Rutherford (moteur-fusée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rutherford
Caractéristiques
Type moteur Alimentation par pompes électriques
Ergols RP-1 / LOX
Poussée 24 kN
Vitesse d'éjection 3,05 km·s-1 (niveau de la mer)
3,36 km·s-1 (vide)
Nbre chambres de combustion 1
Impulsion spécifique 311 s (niveau de la mer)
343 s (vide)
Poussée modulable Oui
Moteur réutilisable Non
Masse 35 kg
Utilisation
Utilisation Premier et deuxième étage
Lanceur Electron
Premier vol
Constructeur
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
Constructeur Rocket Lab

Le Rutherford est un moteur-fusée à ergols liquides développé par Rocket Lab pour propulser les deux premiers étages de la fusée Electron. Brûlant un mélange de RP-1 et d'oxygène liquide, il s'agit du premier moteur-fusée opérationnel ayant recours à une alimentation en ergols par des pompes électriques, elles-mêmes alimentées par des batteries au lithium. Il produit une poussée de 24 kN et a pour impulsion spécifique 311 s au niveau de la mer et 343 s pour la version optimisée pour le vide spatial[1]. Il est nommé d'après le physicien et chimiste néo-zélando-britannique Ernest Rutherford.

Le moteur est qualifié au vol en [2] et vole pour la première fois le [3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) « Rocket Lab reaches 500 Rutherford engine test fires | Rocket Lab », sur Rocket Lab (consulté le 10 février 2018)
  2. (en-US) « Rutherford Engine Qualified for Flight | Rocket Lab », sur Rocket Lab (consulté le 10 février 2018)
  3. (en-US) « Rocket Lab Electron 'Its a Test' flight successfully makes it to space | Rocket Lab », sur Rocket Lab (consulté le 10 février 2018)