Sándor Sára

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant hongrois
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur hongrois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Sándor Sára en 2014

Sándor Sára est un réalisateur, scénariste et directeur de la photographie hongrois, né le à Tura dans le comitat de Pest (Hongrie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études de géodésie, Sándor Sára étudie de 1953 à 1957 le métier d'opérateur auprès de György Illés, lui-même chef-opérateur, à la Színház- és Filmművészeti Főiskola (École supérieure d'art dramatique et cinématographique) de Budapest[1]. Il assure la photographie de quelques films réalisés dans le cadre du studio Béla Balázs.
Il signe bientôt, en tant que directeur de la photographie, quelques-uns des films importants du cinéma hongrois des années 1960-1970 comme Remous (1964) d'István Gaál, Grimaces (1965) de Ferenc Kardos et János Rózsa, Père (1966) d'István Szabó, Dix mille soleils (1967) de Ferenc Kósa ou Sindbad (1971) de Zoltán Huszárik.
En tant que réalisateur, on lui doit 17 titres, dont le court métrage Tzigane (Cigányok), en collaboration avec István Gaál (1965), la fresque historique sur la révolution de 1848 Quatre-vingts hussards (1978) et divers documentaires. Son premier film La Pierre lancée est une chronique paysanne à caractère autobiographique.

Il reçoit le prix Kossuth en 1978.

Filmographie partielle (en tant que réalisateur)[modifier | modifier le code]

Filmographie partielle (en tant que directeur de la photographie)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (hu) Sára Sándor, Színház- és Filmművészeti Egyetem


Liens externes[modifier | modifier le code]