Sébastien Point

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Point.
Sébastien Point en conférence en 2017

Sébastien Point, né le 11 juillet 1982 à Digne-les-Bains[1], est un physicien et chercheur français, spécialiste des effets biologiques et sanitaires de la lumière bleue[2],[3],[4],[5],[6],[7]. Responsable de recherche et développement dans l’industrie de l’éclairage, il est président de la section Rayonnements non ionisants de la Société française de radioprotection. Il est également membre du comité de rédaction de la revue Science et pseudo-sciences[8].

Il est connu principalement pour ses critiques envers les médecines alternatives et à l'encontre des thèses anti-ondes et anti-lumière bleue.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Médaille de la société française de radioprotection (2019) obtenue en reconnaissance du travail d'information du public sur le risque rétinien en lumière bleue [9].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le contrat non-écrit,1997, éditions régionalistes
  • Lampes toxiques : des croyances à la réalité scientifique, 2016, éditions Book-e-Book[10].
  • Champs électromagnétiques, environnement et santé, ouvrage collectif sous la direction de Anne Perrin et Martine Souques, 2018, éditions EDP Sciences.
  • Lumière bleue : L'homme est-il fait comme un rat? , Editions Techniques de l'Ingénieur, coll. « Livre blanc », janvier 2019.
  • Lumière bleue : éclairage à LED et écrans menacent-ils notre santé ?, 2019, éditions Book-e-Book.

Vulgarisation[modifier | modifier le code]

Sébastien Point tient une chronique sceptique dénonçant les discours pseudo-scientifiques et les pseudo médecines, dans la revue Science et pseudosciences, éditée par l'Association française pour l'information scientifique[11].

Il est également auteur pour la revue en ligne The European scientist[12],[13] et pour la revue sceptique anglophone skeptical Inquirer[14],[15].

Prises de position[modifier | modifier le code]

Sébastien Point a régulièrement et publiquement dénoncé les discours alarmistes sur les ondes électromagnétiques[16],[17],[18],[19] et la lumière bleue[20],[21],[22],[23],[24],[25],[26] et, concernant l' exposition rétinienne à la lumière artificielle, a remis en cause la pertinence des extrapolations faites du rat à l'être humain [27],[28],[29]. Il prend également position dans la presse grand public contre les dispositifs anti-ondes[30],[31] et anti-lumière bleue[32],[33] qu'il considère inutiles voire dangereux, tout en soulignant le danger potentiel que présentent selon lui les thérapies alternatives basées sur l'observation prolongée de sources lumineuses intenses.

Interrogé notamment par le journal Le Point sur l'engagement de Michèle Rivasi contre les ondes lors des élections européennes de 2019, il considère qu'il n'y a rien à craindre des ondes de téléphonie mobile et fustige une logique politique propageant « une peur fondée sur un sujet difficile d'accès » ainsi qu'« une manipulation des esprits » [34].

En mai 2019, il met publiquement en cause [35],[36] la validité méthodologique des articles sur lesquels se base l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) [37] pour affirmer la toxicité des LEDs.

En juillet 2019, tandis que la marque Petit Bateau, par principe de précaution, met sur le marché des bonnets anti-ondes pour enfants, Sébastien Point, dans un propos rapporté par RMC BFMTV[38], dénonce une stratégie purement marketing et qualifie d'irresponsable le fait qu'« au prétexte de protéger des enfants d’un danger plus qu’hypothétique, on prend le risque de les faire grandir dans une phobie des ondes »[39]. Cette position est partagée par plusieurs autres scientifiques [40], et notamment par la docteur Anne Perrin qui elle-même fait partie de la SFRP [41].

Ses prises de position concernant l'absence de nocivité des ondes électromagnétiques sont vivement critiquées par certains membres de la communauté anti-ondes[42].

Sébastien Point est également associé au collectif science-technologie-action qui agit à la valorisation de la technologie dans la société[43].

Références[modifier | modifier le code]

