S&M (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
S&M
Description de l'image S&M - logo.png.
Single de Rihanna
extrait de l'album Loud
Sortie
Enregistré 2010
Roc the Mic Studios
(New York)
Westlake Recording Studios
(Los Angeles, États-Unis)
The Bunker Studios
(Paris, France)
Durée 4 min 04 (Album Version)
4 min 17 (Remix feat. Britney Spears)
4 min 04 (clip)
Genre Eurodance, electro, dance-pop
Format Téléchargement digital
Auteur Mikkel S. Eriksen, Tor E. Hermansen, Sandy Wilhelm, Ester Dean
Producteur Stargate, Sandy Vee
Label Def Jam
Universal Music

Singles de Rihanna

Pistes de Loud

S&M est une chanson interprétée par la chanteuse barbadienne Rihanna. Il s'agit du 3e single officiel extrait de son cinquième album studio Loud sorti en 2010. La chanson a été produite par Stargate, et écrite par Sandy Wilhelm et Ester Dean. C'est un mélange d'eurodance, d'electro et de dance-pop.

Le clip vidéo a été produit par Melina Matsoukas, et montre Rihanna punir des journalistes et des paparazzis qui l'ont blessée[1]. Melina Matsoukas a déclaré qu'elle n'est pas surprise que le clip ait suscité la polémique dans le monde, puisque c'était justement son but de choquer le public[1]. Lors d'une interview, elle a dit : « J'avais l'intention de faire quelque chose avec l'idée qu'il soit censuré, je voulais faire le clip de Rihanna provocant. Alors, quand vous faites quelque chose qui est provocateur, il y a généralement des répercussions. Les gens vont en parler, ou l'interdire et balancer toutes sortes de calomnies. Mais les gens en parlent, alors pour moi, c'est réussi. »[1] La vidéo a été censurée dans plusieurs pays, et est diffusée seulement la nuit à la télévision dans certains pays[1]. Au Royaume-Uni, le titre de la chanson a été jugé trop osé et a donc été rebaptisé Come on, ce qui a fortement perturbé la chanteuse[2]. Le clip en France est diffusé avec la signalétique « Déconseillé aux moins de 10 ans » en journée (les premières semaines après la sortie du clip) puis après 22h (les semaines suivantes) toujours avec la même signalétique. Sur la chaîne française NRJ Hits, le clip était diffusé avec une signalétique "Déconseillé aux moins de 10 ans" de 2011 à 2012 et depuis le clip est diffusé sans signalétique mais après 22h. « S&M » signifie sado-masochisme. Elle se serai vendu à près de 6 000 000 d'exemplaires.

Rihanna a collaboré avec la chanteuse Britney Spears sur un remix officiel de S&M. Le single a été publié le 11 avril 2011 et mis en vente sur iTunes le lendemain[3].

Grâce au remix, la chanson se positionne à la première place des charts US, et Rihanna obtient la 10e place au Billboard Hot 100 et ainsi que pour son single original consécutif issu de son dernier album Loud. Elle entre donc dans les records du Billboard : elle est la seule et plus jeune artiste à avoir reçu autant de no 1 aux États-Unis depuis 2000, avec dix titres classés en première position (SOS, Umbrella, Take a Bow, Disturbia, Live Your Life, Rude Boy, Love the Way You Lie, What’s My Name, Only Girl (In the World) et enfin S&M).

Critiques[modifier | modifier le code]

Le clip a reçu de très mauvaises critiques par rapport aux paroles et au titre de la chanson, et a été censuré dans plus de 11 pays[4].

Track listing[modifier | modifier le code]

  • Digital download – S&M (Remixes)[5]
  1. "S&M" (Dave Audé Radio) – 3:50
  2. "S&M" (Joe Bermudez Chico Radio) – 3:49
  3. "S&M" (Sidney Samson Radio) – 3:19
  4. "S&M" (Dave Audé Club) – 7:28
  5. "S&M" (Joe Bermudez Chico Club) – 5:17
  6. "S&M" (Sidney Samson Club) – 6:50
  7. "S&M" (Dave Audé Dub) – 6:29
  8. "S&M" (Joe Bermudez Chico Dub) – 5:17
  9. "S&M" (Sidney Samson Dub) – 6:50

Classement[modifier | modifier le code]

Classements hebdomadaires[modifier | modifier le code]

