Sébastien Mazure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sébastien Mazure
image illustrative de l’article Sébastien Mazure
Sébastien Mazure avec l'AS Saint-Étienne
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (39 ans)
Lieu Paris
Taille 1,81 m (5 11)
Période pro. 2000-2009
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
0000-1998 Drapeau : France Savigny-sur-Orge
1998-2000 Drapeau : France Le Havre AC
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2000-2001 Drapeau : France Le Havre AC 016 0(1)
2001-2005 Drapeau : France SM Caen 103 (39)
2005-2006 Drapeau : France AS Saint-Étienne 025 0(2)
2006-2009 Drapeau : France SM Caen 032 0(4)
Total 176 (46)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 1er juin 2009

Sébastien Mazure, né le 20 mars 1979 à Paris, est un footballeur français.

La carrière de cet attaquant, formé au Havre AC, est gâchée par les blessures à répétition. Il connaît son apogée sportif avec le Stade Malherbe Caen lors de la saison 2004-2005 durant laquelle il termine meilleur buteur de son club. Après une saison à l'AS Saint-Étienne, il revient au SM Caen avec lequel il dispute son dernier match professionnel le , à seulement 28 ans. Il est désormais entraîneur au FC Baie de l'Orne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sébastien Mazure effectue ses gammes à Savigny-sur-Orge avant de rejoindre la post-formation du Havre AC en 1998, à 19 ans. Il reste trois saisons en Haute-Normandie avec, en prime, un titre de champion de CFA et un contrat professionnel. Grand espoir au Havre, Mazure fait le choix de rejoindre Caen en 2001[1].

En 2001, pratiquement novice, il signe au SM Caen, en Division 2. Après une saison et demi d'apprentissage et malgré les premières blessures qui réduisent son temps de jeu, il s'impose comme un titulaire à la pointe de l'attaque à partir de l'hiver 2002-2003. Auteur de dix buts lors des quinze dernières rencontres, il aide largement le club à remonter de la 19e à la 6e place au classement. La saison suivante ressemble beaucoup à la précédente : blessé à l'automne 2003, il inscrit dix buts lors de la deuxième partie de saison, contribuant ainsi largement à la 2e place du SM Caen et sa promotion en Ligue 1. La saison 2004-2005 est celle de son apogée sportif, alors que son club évolue au plus haut niveau. Relativement épargné par les blessures, il inscrit treize buts[1], souvent décisifs, en championnat : il permet notamment à Caen de l'emporter face au RC Lens (deux fois 1-0), à Metz (2-1), face à l'Olympique lyonnais (1-0), à Nice (1-0). Alors que la situation sportive du club est devenue critique, il joue un grand rôle lors des trois victoires obtenues d'affilée à Marseille, contre Saint-Étienne et à Toulouse, qui permettent au club d'espérer un maintien jusqu'à la dernière journée. Il est également buteur en demi-finale et finale de la Coupe de la Ligue, perdue face au RC Strasbourg (2-1)[2]. Il termine la saison de Ligue 1 au quatrième rang du classement des meilleurs buteurs[3].

Le club normand étant relégué en Ligue 2, il rejoint l'AS Saint-Étienne en juin 2005 contre une indemnité estimée à 2 millions d'euros, dans l'espoir de confirmer ses bonnes performances, tandis que Lilian Compan fait le chemin inverse. Cependant, Mazure est rapidement sujet à de nouvelles blessures[4] et ne dispute que vingt bouts de matchs, ne marquant qu'un seul but[5].

Il revient alors au Stade Malherbe, qui entame sa seconde saison en Ligue 2. Jouant légèrement plus bas que les saisons précédentes, il est titulaire lors de la première partie de saison aux côtés de Lilian Compan et Yoan Gouffran mais se blesse de nouveau en février, ce qui lui fait manquer les trois derniers mois de compétition. Alors que le club est de retour en Ligue 1 la saison suivante, ses pépins physiques de plus en plus fréquents et l'éclosion des jeunes Yoan Gouffran et Elliot Grandin lui laissent de moins en moins de place en attaque. Sa saison 2008-2009 est particulièrement difficile : blessé toute la saison, il ne joue pas une seule seconde en Ligue 1 et ne participe qu'à sept matchs de l'équipe réserve[6].

En fin de contrat en 2009, il met un terme à sa carrière professionnelle et s'engage avec le club de RSG Courseulles-sur-Mer, dans l'objectif de retrouver le plaisir de jouer[7]. Entre juillet 2011 et mai 2012 il commente les matchs de Ligue 2 le samedi sur la chaîne payante CFoot.

Devenu entraîneur, il mène les Courseullais en Division d'honneur. Son équipe dispute face à l'En Avant de Guingamp un 7e tour de la coupe de France en novembre 2012[8], et remporte la coupe de Basse-Normandie en fin de saison au stade d'Ornano[9].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Sébastien Mazure [10]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M B M B M B C M B M B
2000-2001 Drapeau de la France Le Havre AC D2 14 0 0 0 2 1 - - - 16 1
2001-2002 Drapeau de la France SM Caen D2 14 2 0 0 0 0 - - - 14 2
2002-2003 Drapeau de la France SM Caen D2 25 11 0 0 1 0 - - - 26 11
2003-2004 Drapeau de la France SM Caen D2 23 10 3 1 0 0 - - - 26 11
2004-2005 Drapeau de la France SM Caen D1 32 13 2 0 3 2 - - - 37 15
2005-2006 Drapeau de la France AS Saint-Étienne D1 20 1 0 0 1 0 CI 4 1 25 2
2006-2007 Drapeau de la France SM Caen D2 20 4 1 0 0 0 - - - 21 4
2007-2008 Drapeau de la France SM Caen D1 10 0 1 0 0 0 - - - 11 0
2008-2009 Drapeau de la France SM Caen D1 0 0 0 0 0 0 - - - 0 0
Total sur la carrière 158 41 7 1 7 3 - 4 1 176 46

Palmarès[modifier | modifier le code]

Repères[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche », Onze Mondial, no 203,‎ (ISSN 0995-6921)
  2. « Sébastien Mazure : "Un rayon de soleil dans la grisaille" », sur Liberté Bonhomme Libre (consulté le 21 janvier 2016)
  3. « 2004/05 : en ligue 1 », sur Petite histoire du SM Caen (consulté le 21 janvier 2016)
  4. « Mazure, LA recrue du mercato ? - Poteaux-carrés », sur www.poteaux-carres.com (consulté le 21 janvier 2016)
  5. Bernard CROS, « Sébastien Mazure », sur les.verts.pagesperso-orange.fr (consulté le 21 janvier 2016)
  6. Mazure : « Peut-être mon dernier contrat », caen.maville.com, 6 mars 2008
  7. La réserve de Courseulles s'offre, caen.maville.com, le 14.11.2009
  8. « Football. Tout Courseulles attend Guingamp », sur Côté Caen, (consulté le 21 janvier 2016)
  9. « Football. Le RSG Courseulles remporte sa première coupe de Basse-Normandie ! », sur La Renaissance - Le Bessin Bayeux, (consulté le 11 août 2016)
  10. « Fiche de Sébastien Mazure », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]