Sébastien Langloÿs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sébastien Langloÿs
Langloys-jpII.jpg

Sébastien Langloÿs sculptant Saint Jean-Paul II pour la basilique Saint Sernin de Toulouse

Naissance
Nom de naissance
Sébastien Langloÿs
Nationalité
Activités
Autres activités

Sébastien Langloÿs, né à Boulogne Billancourt le est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après une formation au modelage et au moulage dans les ateliers des Beaux-Arts de la Mairie de Paris en 1995, Sébastien Langloÿs s’intéresse à la création de bustes et de mains en terre en parallèle de sa profession de chef de projets en informatique.

C’est en 2002 qu’il décide de se consacrer exclusivement à la sculpture. En 2004, il ouvre son premier atelier à Toulouse et réalise une série de bustes, Sourires de Monde. En 2006, il remporte son premier appel d’offres et réalise le buste de Charles de Gaulle pour la ville d'Épinay-sur-Seine.

En 2007, il ouvre la galerie des Carmes à Toulouse et continue son travail sur les bustes et les corps. En 2010, il crée pour la ville de Martigues sa première scène à taille réelle, le Pêcheur et la Ramendeuse, puis la Médaille d'Identité du Sénat en 2011 (médaille remise à tous les sénateurs entre 2011 et 2017). En 2014, il crée sous la forme d'une performance la sculpture en pied de Claude Nougaro installée dans le Square Charles de Gaulle à Toulouse : plus de mille personnes ont participé au modelage de la sculpture en terre qui a servi de modèle pour la création du bronze.

Ambassadeur du Secours populaire français depuis 2015, il réalise la sculpture monumentale Regards d’Enfants qui exprime la solidarité et l’enfance. Cette œuvre de deux mètres de diamètre représente la Terre dont les continents sont formés d’un millier de visages d’enfants, œuvre présentée dans le Square Charles-de-Gaulle à Toulouse et lors du 70e anniversaire du Secours populaire célébré sur le Champ de Mars à Paris pendant l’été 2015.

En 2016, il inaugure dans le Parc des Poètes à Eyragues, la statue de Frédéric Mistral en pied ainsi que six bustes des Primadiés (premiers membres du Félibrige : Théodore Aubanel, Alphonse Tavan, Paul Giéra, Joseph Roumanille, Jean Brunet et Anselme Mathieu). Il crée pour le Jardin japonais de Toulouse du buste en bronze de Pierre Baudis et inaugure dans les jardins de l’Institut Pasteur à Paris le buste en Bronze de Daniel Iffla. Il est également sélectionné pour participer à un appel d’offre pour la création d’une sculpture monumentale représentant François Arago pour l’Observatoire de Paris : il propose une sculpture intégrant Wikipédia dans l’œuvre[1].

En 2017, la sculpture Regards d'Enfants est installée dans l'espace Duranti, à Toulouse.

Engagements[modifier | modifier le code]

En 2015, il devient ambassadeur du Secours populaire[2],[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Toulouse, installation de la sculpture monumentale Regards d'Enfants, de 2 mètres de diamètre, représente la Terre dont les continents sont formés d’un millier de visages d’enfants (2017), espace Duranti. ([1])[4],[5]
Sculpture monumentale "Regards d'Enfants", espace Duranti à Toulouse, 2017.
Sculpture de Frédéric Mistral, installée dans le Parc des Poètes à Eyragues.
  • Le Havre, Mémorial représentant le buste du sauveteur Durécu (2011). ([12]).
Groupe statuaire en bronze "Le pêcheur et la ramendeuse", Port de Martigues, 2010
Sculpture "La Liberté", représentant l’abolition de l’esclavage, Goussainville, 2013

Palmarès[modifier | modifier le code]

Principales expositions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]