São Sebastião (São Paulo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

São Sebatião
Blason de São Sebatião
Héraldique
Drapeau de São Sebatião
Drapeau
São Sebastião (São Paulo)
Vue de São Sebatião
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud-Est
État São Paulo
Langue(s) portugais
Maire Ernane Primazzi (PSC)
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-4
Démographie
Gentilé sebastianense
Population 73 631 hab.[1] (04/2009)
Densité 183 hab./km2
Géographie
Coordonnées 23° 27′ 13″ sud, 45° 14′ 37″ ouest
Superficie 40 333,6 ha = 403,336 km2
Divers
Date de fondation
Localisation
Géolocalisation sur la carte : État de São Paulo
Voir sur la carte administrative d'État de São Paulo
City locator 14.svg
São Sebatião
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
São Sebatião
Géolocalisation sur la carte : Brésil
Voir sur la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
São Sebatião
Liens
Site web http://www.saosebastiao.sp.gov.br/

São Sebastião est une ville brésilienne, dans l'État de São Paulo, chef-lieu de la municipalité du même nom, dans la région de Caraguatatuba.

Géographie[modifier | modifier le code]

La municipalité se situe au bord de l'océan Atlantique, 25 km environ au sud du tropique du Capricorne. Face au port, se trouve l'île São Sebastião de l'est d'un détroit de 3 km de large.

En 2003, la population de la municipalité était de 65 477 habitants sur 403 km2. Un village indien se trouve près de la limite avec la municipalité de Bertioga.

Administration[modifier | modifier le code]

La ville existe depuis 1636 et est une ancienne partie de la capitainerie héréditaire de Santo Amaro.

La municipalité est limitrophe de celles de Caraguatatuba au nord, Bertioga à l'ouest, Salesópolis au nord-ouest et proche de celle de l'île São Sebastião (ou Ilhabela) à l'est.

Maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2009 2012 Ernane Primazzi PSC  

Économie[modifier | modifier le code]

La ville comprend un terminal et un oléoduc sous-marin de la compagnie Transpetro (filiale de Petrobrás responsable du transport du pétrole), qui est un des plus importants point d'exportation de matériaux combustibles du pays.

La côte sud est un lieu de tourisme avec les stations balnéaires de Guaecá, Toque-Toque, Maresias, Boiçucanga et Barra do Sahy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]