Russet Burbank

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Russet Burbank
Image illustrative de l’article Russet Burbank
Pommes de terre 'Russet Burbank'

Type consommation
Obtenteur Sweet
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Année 1908
Origine génétique 'Burbank', 'Early Rose'
Maturité mi-tardive

Russet Burbank est le nom d'une variété cultivée de pomme de terre d'origine américaine.

Cette pomme de terre à chair blanche et à peau brune est largement utilisée pour la préparation de frites dans les chaînes de restauration rapide.

Particularité[modifier | modifier le code]

Quand on utilise cette pomme de terre pour faire des chips, il se produit une coloration foncée due au phénomène de caramélisation car sa teneur en sucres est supérieure à celle d'autres variétés, telle que la 'Maris Piper', plus couramment employée par les producteurs de chips américains.

Elle a également une plus forte activité antioxydante, ce qui est rare pour de l'amidon[1]

Origine génétique[modifier | modifier le code]

Cette variété, sélectionnée en 1908 par Sweet, est issue, probablement par mutation, d'un semis de la variété 'Burbank', elle-même issue de la variété 'Early Rose', descendante d'une pomme de terre d'Amérique du Sud, d'origine présumée chilienne, introduite du Panama aux États-Unis vers 1850, 'Rough Purple Chili'[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un horticulteur, Luther Burbank, crée à Lunenburg (États-Unis), au début des années 1870, une variété de pomme de terre à laquelle il donna son nom, la « Burbank ».

En 1875, Burbank vendit sa ferme, et les droits sur sa pomme de terre, pour s'installer à Santa Rosa (Californie). Plus tard, une nouvelle variété descendant de la 'Burbank', mais avec une peau de couleur brun-roux (russet en anglais) fut sélectionnée et baptisée « Russet Burbank ».

La « Russet Burbank » est devenue la variété la plus couramment cultivée dans l'Idaho, principal État américain producteur de pommes de terre. En 1990, elle y représentait 91,6 % des emblavements en pommes de terre. Malgré la percée de variétés plus récentes, telles que 'Ranger Russet', 'Shepody' et 'Umatilla Russet', la 'Russet Burbank' représentait encore en 2010, 44,6 % des emblavements dans les principaux États patatiers des États-Unis (Idaho, Washington, Oregon, Wisconsin, Maine, Dakota du Nord et Minnesota)[3].

Sa remarquable longévité commerciale peut se comparer à celle de la 'Bintje' en Europe du Nord-Ouest.

Cette variété a servi (avec d'autres) dans les années 1990 à la création des pommes de terre transgéniques 'NewLeaf' par la société Monsanto (il s'agissait de variétés résistantes au doryphore et au virus Y de la pomme de terre)[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]