Ryuk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Ryûk)
Aller à : navigation, rechercher
Ryuk
Personnage de fiction apparaissant dans
Death Note.

Cosplay de Ryuk
Cosplay de Ryuk

Alias Ryuk
Naissance inconnu
Activité Dieu de la mort
Pouvoirs Possède un Death Note. En tant que shinigami, il absorbe la durée de vie restante de tout humain qu'il tue avec le cahier. Il possède les yeux de shinigami qui permet de voir le nom et la durée de vie d'un être humain et se sert du Death Note pour absorber la moitié de la vie restante de l'individu.
Affiliation Death Note
Ennemi de aucun

Créé par Takeshi Obata (Dessin) et Tsugumi Ōba (Scénario)
Voix Emmanuel Karsen (VF)
Shido Nakamura (VO)
Séries Death Note
Première apparition Death Note Tome 1
Éditeurs Kana
Article général Pour un article plus général, voir Shinigami (Death Note).

Ryuk (リューク, Ryūku?) est l'un des personnages principaux du manga Death Note. Il est doublé dans la série d'animation par Shido Nakamura.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ryuk est un shinigami – c'est-à-dire un dieu psychopompe, souvent appelé de façon erronée « dieu de la Mort »[1] – d'âge inconnu, mesurant 2,10 mètres, vivant dans le monde des « dieux de la Mort », et qui apparaît dès le début de Death Note : dès le chapitre 1, Ennui, du manga, et dès l'épisode 1, Renaissance, de l'anime qui en est l'adaptation.

Dans le monde des shinigami, il est entouré d'autres « dieux de la Mort » qui passent davantage leur temps à jouer aux cartes qu'à tuer, comme ils le faisaient dans le passé ; ils ne tuent un humain que pour survivre (voir ce que le fait de donner la mort cause chez les shinigamis). Comme il s'ennuie, Ryuk, pour se distraire, décide de laisser tomber l'un des deux[2] « carnets de Mort » (Death Note) qu'il possède dans le monde des Humains, qui le fascine.

Ce « carnet de Mort » est capable de tuer n'importe qui, si l'on écrit dans celui-ci le nom d'une personne dont on connaît aussi le visage, ceci afin d'éviter que ne soient tués des gens possédant les mêmes nom et prénom. Le Death Note est découvert par un jeune lycéen de dix-sept ans, Light Yagami, qui est dégoûté par la violence du monde qui l'environne et qui, rapidement, voit dans le carnet l'opportunité de jouer le rôle de « justicier ». Ryuk est obligé de rester avec Light, car il doit accompagner le propriétaire du Death Note jusqu'à la mort de celui-ci, ou jusqu'à ce que celui-ci détruise ou abandonne le carnet.

Pour le contenter ou en échange de certains services, Light offre à Ryuk des pommes rouges, pour lesquelles Ryuk éprouve une véritable addiction : il les adore, les trouvant plus juteuses que celles qu'on trouve dans le monde des Morts et, lorsqu'il en est privé, il éprouve une sensation de manque qui le fait se tortiller dans tous les sens.

Ryuk ignore beaucoup de règles concernant le « carnet de Mort », car il ne s'intéresse que peu à ses pouvoirs, le carnet ne lui servant qu'à survivre. Ryuk ne considère pas Light comme un ami ou un ennemi, et ne lui vient pas en aide lorsqu'il en a besoin, car il trouve cela plus distrayant ; il se délecte du combat qui oppose Light à L, puis du combat contre Mello (Mihael Keehl) et Near (Nate River).

Psychologie du personnage[modifier | modifier le code]

Ryuk est le shinigami qui accompagne Light, propriétaire d'un Death Note. Mais il ne prend aucun parti, ni celui de Light ni celui de L (troisième épisode). Il aide une seule fois Light en lui signalant que quelqu'un le suit, mais se justifie : il se sent lui-même observé.

Malgré son aspect fort peu avenant, il est le personnage le plus « comique » du manga. Cela vient peut-être de l'attitude de détachement qu'il adopte face aux différentes situations générées par le Death Note tombé entre les mains de Light, situations qu'il ne fait le plus souvent qu'observer avec curiosité, et un certain amusement.

Il semble qu'il apprécie Light, mais cela reste à confirmer. Son régime alimentaire sur Terre est très spécial, vu qu'il ne mange que des pommes, rouges très souvent.

Particularités du dieu de la Mort[modifier | modifier le code]

Un dieu de la Mort reste attaché à l'humain auquel échoit un Death Note. Il décide du moment de sa mort. Seul le premier humain à toucher le carnet en devient le propriétaire, et seuls ceux qui ont touché le Death Note peuvent voir le dieu. Si l'humain renonce au droit de propriété sur le Death Note, le dieu de la Mort peut repartir avec, en se dirigeant vers son monde.

Un dieu de la Mort ne peut pas tuer quelqu'un si, en agissant ainsi, il rallonge l'espérance de vie d'un autre humain dont il éprouve de l’affection ou de l'amour. S'il le fait, il meurt immédiatement, ne laissant que du sable et son Death Note. Le dieu de la mort Jealous mourra de cette façon en sauvant la vie de Misa Amane.

Il peut voir l'espérance de vie et le nom de n'importe qui. Seuls ceux qui possèdent un Death Note n'ont pas d'espérance de vie écrite au-dessus de leur tête. Ainsi, les dieux de la Mort ne peuvent s'entretuer, ni les humains possédant un cahier. Personne ne peut tuer un dieu de la Mort, sauf lui-même.

Règle de l'espérance de vie[modifier | modifier le code]

Quand un dieu de la Mort tue un humain, il récupère ce qu'il lui restait d'espérance de vie.

Un pacte peut être conclu entre dieu de la Mort et l'humain propriétaire d'un DeathNote  : l'échange des yeux des dieux de la Mort. Ces yeux permettent à l'humain, si du moins il renonce à la moitié de la durée de vie prévue pour lui, d'avoir les mêmes yeux qu'un dieu de la Mort. Ceux-ci peuvent lui permettre de connaître la durée de vie et le nom de la personne qu'il regarde, ce qui peut, dans certains cas, constituer un énorme avantage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Dieu de la Mort » est néanmoins la traduction française donnée au terme dans l'anime.
  2. En effet, il a triché et en a obtenu un autre du roi des dieux de la Mort.