Ryōsen-ji (Nara)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ryōsen-ji
Ryosenji Nara Japan16n.jpg
Localisation
Pays
Coordonnées
Culte
Type
Dédié à
Histoire
Statut patrimonial
Site web
Localisation sur la carte du Japon
voir sur la carte du Japon
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la préfecture de Nara
voir sur la carte de la préfecture de Nara
Red pog.svg

Ryōsen-ji (霊山寺?) est un temple bouddhiste situé dans la ville de Nara au Japon. Fondé au VIIIe siècle, le hondō est un trésor national japonais et un certain nombre de bâtiments et de trésors du temple ont été classés biens culturels importants.

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du VIIe siècle, Ono no Tobito créé des bains publics sur le mont Tomi à l'extérieur de Nara et y dédie une image sacrée au bouddha Yakushi. En 734, l'empereur Shōmu ordonne à Gyōki de construire un petit temple à cet endroit et deux ans plus tard, le moine indien Bodhisena, remarquant une ressemblance avec le Griddhraj Parvat, fonde Ryōsen-ji sur le site. Le hondō est reconstruit en 1283. Toyotomi Hideyoshi accorde aux terres une valeur de cent koku. Durant l'ère Meiji, de nombreux quartiers de moines sont abandonnés et plus de deux cents images brûlées. Restauré en 1940, le temple a retrouvé son activité[1].

Bâtiments[modifier | modifier le code]

Trésors[modifier | modifier le code]

Jūrokusho Jinja[modifier | modifier le code]

Jūrokusho Jinja (十六所神社?) est aujourd'hui un sanctuaire shinto indépendant[25]. Son honden (1384) et les honden des sanctuaires secondaires de Sumiyoshi-taisha et de Ryūō-jinja (tous les deux 1386) sont classés biens culturels importants[26],[27],[28].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liste des Trésors nationaux du Japon (temples)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « The Founding and History of the Temple », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  2. « Database of Registered National Cultural Properties », Agence pour les affaires culturelles (consulté le 19 avril 2011)
  3. « Hondō », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  4. « Database of Registered National Cultural Properties », Agence pour les affaires culturelles (consulté le 19 avril 2011)
  5. « Database of Registered National Cultural Properties », Agence pour les affaires culturelles (consulté le 19 avril 2011)
  6. « Sanjūnotō », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  7. « Database of Registered National Cultural Properties », Agence pour les affaires culturelles (consulté le 19 avril 2011)
  8. « Shōrō », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  9. « Wall painting inside the three-storey pagoda », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  10. « Yakushi Nyorai », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  11. « Nikkō & Gakkō Bosatsu », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  12. « Zushi », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  13. « Jūni Shinshō », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  14. « Buddha triad », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  15. « Yakushi Nyorai », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  16. « Dainichi Nyorai », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  17. « Jūichimen Kannon », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  18. « Bishamonten », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  19. « Jikokuten & Bishamonten », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  20. « Jizō Bosatsu », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  21. « Yakushi triad », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  22. « Pendant disc », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  23. « Gyōki Bosatsu », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  24. « Bodhisena », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  25. « Jūrokusho Jinja », Ryōsenji (consulté le 19 avril 2011)
  26. « Database of Registered National Cultural Properties », Agence pour les affaires culturelles (consulté le 20 avril 2011)
  27. « Database of Registered National Cultural Properties », Agence pour les affaires culturelles (consulté le 20 avril 2011)
  28. « Database of Registered National Cultural Properties », Agence pour les affaires culturelles (consulté le 20 avril 2011)