Sébastien Jouve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jouve.
image illustrant le canoë-kayak image illustrant une personnalité image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant le canoë-kayak et une personnalité française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sébastien Jouve Kayak polo pictogram.svg
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Kayak
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : France Française
Naissance (33 ans)
Lieu de naissance Mont-Saint-Aignan
Taille 1,9 m (6 3)
Poids de forme 89 kg (196 lb)
Club SPN Vernon
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques - - -
Championnats du monde 3 1 1
Championnats d'Europe 0 1 1

Sébastien Jouve, né le à Mont-Saint-Aignan, est un kayakiste français pratiquant la course en ligne.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sébastien Jouve participe à l'épreuve de canoë-kayak aux Jeux olympiques d'été de 2008 de Pékin en K-2 500 m, où il termine septième.

Il remporte deux médailles lors des Championnats du monde 2009 à Dartmouth, l'une en argent en K-4 1 000 m et l'autre en bronze en K-1 4 x 200 m.

L'année suivante lors des Championnats du monde de course en ligne (canoë-kayak) 2010 à Poznań, il est double médaillé d'or en K-4 1 000 m et en K-2 200m.

De 2004 à 2010 il reste invaincu sur l'épreuve monoplace K-1 500m lors des Championnats de France qui se déroule chaque année en juillet.

En 2011 lors des Championnats du monde à Szeged, il obtient pour la seconde année consécutive le titre du K-2 200m en compagnie d'Arnaud Hybois. Il ouvre ainsi un quota pour la France pour les Jeux olympiques de 2012.

En 2012, à Londres, il participe à ses deuxièmes Jeux olympiques en courant l'épreuve du K-2 200 m, avec son coéquipier Arnaud Hybois. Il termine quatrième.

En 2014, à Moscou lors des championnats du monde il est médaillé de bronze en k-2 200 m.

En 2015, il remporte l'épreuve monoplace k-1 200 m lors des championnats de France, il prend la quatrième place des championnats du monde de Milan en K-2 200 m. Il ouvre ainsi un quota pour la France pour les Jeux olympiques de 2016.

Liens externes[modifier | modifier le code]