Russulales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Russulales sont un ordre de champignons basidiomycètes (règne des Fungi), incluant les genres Russula et Lactarius.

Description et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Chez ces champignons, la texture de la chair est grenue, cassante et friable, en raison de la présence d'hyphes cylindriques moins cohérentes, constituées de cellules arrondies (sphérocystes groupées autour de laticifères). Leur pied se casse franchement comme un morceau de craie et peut être facilement émiétté. Chez tous les autres groupes de champignons, la texture est fibreuse, car la chair est constituée de filaments mycéliens allongés[1].

Phylogénie[modifier | modifier le code]

La classification phylogénétique les divise en deux groupes distincts[2]. Deux grands groupes sœur englobant 11 à 13 clades majeurs ont été identifiés dans les Russulales. Basé sur les études moléculaires et morphologiques 12 familles et environ 80 genres ont été identifiés, bien que le placement de nombreux taxons n'est pas encore déterminé. Les deux clades contenant ses taxons ectomycorhiziens, correspondant aux familles des Russulaceae et des Albatrellaceae, représentent la plus grande diversité des morphologies de sporophores[3].

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Position des Russulales[modifier | modifier le code]

Principaux clades proches des Russulales

Phylogramme détaillé des Russulales[modifier | modifier le code]

Liste des familles[modifier | modifier le code]

D'après la 10e édition du Dictionary of the Fungi[4], en 2008), cet ordre est constitué des familles suivantes :

Toujours d'après le Dictionary of the Fungi, il existe aussi 11 genres qui n'appartiennent pas à une famille déterminée :



Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références taxinomiques :

Autres liens externes :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Heim, Champignons d'Europe, Société nouvelle des éditions Boubée, , p. 351
  2. (en) Steven L. Miller, Terry M. McClean, John F. Walker et Bart Buyck, « A Molecular Phylogeny of the Russulales Including Agaricoid, Gasteroid and Pleurotoid Taxa », Mycologia, vol. 93,‎ , p. 344-354
  3. (en) Steven L. Miller et Ellen Larsson and Karl-Henrik Larsson, Annemieke Verbeken and Jorinde Nuytinck, « Perspectives in the new Russulales », Mycologia, vol. 38,‎ , p. 567-580 (lire en ligne)
  4. (en) P.M. Kirk, P.F. Cannon, D.W. Minter et J.A. Stalpers, Dictionary of the Fungi, Wallingford CABI, , 760 p. (ISBN 978-0-85199-826-8, lire en ligne), p. 346