Russell Simmons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Simmons.
Russell Simmons
Description de cette image, également commentée ci-après

Simmons au Tribeca Film Festival en 2012.

Informations générales
Naissance (58 ans)
Queens, New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Cofondateur de Def Jam et fondateur de Phat Farm, All Def Digital, Global Grind, Def Pictures, Argyleculture, Tantris, American Classics
Genre musical Hip-hop

Russell Simmons, né le à New York, est un homme d'affaires américain, évoluant dans le milieu du hip-hop. Il est connu comme étant l'un des fondateurs du label de hip-hop Def Jam Recordings[1], et créateur des marques de vêtements Phat Farm, Argyleculture, et Tantris. Simmons compte $ 340 millions nets en 2011[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Simmons est né le dans le quartier du Queens, New York[3],[4]. Son père est administrateur d'école publique. Ses frères sont le peintre Daniel Simmons, Jr., et le rappeur Rev Run de Run-DMC.

En 1975, après avoir reçu son diplôme du August Martin High School, Simmons étudie brièvement au City College of New York de Harlem où il fait la rencontre du DJ et b-boy Kurt Walker, qui lui conseillera de s'impliquer dans le hip-hop[5],[6],[7],[8],[9].

Russell Simmons se fait connaître du grand public à partir de 1983 en fondant avec un de ses amis, Rick Rubin, rencontré lors de ses études universitaires, le label Def Jam. En 1985, Russell Simmons coproduit et apparaît dans le film Krush Groove[10]. Il signe le groupe Run-DMC où évolue son frère Rev Run et le tout jeune LL Cool J, Rick Rubin s'occupera de faire signer les Beastie Boys. Avec ces trois premières découvertes, Def Jam et Russell acquièrent une certaine notoriété au sein du monde du hip-hop. Après le départ de Rubin (parti pour fonder un nouveau label), Simmons dirige et diversifie son activité en créant sa propre marque de vêtements Phat Farm et sa boîte de production télévisuelle (Def Comedy Jam). En 1996, Simmons coproduit le film Professeur Foldingue, avec Eddie Murphy[11].

En 1999 et après avoir fait de Def Jam un label de référence, il revend ses parts à Universal Music Group et laisse la présidence du label à Lyor Cohen et Kevin Liles. Il crée alors Russell Simmons Music Group et signe le girls band Black Buddafly. En 2004, il revend les parts de sa marque de vêtements Phat Farm à la firme Kelwood.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Simmons fait la rencontre de la mannequin Kimora Lee en novembre 1992. Il devient son compagnon pendant quatre ans et l'épouse le 20 décembre 1998[12] sur l'île de Saint Barthélemy. Ils ont deux filles, Ming Lee (née en 2000) et Aoki Lee (née en 2002). En mars 2006, Simmons annonce son divorce avec Lee[13].

Russell Simmons a également été le compagnon de la mannequin allemande Hana Nitsche[14].

Engagements[modifier | modifier le code]

Russell Simmons s'engage en faveur de la Fondation David Lynch qui fait la promotion de la Méditation transcendantale pour résoudre les problèmes de violence à l'école[15]. Russell Simmons explique au cours d'une interview « Nos enfants sont notre avenir. Ils ont un terrible besoin que nous mettions la méditation à leur disposition à l'école. Les recherches sont disponibles, les preuves sont là. Votre aide et votre soutien, sera pour le plus grand bénéfice de tous[16]. »

Russell Simmons est vegan, il ne consomme donc aucun produit d'origine animale, et défend l'égalité animale pour l'association PETA.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joann Natalia Aquino, « Russell Simmons, 'godfather of hip hop,' comes to Seattle: Part of 20-city author tour », sur Seattle Post-Intelligencer,‎ (consulté le 3 février 2012).
  2. (en) Tania Padgett, « Russell Simmons: Getting rich is so simple », CNN,‎ .
  3. (en) Steve Huey, « Russell Simmons Biography », AllMusic (consulté le 25 février 2016).
  4. (en) Allison Kugel, « Russell Simmons Talks to PR.com - "My Religion is Compassion" », PR.com,‎ (lire en ligne).
  5. (en) "Russell Simmons: Athletes leading our cultural awakening", Washington Blade, (consulté le 29 août 2013).
  6. (en) Carrie Golus, Russell Simmons: From Def Jam to Super Rich, USA Today, 2012.
  7. (en) Mindy Fetterman, « Today's Entrepreneur: Russell Simmons can't slow down », USA Today,‎ .
  8. (en) Executive Profile: Russell Simmons, Bloomberg Businessweek, (consulté le 29 août 2013).
  9. (en) Rachel Kranz, "Simmons, Russell", in African-American Business Leaders and Entrepreneurs, Facts on File, 2004, page 252, (consulté le 29 août 2013).
  10. (en) « Krush Groove (1985) : Full Cast & Crew », sur IMDb.com (consulté le 2 décembre 2016).
  11. (en) Russell Simmons et Nelson George, Life and Def: Sex, Drugs, Money, and God, Random House, (ISBN 0609606077).
  12. (en) Russell, Kimora Lee Simmons Split People.com, 31 March 2006
  13. (en) « Simmonses, LeBlancs split », Oakland Tribune,‎ , p. 1
  14. (en) Cassie Carpenter, « Russell Simmons greets his German model girlfriend at pier in St. Barths », sur dailymail.co.uk,‎ (consulté le 2 février 2016).
  15. Comment la fondation David Lynch a commencé
  16. (en) Russell Simmons pour aider les enfants en difficulté : « Change Begins Within / le changement commence de l'intérieur »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :