)
  • à l'extérieur : 7 matchs (performance réalisée deux fois)

Défaites[modifier | modifier le code]

  • à domicile et à l'extérieur : 14 matchs sans victoires en 1993-1994, entre le 2 mars et le 7 avril
  • à domicile : 11 matchs, la même année entre le 27 octobre et le 8 décembre
  • à l'extérieur : 38 matchs au cours de la saison 1992-1993, entre le 10 octobre et le 3 avril

Sans victoire[modifier | modifier le code]

  • à domicile et à l'extérieur : 21 matchs au cours de la saison 1992-1993 entre le 10 octobre et le 23 novembre (20 défaites et 1 match nul)
  • à domicile : 17 matchs en 1995-1996 entre le 28 octobre et le 27 janvier (15 défaites et 2 nuls)
  • à l'extérieur : 38 matchs au cours de la saison 1992-1993, entre le 10 octobre et le 3 avril (38 défaites)

Autres records[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Son nom russe est Алексей Яшин, transcrit en anglais comme : Alexei Yashin.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Le patinoire se nommait Centre Corel et la Place Banque Scotia par le passé.
  2. Effectif des Sénateurs d'Ottawa sur senators.nhl.com
  3. (en) Liste des choix du premier tour des Sénateurs sur senators.nhl.com.
  4. Neilson fut entraîneur des Sénateurs lors des deux derniers matchs de la saison 2000-2001 de la LNH.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]