Russi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Russi
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région d'Émilie-Romagne Émilie-Romagne 
Province Ravenne 
Code postal 48026
Code ISTAT 039016
Préfixe tel. 0544
Démographie
Gentilé russiani
Population 12 286 hab. (31-12-2010[1])
Densité 267 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 23′ 00″ nord, 12° 02′ 00″ est
Superficie 4 600 ha = 46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Émilie-Romagne

Voir sur la carte administrative d'Émilie-Romagne
City locator 14.svg
Russi

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Russi

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Russi
Liens
Site web http://www.racine.ra.it/russi/
Map of comune of Russi (province of Ravenna, region Emilia-Romagna, Italy).svg

Russi (/ˈrusːi/, en romagnol : Ròss) est une commune italienne de la province de Ravenne dans la région Émilie-Romagne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Russi est situé sur la route provinciale SP302, entre son chef-lieu Ravenne (17 km) et Faenza (15 km). Les grandes villes plus proches sont :

Histoire[modifier | modifier le code]

Antiquité[modifier | modifier le code]

D’après les recherches archéologique, l’histoire de Russi est bimillénaire comme l’atteste les fouilles archéologiques de la villa romaine du IIe siècle et les traces de cultures intensives sur la zone.
Après l’invasion barbare, le territoire fut progressivement abandonné et le manque de travaux de drainage de la part de l’homme, transforma le pays en marécages et paludes.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

À la fin du haut Moyen Âge, les gens de Faenza et de Ravenne se disputèrent cette terre de plaine très fertile et y construisirent des châteaux, tel Raffanara ou Cortina.
En 1234, durant une des fréquentes batailles entre les deux cités, Faenza détruisit les deux forteresses de Ravenne. En 1371, un nouveau centre fortifié, nommé Russi, est érigé par Guido da Polenta qui y vécut jusqu’en 1377.

Renaissance[modifier | modifier le code]

Le début du XVIe siècle est marqué par de grands bouleversements pour la population, les assauts répétés contre le château de la part de César Borgia, puis de la coalition de la ligue de Cambrai, et enfin l’expédition du 3-4 avril 1512 de Gaston de Foix-Nemours et la bataille de Ravenne.
En 1527, les troupes de Charles III de Bourbon, de passage dans le territoire et en transit pour Rome, occupèrent le château et s’abandonnèrent au saccage et au meurtre.
En 1568, après divers aventures, Russi retourna sous la juridiction de Faenza, dans l’État pontifical, mais en obtenant sa propre magistrature et son autonomie administrative jusqu’en 1859, quand les territoires de la Légation de la Romagne furent occupés par les troupes du Royaume de Sardaigne.

Unité d’Italie[modifier | modifier le code]

En 1831, Russi fut le premier pays de Romagne à s’insurger, notamment le 31 décembre 1834, où l’écrivain et patriote Domenico Antonio Farini fut tué[2].

Monuments et lieux d’intérêt[modifier | modifier le code]

  • l’église de Santo Stefano in Tegurio et de San Pancrazio – dans les hameaux de Godo et de San Pancrazio.
  • La Villa romana de Russi' et son musée (dallage de mosaïque')
  • Le Palazzo San Giacomo : fresques à thèmes mythologiques et allégoriques.
  • La Rocca – fortification du XIVe siècle.
  • Le Musée de la vie paysanne en Romagne,
  • Le Museo de l'art contemporain

Personnalités liées à Russi[modifier | modifier le code]

Fêtes et évènements[modifier | modifier le code]

Fîra d'i sett dulür
ou foire des sept douleurs, la plus ancienne manifestation de la province de Ravenne qui remonte au XVIIe siècle et qui se déroule la troisième semaine de septembre avec honneur à la gastronomie et à la cuisine romagnole.
Storia della Fira 
Histoire de l’évolution des foires qui depuis 1798 évoluèrent en fonction des gouvernements successifs, en foire aux bestiaux, foire gastronomique, fête religieuse, feux d’artifice, fête foraine (luna park), etc.
La cânta d' Ross 
Fête de la chanson et de la tradition populaire en dialecte romagnol.
Libri mai mai visti 
les livres jamais vus [3], cette foire présente des œuvres sur la beauté de l’absurde de livres réalisés avec des matériaux improbables, des histoires incompréhensibles, des dessins et écrits difficilement commercialisables ; œuvres d’artistes hors standard.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Infrastructure et transports[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la ligne de chemin de fer Castelbolognese-Ravenne et la ligne Faenza-Ravenne.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
07/06/2009 En cours Sergio Retini Liste civique  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Godo, San Pancrazio, Cortina, Chiesuola, Pezzolo, Borgo Zampartino, Borgo Violetta, Borgo Testi Rasponi

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Bagnara di Romagna, Castel Bolognese, Cotignola, Faenza, Imola, Bagnacavallo, Forlì, Ravenne

Population[modifier | modifier le code]

Évolution de la population en janvier de chaque année[modifier | modifier le code]

1861 1901 1921 1951 1961 1971 1981 1991 2001
7 8528 2848 8799 54910 54811 15611 21510 87910 503
2011 - - - - - - - -
12 286--------

Ethnies et minorités étrangères[modifier | modifier le code]

Selon les données de l’institut national de statistique (ISTAT) au 1º janvier 2010 la population étrangère résidente était de 1095 personnes. Les nationalités majoritairement représentatives étaient :

Pos. Pays Population
1 Drapeau de la Roumanie Roumanie 308
2 Drapeau du Maroc Maroc 147

Note[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]