Ryōhei Hirose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ryōhei Hirose
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
KyotoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
廣瀬量平Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université de musique de Kunitachi, Doshisha Women's College of Liberal Arts (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinction

Ryōhei Hirose (廣瀬 量平, Hirose Ryōhei?), né le à Hakodate dans l'île de Hokkaidō et décédé le à Kyoto, prénom également épelé Ryouhei[1]), est un compositeur japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'université nationale des beaux-arts et de musique de Tokyo auprès de Tomojirō Ikenouchi et Akio Yashiro. Il est professeur au département de musique de l'université municipale des Arts de Kyoto de 1977 à 1996 où il occupe ensuite divers postes administratifs. Il est par ailleurs chargé de cours au Mozarteum de Salzburg (1997), à l'université de musique d'Essen (2003), à l'Université de musique de Kunitachi (19771979) et à l'université nationale des beaux-arts et de musique de Tokyo (19911998).

Il compose pour les instruments japonais et occidentaux, mais il est surtout connu pour ses compositions pour shakuhachi et flûte à bec. Il écrit également des pièces pour viole de gambe.

La musique de Hirose pour flûte à bec est disponible en de nombreux enregistrements. Voir la liste des enregistrements de flûte à bec pour une discographie complète.

Hirose meurt le [1].

Compositions[modifier | modifier le code]

Œuvres pour orchestre[modifier | modifier le code]

Œuvres pour orchestre d'harmonie[modifier | modifier le code]

  • 1980 Paramita and Kada, pour flûte alto et orchestre de flûte
  • 1982 Festival Music, (arrangé par Takashi Ueno)
  • 1986 Fanfare pour les résidents

Œuvres pour chœur[modifier | modifier le code]

  • 1971 Azuma Sanroku, pour chœur mixte
  • 1973 Dans les forêts de Kamui, pour chœur mixte
  • 1980 RAMENTO Five, pour chœur d'hommes
  • 2006 La chanson de Hakodate Takuboku, pour chœur mixte

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

  • 1964 Sonate, pour flûte et clavecin
  • 1972 POTARAKA, pour flûte à bec alto, violoncelle et harpe
  • 1972 Pundarika, pour clarinette et piano
  • 1972 KARAVINKA, pour flûte, hautbois, cordes et percussion
  • 1973 PIPPARA, pour harpe et basson
  • 1975 Méditation, pour flûte à bec alto
  • 1975 Lamentation, pour quatuor de flûtes à bec
  • 1979 Blue Train, pour quatuor de flûte à bec ou chœur de flûtes
  • 1979 Ode I for 2 Recorders, pour 2 flûtes à bec
  • 1979-1982 Hymne, pour flûte à bec alto
  • 1980 Ode II for 2 Recorders, pour 2 flûtes à bec
  • 1980 Marine City, pour chœur de flûtes
  • 1980 Papillon, pour chœur de flûtes
  • 1991 Suite for noble cats, pour quatuor de violes de gambe
  • 2005 Shiretoko Suite, pour quatuor de violes de gambe
  • Idyll, pour quatuor de flûte à bec

Œuvres pour percussions[modifier | modifier le code]

  • 1988 MATORINOMINABE, pour ensemble de percussions

Œuvres pour instruments japonais traditionnels[modifier | modifier le code]

  • 1963 Toruso, pour shakuhachi
  • 1964 Heki, pour shakuhachi et cordes
  • 1967 Ryo, pour shakuhachi, cordes et percussion
  • 1969 Aki, pour 2 shakuhachi
  • 1969 Hare, pour 3 shakuhachi
  • 1969 Hi, pour shakuhachi, cordes et percussion
  • 1969 Shu, pour shakuhachi, cordes et percussion
  • 1971 Quatuor Makimuku, pour shakuhachi
  • 1972 Byo, pour shakuhachi
  • 1973 Kakurin, pour shakuhachi
  • 1973 Vivaruta, pour shakuhachi, violoncelle, chœur d'enfants, percussion et ensemble instrumental
  • 1973 Quatuor no 2 Yawatame, pour shakuhachi
  • 1973 Yumejuya, pour shakuhachi
  • 1975 Quatuor Yukiaya, pour shakuhachi
  • 1976 Tenraichikyo, pour shakuhachi
  • 1980 Metamorphosen of Midare, pour koto à 25 cordes
  • 1982 Tamafuri, pour shakuhachi
  • 1995 KOTOHOGI, suite pour shakuhachi
  • 2002 Ukifune (Drifting Boat), pour koto à 25 cordes
  • Aya, pour shakuhachi, violoncelle et percussion
  • Hak Lim, pour shakuhachi
  • Hina, pour shakuhachi
  • Izayoi, pour shakuhachi
  • Kuni Yamamoto bergen, pour trois shakuhachi
  • Concerto pour shakuhachi
  • Shuko, pour shakuhachi

Musique de film[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Works by Japanese composers 1991-1992, Compiled by the Japan Federation of Composers, Tokyo: Japan Federation of Composers.
  • Works by Japanese composers 1983-1984, Compiled by the Japan Federation of Composers, Tokyo: Japan Federation of Composers.
  • Works by Japanese composers 1981-1982, Compiled by the Japan Federation of Composers, Tokyo: Japan Federation of Composers.
  • Works by Japanese composers 1980, Compiled by the Japan Federation of Composers, Tokyo: Japan Federation of Composers.
  • James L. Limbacher, H. Stephen Wright: Keeping score: film and television music, 1980-1988 (with additional coverage of 1921-1979), Metuchen, N.J.: Scarecrow Press, 1991. (ISBN 978-0-8108-2453-9)
  • Hitoshi Matsushita: A checklist of published instrumental music by Japanese composers, Tokyo: Academia Music Ltd., 1989. (ISBN 978-4-870-17039-1)
  • Paul Frank, Burchard Bulling, Florian Noetzel, Helmut Rosner: Kurzgefasstes Tonkünstler Lexikon - Zweiter Teil: Ergänzungen und Erweiterungen seit 1937, 15. Aufl., Wilhelmshaven: Heinrichshofen, Band 1: A-K. 1974. (ISBN 3-7959-0083-2); Band 2: L-Z. 1976. (ISBN 3-7959-0087-5)
  • Japanese composers and their works (since 1868), Tokyo: 1972.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Source: Ryouhei Hirose official website.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources de la traduction[modifier | modifier le code]