Classement (2010-11) Meilleure
position
Drapeau de l'Allemagne Allemagne (Media Control AG)[6] 2
Drapeau de l'Australie Australie (ARIA) 1
Drapeau de l'Autriche Autriche (Ö3 Austria Top 40)[7] 4
Drapeau de la Belgique Belgique (Flandre Ultratop 50 Singles)[8] 3
Drapeau de la Belgique Belgique (Wallonie Ultratop 50 Singles)[9] 4
Drapeau du Canada Canada (Canadian Hot 100) 4
Drapeau du Danemark Danemark (Tracklisten)[10] 2
Drapeau de l'Espagne Espagne (Promusicae)[11] 3
Drapeau de la Finlande Finlande (Suomen virallinen lista)[12] 4
Drapeau de la France France (SNEP)[13] 3
Drapeau de l'Irlande Irlande (IRMA)[14] 23
Drapeau de l'Italie Italie (FIMI)[15] 6
Drapeau de la Norvège Norvège (VG-lista)[16] 2
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande (RIANZ)[17] 2
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas (Nederlandse Top 40)[18] 7
Drapeau de la Suède Suède (Sverigetopplistan)[19] 2
Drapeau de la Suisse Suisse (Schweizer Hitparade)[20] 2
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni (UK R&B Chart)[21] 13
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Singles (The Official Charts Company) 42
Drapeau des États-Unis États-Unis (Billboard Hot 100)[22] 1
Drapeau des États-Unis États-Unis (Pop Songs)[23] 36
Drapeau des États-Unis États-Unis (Hot Dance Club Songs)[24] 46

Classement de fin d'année[modifier | modifier le code]

Classement (2011) Position
Drapeau de la France France SNEP[25] 14

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Ventes certifiées
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Disque d'or Or[26] 150 000
Drapeau de l'Australie Australie Disque de platine 4 × Platine[27] 280 000
Drapeau de la Belgique Belgique Disque de platine Platine[28] 30 000
Drapeau des États-Unis États-Unis Disque de platine 3 × Platine 3 000 000
Drapeau de l'Italie Italie Disque de platine Platine[29] 30 000
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Disque de platine Platine 643 000

Radio et historique des sorties[modifier | modifier le code]

Pays Date Format Label
États-Unis[5] 21 janvier 2011 Digital remixes Def Jam Records
25 janvier 2011 Mainstream, rhythmic radio

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (fr)http://www.eparsa.com/index.php/magazine/people/403-melina-matsoukas-sexprime-sur-la-video-censuree-de-rihanna.html
  2. (fr)http://www.popheart.fr/rihanna-est-en-colere-son-single-a-ete-renomme-au-royaume-uni-5921.html?PHPSESSID=d0dc15918dd1135ac41becf145cbf350?action=results&poll_ident=263
  3. http://www.rtl.be/loisirs/musique/news/3029/britney-spears-et-rihanna-ensemble-pour-un-remix-sexy-
  4. (fr) http://www.melty.fr/rihanna-le-clip-s-amp-m-censure-les-reactions-actu48744.html
  5. a et b (en) « S&M (Remixes) », Masterbeat,
  6. (de) Musicline.de – Rihanna. GfK Entertainment. PhonoNet GmbH.
  7. (de) Austrian-charts.com – Rihanna – S&M. Ö3 Austria Top 40. Hung Medien.
  8. (nl) Ultratop.be – Rihanna – S&M. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch.
  9. Ultratop.be – Rihanna – S&M. Ultratop 50. Ultratop et Hung Medien / hitparade.ch. Consulté le 2011-01-30.
  10. (da) Danishcharts.com – Rihanna – S&M. Tracklisten. Hung Medien.
  11. (en) Spanishcharts.com – Rihanna – S&M. Canciones Top 50. Hung Medien.
  12. (fi) Finnishcharts.com – Rihanna – S&M. Suomen virallinen lista. Hung Medien.
  13. Lescharts.com – Rihanna – S&M. SNEP. Hung Medien.
  14. (en) GfK Chart-Track. Irish Singles Chart. Irish Recorded Music Association. Consulté le 2011-01-07.
  15. (en) Italiancharts.com – Rihanna – S&M. Top Digital Download. Hung Medien.
  16. (en) Norwegiancharts.com – Rihanna – S&M. VG-lista. Hung Medien.
  17. (en) Charts.org.nz – Rihanna – S&M. RIANZ. Hung Medien.
  18. (nl) Nederlandse Top 40 – Rihanna search results. Nederlandse Top 40. Stichting Nederlandse Top 40.
  19. (en) Swedishcharts.com – Rihanna – S&M. Singles Top 60. Hung Medien.
  20. (en) Swisscharts.com – Rihanna – S&M. Schweizer Hitparade. Hung Medien.
  21. (en) Archive Chart. UK R&B Chart. The Official Charts Company.
  22. (en) « S&M – Rihanna », Billboard.com (consulté le 29 novembre 2010)
  23. (en) Rihanna - Chart history – Billboard. Billboard Pop Songs. Prometheus Global Media.
  24. (en) Rihanna - Chart history – Billboard. Billboard Hot Dance Club Songs. Prometheus Global Media.
  25. (fr)« Classement annuel des ventes de single 2011 », sur Disqueenfrance.com, SNEP (consulté le 1er septembre 2012)
  26. « Disque certifié en 2011 », sur musikindustrie.de (consulté le 13 novembre 2013)
  27. « Disque certifié en 2011 », sur webcitation.org (consulté en 1e novembre 2013)
  28. « Disque certifié en 2013 », sur Ultratop.be (consulté en 1e novembre 2013)
  29. « Disque certifié en 2011 », sur fimi.it (consulté le 18 novembre 2013)

Lien externe[modifier | modifier le code]