  1. d'après le site personnel http://sebastienpoint.monsite-orange.fr/page-5cc42c375e968.html.
  2. https://www.lightzoomlumiere.fr/2017/04/05/revue-lumieres-mars-2017-n18-bref/
  3. « Environnement Risques & Santé - Rayonnements non ionisants », sur www.yearbook-ers.jle.com (consulté le 23 avril 2019)
  4. SFRP, « Lampes à LED - Fiches techniques - SFRP - Société Française de Radioprotection », sur www.sfrp.asso.fr (consulté le 23 avril 2019)
  5. « Lampes fluocompactes : une technologie verte ? - Afis - Association française pour l'information scientifique », sur www.pseudo-sciences.org (consulté le 23 avril 2019)
  6. https://www.see.asso.fr/node/4233/pdf_viewer
  7. https://www.cahiers-techniques-batiment.fr/article/eclairage-quand-la-science-eclaire-le-batiment.35621
  8. https://www.book-e-book.com/45_point-sebastien
  9. d'après le site personnel https://sebastienpoint.monsite-orange.fr/page-5d167980ed1e1.html
  10. « Lampes toxiques - Des croyances à la réalité scientifique - Afis - Association française pour l'information scientifique », sur www.pseudo-sciences.org (consulté le 23 avril 2019)
  11. « Sornettes sur Internet - Afis - Association française pour l'information scientifique », sur www.pseudo-sciences.org (consulté le 23 avril 2019)
  12. Sébastien Point, « Lumière bleue et jeunes enfants : les LEDs sont-elles plus nocives que les autres technologies de lampes ? », sur European Scientist, (consulté le 23 avril 2019)
  13. Sébastien Point, « Pourquoi il ne faut pas craindre les LEDs », sur European Scientist, (consulté le 23 avril 2019)
  14. The danger of chromotherapy, skeptical Inquirer, juillet août 2017
  15. Free Energy: when the web is freewheeling, skeptical inquirer, janvier février 2018
  16. Sébastien Point, « Ondes électromagnétiques et santé : quand les juristes se croient physiciens. », sur European Scientist, (consulté le 23 avril 2019)
  17. « Santé: faut-il avoir peur des ondes électromagnétiques? », sur sante.lefigaro.fr, (consulté le 23 avril 2019)
  18. « Ce que la science dit des prétendues ondes toxiques », sur Le Huffington Post, (consulté le 23 avril 2019)
  19. http://www.lasantepublique.fr/electro-sensibilite-maladie/
  20. « [Tribune] Toxicité des ondes bleues : inutile de broyer du noir », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le 23 avril 2019)
  21. « La lumière bleue des LED est-elle dangereuse pour les yeux ? », sur www.ledauphine.com (consulté le 23 avril 2019)
  22. « Faut-il craindre la lumière bleue des LED ? - Afis - Association française pour l'information scientifique », sur www.pseudo-sciences.org (consulté le 23 avril 2019)
  23. « Lumière bleue, attention les yeux ! », sur France Culture (consulté le 23 avril 2019)
  24. http://www.piseo.fr/m-235-news-%7Ctoxicite-des-ondes-bleues-inutile-de-broyer-du-noir-.html
  25. http://www.piseo.fr/fichiers_site/a2155pis/contenu_pages/News/LUMIERE%20BLEUE%20SEBASTIEN%20POINT.pdf
  26. https://www.linternaute.fr/hightech/guide-high-tech/1757224-comment-se-proteger-de-la-lumiere-bleue/1757240-des-inquietudes-sans-reels-fondements
  27. Sébastien Point, Lumière bleue : L'homme est-il fait comme un rat?, Techniques de l'Ingénieur, coll. « Livre blanc », janvier 2019
  28. Blue light hazard: does rat retina make relevant model for discussing exposure limit values applicable to humans?, Radioprotection, Mai 2019
  29. Effet sanitaire des LED: des experts mettent en garde sur l'extrapolation des résultats obtenus sur les rats, Lumières n°20 octobre 2017 ,pp.12 https://issuu.com/3emedias1/docs/lumieres_n__20_octobre_2017_19_6mo
  30. « Dispositifs anti-ondes : l’argent de la peur - Afis - Association française pour l'information scientifique », sur www.pseudo-sciences.org (consulté le 23 avril 2019)
  31. http://sante.lefigaro.fr/article/telephones-portables-les-accessoires-anti-ondes-sont-ils-vraiment-utiles/
  32. « Lumière bleue : un vrai business fondé sur du vrai bullshit », sur L'ADN, (consulté le 23 avril 2019)
  33. Audrey Dumain, « Les écrans présentent-ils des risques pour les jeunes enfants ? », sur France Culture (consulté le 18 avril 2019).
  34. https://www.lepoint.fr/societe/il-n-y-a-aucune-preuve-que-les-ondes-sont-cancerogenes-pour-l-homme-16-06-2019-2319196_23.php#xtmc=ondes&xtnp=1&xtcr=1
  35. Sébastien Point, « LED toxiques: la France ignore-t-elle l’expertise européenne ? », sur European Scientist.
  36. Sébastien Point, « Lumière bleue et valeur limite d’exposition : réponse à l’Anses », sur filière-3e.
  37. Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, « Effets sur la santé humaine et sur l’environnement (faune et flore) des diodes électroluminescentes (LED) » [PDF], .
  38. https://rmc.bfmtv.com/emission/bonnet-et-couverture-anti-ondes-proposes-a-la-vente-c-est-le-marketing-de-la-peur-1726443.html
  39. http://sante.lefigaro.fr/article/les-scientifiques-jugent-inutiles-les-vetements-anti-ondes-pour-bebe/
  40. https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/sante-les-bonnet-et-couverture-anti-ondes-pour-bebes-sont-ils-efficaces-7797961944
  41. https://www.sfrp.asso.fr/sections/rayonnements-non-ionisants.html,1,46,0,0,0
  42. https://electrosensible.info/2018/11/25/figaro-sante-et-les-ondes-le-retour-des-cornichons/
  43. « Ne renonçons pas à la science ! », sur Les Échos, (consulté le 23 avril 2019)