Rustichello de Pise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Rusticien de Pise)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rustichello de Pise
Biographie
Naissance
Activité
Œuvres principales
Il Milione de Marco Polo.

Rustichello de Pise ou Rusticien de Pise[1] ou Rusta de Pise[2] (en italien Rustichello da Pisa[3] ou Rusticiano ou Rustigiello Pisano) est un écrivain italien de langue française de la fin du XIIIe siècle.

Il est l’auteur d’une compilation en prose de légendes arthuriennes et il a compilé, également en français, le mémoire de Marco Polo dans le Devisement du monde, ouvrage célèbre sous le titre Le Livre des merveilles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il compose en français le Roman du roi Artus vers 1271 : c’est une compilation qui s’inspire de deux autres romans arthuriens en prose, Guiron le Courtois et le Tristan en prose, ainsi que du cycle du Lancelot-Graal.

« Tous ces livres [des romans de la Table Ronde], qui forment ensemble une collection vraiment énorme, étaient terminés vers 1250. Vers 1270, un Italien, Rusticien de Pise, en fit un extrait abrégé, d'après un manuscrit appartenant à Édouard, fils de Henri III d'Angleterre ; cette compilation eut beaucoup de succès, et, traduite en italien, elle devint la source de plusieurs poèmes. »

— Gaston Paris, La littérature française au Moyen Age[4]

Rustichello de Pise déclare dans son avant-propos qu’il l'a écrit à partir de manuscrits confiés par Édouard d'Angleterre avant son départ pour la huitième croisade[5]. La transmission manuscrite de cette œuvre est très complexe : le manuscrit français 1463 de la Bibliothèque nationale de France[6], copié à Gênes à la fin du XIIIe siècle, est considéré comme le plus proche de la compilation originelle ; les manuscrits ultérieurs présentent des interpolations du texte de Guiron le Courtois.

Rustichello est plus tard fait prisonnier par les Génois, probablement à la suite de la bataille de la Meloria en 1284.

Lorsque Marco Polo est interné dans la même prison, à Gênes, il lui fait retraire (rédiger, compiler) le récit de ses observations en Chine et en Asie. Rustichello est ainsi en 1298-1299 le co-auteur du Livre de Marco Polo, qu'il a rédigé en français (langue d’oil avec des italianismes), et qui sera ensuite traduit en dialectes italiens (florentin, vénitien, latin) puis mis en français correct à partir de 1307 par des copistes de Thiebaut et Jean de Cepoy[7].

Les recherches récentes tendent à prouver qu'il y avait alors à Gênes un scriptorium, dont Rustichello put être l'un des principaux animateurs[8].

Éditions du Roman du roi Artus[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Nom figurant dans les manuscrits fr. n° 1463 (Le Roman de Meliadus) et ms. fr.1116 (Le devisement du monde) de la Bibliothèque nationale de France.
  2. « Rusta Pisan », nom figurant dans les manuscrits A1, A2, B4, etc. du Livre de Marco Polo à la Bibliothèque nationale de France. – Voir les différentes variantes dans Philippe Ménard, Le devisement du monde, éd. Droz, 2001, p. 222.
  3. Nom canonique depuis l'édition du Livre de Marco Polo par L. F. Benedetto (Il Milione, Florence, 1928) mais antérieurement, en Italie, il était plutôt nommé Rusticiano (voir entre autres Lazari, I viaggi di Marco Polo, Venise, 1847 ; et (en) J. L. Norris, « Rusticiano da Pisa », dans The New Arthurian Encyclopedia, Garland, New York, 1991, p. 392 (lire en ligne) (ISBN 0-8240-4377-4).
  4. Gaston Paris, La littérature française au Moyen Age, Hachette, 1888, §64, p. 108 (lire en ligne).
  5. «… cestui romainz fu treslaités dou livre monseingneur Odoard, li roi d'Engleterre, a celui tenz qu'il passé houtre la mer en servise nostre Sire Damedeu pour conquister le saint Sepoucre… » ; voir manuscrit.
  6. Manuscrit BnF fr. n° 1463, Lire en ligne sur Gallica.
  7. Paulin Paris, Nouvelles recherches sur les premières rédactions du livre de Marco Polo, Paris, 1850 (lire en ligne).
  8. Sur le scriptorium pisano-génois, voir (it) Alvise Andreose et Chiara Concina, Il Devisement dou monde e la scripta dei manoscritti francesi di origine pisano-genovese, Medioevo Romanzo e Orientale, Colloqui 14 (Catania, 22-26 septembre 2015), Rubbettino 2016, p. 27 (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paulin Paris, « D'une notice sur la relation originale de Marc-Pol, Vénitien », dans Nouveau journal asiatique: ou recueil de mémoires, d'extraits et de notices relatifs aux études orientales, Volume 12, (lire en ligne), p. 244-254
  • Paulin Paris, Nouvelles recherches sur les premières rédactions du livre de Marco Polo, Paris, 1850 (lire en ligne).
  • Christine Ruby, « Rusticien de Pise », dans Dictionnaire des lettres françaises : le Moyen Âge, éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Fayard, Paris, 1992, p. 1323-1324 ;
  • André Joris, « Autour du Devisement du monde. Rusticien de Pise et l'empereur Henri VII de Luxembourg (1310-1313) », dans Le Moyen Âge, 100, 3-4, 1994, p. 353-368 ;
  • (it) G. Del Guerra, Rustichello da Pisa, Nistri-Lischi, Pise, 1955 ;
  • (de) Carl Theodor Gossen, « Marco Polo und Rustichello da Pisa », dans Philologica Romanica Erhard Lommatzsch gewidmet, éd. M. Bambeck et H. Christmann, Winter, Munich, 1975, p. 133-143.

Liens externes[modifier | modifier le code]