Ruth Stafford Peale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  une femme de lettres image illustrant  une femme de lettres image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres et une femme de lettres américaine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ruth Stafford Peale
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonda (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 101 ans)
Pawling (New York) (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Distinction
Horatio Alger Award (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Ruth Stafford Peale, née le 10 septembre 1906 à Fonda (Iowa) et morte le 6 février 2008 à Pawling (New York), est une femme de lettres américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille d'un pasteur méthodiste, Ruth Stafford était l'épouse de l'auteur de « Le Pouvoir de la pensée positive », Norman Vincent Peale, et avec lui cofondatrice en 1945 de la revue Guideposts et du Peale Center.

Liens externes[modifier | modifier le code]