Sébastien Allard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sébastien Allard
Naissance
Paris
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession
Activité principale
Autres activités
Historien de l'art
Formation

Sébastien Allard est un historien de l'art et conservateur général du patrimoine, né à Paris le . Il est actuellement le Directeur du département des Peintures du musée du Louvre.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ancien élève de l'Ecole normale supérieure (promotion L1988)[1], diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (1991) et de l'Ecole nationale du patrimoine (reçu major, promotion Arcimboldo, 1995), il a été directeur adjoint du musée de Grenoble (1996-97), avant de rejoindre, en 1997, le département des Peintures du musée du Louvre, comme conservateur de la peinture française du XIXe siècle ; il a pris la direction du département des Peintures en 2014.

Sébastien Allard est spécialiste de l'art du XIXe siècle, et particulièrement du romantisme. Il a été commissaire de nombreuses expositions internationales dont : Dante et Virgile aux enfers d'Eugène Delacroix (Paris, musée du Louvre, 2004) ; Portraits publics, portraits privés 1770-1830 (Paris, Galeries nationales du Grand Palais et Londres, Royal Academy of Arts de Londres, 2006) ; Babylone (Paris, musée du Louvre, Berlin, Pergamon Museum et Londres, The British Museum, 2008-2009) ; Delacroix De l'idée à l'expression (Madrid, Caixa Forum et Barcelone, Caixa forum, 2011-2012) ; De l'Allemagne (Paris, musée du Louvre, 2013) ; Valentin de Boulogne. Réinventer Caravage (Paris, musée du Louvre, 2017). En 2018, il est le commissaire de l'exposition Corot. Le peintre et ses modèles au musée Marmottan-Monet et Delacroix au musée du Louvre et au Metropolitan Museum de New York.

Il est l'auteur de nombreux ouvrages et essais, notamment : Paris, 1820. L'affirmation de la génération romantique (Berne, Peter Lang, 2005) ; Ingres. La réforme des principes (1806-1814) (Lyon, Fage éditions 2006) en collaboration avec M. Cl. Chaudonneret ; Le Louvre à l'époque romantique. les décors du palais (1815-1835) (Lyon, Fage éditions, 2006) ; L'Art français le XIXe siècle (Paris, Flammarion, 2008), sous la direction d'Henri Loyrette, et en collaboration avec Laurence des Cars ; L'Enfant dans la peinture (Paris, Citadelles et Mazenod, 2011) avec Nadeije Dagen et Emmanuel Pernoud ; Le Suicide de Gros : les peintres de l'Empire et la génération romantique (Paris, Gourcuff éditions, 2011) avec M.-Cl Chaudonneret, qui a reçu le Prix de l'Essai de l'Académie française.

En 2010, il a été le commissaire de l'invitation au musée du Louvre de Patrice Chéreau et a organisé, à cette occasion, avec Patrice Chéreau et Vincent Huguet deux expositions : Les Visages et les corps et Derrière les images.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recherche sur archicubes.ens.fr.

Voir aussi[modifier | modifier le code]