Ruth Amiran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ruth Amiran
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
David H. K. Amiran (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions

Ruth Amiran (hébreu : רות עמירן) née le à Yavnéel[1] et morte le à Jérusalem, est une archéologue israélienne, dont le livre de 1970 Ancient Pottery of the Holy Land: From Its Beginnings in the Neolithic Period to the End of the Iron Age est une référence pour l'archéologie, et plus particulièrement les archéologues travaillant en Israël.

Elle a reçu le Prix Israël en 1982 pour ses apports à l'archéologie et à l'histoire d'Israël.

Biographie[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 1964 : Arad: A Biblichal City in Southern Palestine
  • 1970 : Ancient pottery of the Holy Land. From its beginnings in the neolithic period to the end of the iron age
  • 1978 : Early Arad. The Chalcolitic Settlement and Early Bronze City

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Women in Old World Archaeology », sur www.brown.edu (consulté le )

Lien externe[modifier | modifier le code]