São Francisco de Paula (Rio Grande do Sul)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir São Francisco de Paula.
São Francisco de Paula
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Rio Grande do Sul
Langue(s) portugais
Maire Décio Antônio Colla (PT)
Code postal 95 400-000
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-2
Indicatif 54
Démographie
Gentilé são-franciscano, são-franciscense ou são-francisquense
Population 21 278 hab.[1] (01-04-2007)
Densité 6,5 hab./km2
Géographie
Coordonnées 29° 26′ 53″ S 51° 11′ 25″ O / -29.448056, -51.190278 ()29° 26′ 53″ Sud 51° 11′ 25″ Ouest / -29.448056, -51.190278 ()  
Altitude 945 m
Superficie 327 300 ha = 3 273 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Écotourisme
Fondateur
Date de fondation
Pedro da Silva Chaves
7 janvier 1903
Localisation
Localisation de São Francisco de Paula sur une carte
Localisation de São Francisco de Paula sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
São Francisco de Paula

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
São Francisco de Paula
Liens
Site web http://www.saofranciscodepaula.rs.gov.br/

São Francisco de Paula est une municipalité du Nord-Est de l'État du Rio Grande do Sul faisant partie de la microrégion de Vacaria et située à 112 km au nord-est de Porto Alegre, capitale de l'État. Elle se situe à une latitude de 29° 26' 53" sud et à une longitude de 51º 11' 25" ouest, à une altitude de 945 mètres. Sa population était estimée à 21 278, pour une superficie de 3 273 km². On y accède par la RS-020 et la RS-110.

São Francisco de Paula en tant que telle surgit au début du XVIIIe siècle, comme halte sur le chemin des conducteurs de bétail du Rio Grande do Sul en direction du centre du pays.

Peu avant vivaient sur le territoire de l'actuelle municipalité les Amérindiens Caaguaras qui, autour de 1700, furent décimés tant par les bandeirantes que par les maladies apportées par les Blancs.

Il est dit que le premier habitant fixe de l'endroit est le Capitaine Pedro da Silva Chaves, un Portugais qui avait reçu une propriété terrienne dans cette région. Il donna une petite portion de ses terres pour la construction d'une église où son fils pourrait venir prier. Comme ce dernier était dévôt de São Francisco de Paula, le fondateur de la localité la baptisa du nom du saint.

La municipalité est riche en lacs et cascades, et possède aussi un parc protégé par les autorités où est développé un projet de réaménagement forestier.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]